Christie's | Fine Art Auction House

FEATURES ARCHIVE

English  |  Français
21 October 2009  |  Furniture & Decorative Arts   |  Article

A propos du Château Gabriel

Quand Pierre Bergé et Yves Saint Laurent acquièrent « Château Gabriel », ils m’ont demandé de décorer cette grande maison néo-gothique fin 19ème siècle, dominant la baie de Deauville sur les hauteurs de Bénerville, inhabitée depuis de nombreuses années.

Cette demeure n’attendait que de renaître, c’était pour moi un moment d’exception dans ma vie de décorateur. La complicité qui nous relia tous les trois donna à ce projet une dimension exceptionnelle.

Tous les thèmes décoratifs dictés par Yves Saint Laurent étaient très précis, mais il me laissa quartier libre pour les interpréter et trouver tous les ingrédients afin de les réaliser.

Les décors des films de Luchino Visconti et plus particulièrement « L’Innocent », ainsi que l’atmosphère des châteaux du roi Louis II de Bavière m’inspirèrent pour la mise en scène générale.

Les riches portières et les rideaux aux étoffes opulentes réchauffent un mobilier Napoléon III et un choix d’objets insolites et fantasques, comme l’avaient fait avant eux le vicomte et la vicomtesse de Noailles, les Rothschild et la princesse Mathilde dans une abondance excessive de plantes et de fleurs, lui donnant un caractère féerique et unique.

Cinématographiques et artistiques, les salons conjuguent une décoration murale inspirée des Nymphéas de Monet.

Le décor des chambres correspondait à des thèmes littéraires tirés des personnages de « A La Recherche du Temps Perdu » de Marcel Proust.

Deux ans de travaux, orchestrés par Pierre Bergé, permirent de chasser des trésors et de réaliser ce décor.

Le parc dessiné par Franz Baecheler comporte une roseraie, un jardin Japonais, un lac, un potager qui complètent cette demeure. Il s’est ajouté depuis un échiquier de fusains qui poussent sur des sculptures de François-Xavier Lalanne.

Comme je le confiais au New York Times en 2005: “De toutes les maisons que j’ai décorées, celles que j’ai faites pour Yves Saint Laurent représentent une partie majeure de mon travail.” Evoquant ensuite « Château Gabriel » j’ajoutais : “J’adore cet endroit. Il est incroyable, extraordinaire. J’aimerais le démanteler entièrement et essaimer son esprit aux quatre coins du monde.”

J’espère que chacun de ces meubles et objets choisis avec passion donnera à chaque amateur le plaisir que nous avons eu nous-mêmes.

Jacques Grange
Juillet 2009


Related Sale
Sale 5595
Vente au profit de la recherche sur le V.I.H et de la lutte contre le sida - Collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé - Deuxième vente
17-20 Nov 2009
Paris

Related Departments
European Furniture, Decorative Objects & Early Sculpture

In situ du salon du Château Gabriel (The living room of Château Gabriel)

© Edition Flammarion - Christina Vervitsioti - Missoffe



In situ de la salle à manger du Château Gabriel (The dining room of Château Gabriel)

© Edition Flammarion - Christina Vervitsioti - Missoffe



In situ de la chambre SWANN du Château Gabriel (SWANN room of Château Gabriel)

© Edition Flammarion - Christina Vervitsioti - Missoffe