• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5513

    Important livres anciens, livres d'artistes et manuscrits

    28 April 2008, Paris

  • Lot 88

    ARTAUD, Antonin (1896-1948). Deux lettres autographes signées "Antonin Nalpas" adressées au docteur Donnadieu, médecin-chef de l'hôpital psychiatrique de Chezal-Benoît.

    Price Realised  

    ARTAUD, Antonin (1896-1948). Deux lettres autographes signées "Antonin Nalpas" adressées au docteur Donnadieu, médecin-chef de l'hôpital psychiatrique de Chezal-Benoît.

    ENTRE SON DÉPART DE L'HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DE VILLE-ÉVRARD ET SON ARRIVÉE À RODEZ, ARTAUD FAIT UN COURT SÉJOUR, EN JANVIER 1943, À L'ASILE AGRICOLE DE CHEZAL-BENOÎT. IL S'ADRESSE AU DOCTEUR DONNADIEU AUQUEL IL FAIT PART DE "L'ERREUR D'IDENTITÉ" QU'IL SUBIT.

    --"Chezal-Benoît", s.d. [janvier 1943]. Deux pages sur un feuillet (177 x 192 mm). Encre brune sur papier ligné. (Pâles rousseurs, traces de pliures et minimes déchirures sans manque.)

    "J'ai eu l'occasion de vous toucher un mot hier matin quand vous êtes passé au pavillon de mon effroyable état de sous alimentation et vous avez pensé depuis que seul un mort pouvait avoir faim mais qu'on ne pouvait pas être aussi mort que je le suis et vivre encore de ce côté des choses sans que le miracle et la magie ne s'en mêlent. Car c'est uniquement de cela qu'il s'agit dans mon cas. Et l'erreur d'identité que je subis depuis plus de cinq ans que j'ai été ramené d'Irlande en est entre autres choses une preuve [...]" Artaud évoque ensuite une mystérieuse scène où "l'occulte est intervenu". "Il a été question dans cette scène occulte du mystère même de la vie et de sa nature secrète dont l'essence n'appartient qu'à Dieu, car de fait elle est absolument incompréhensible. Et seule au Moyen-Âge une école d'alchimistes dont le chef vous touche de près en a approché le mystère concret. Mais dans la vie que nous vivons Dr Do[n]nadieu nous sommes loin de tous ces mystères comme nous sommes loin de toute métaphysique car il faut manger d'abord et vous avez reconnu hier que si les plus hautes idées en ce monde se perdent, c'était parceque Dieu ne mange pas assez. Et le Mal vient."
    "[...] Il n'y a pas de crime pire que le péché de sexualité, poursuit-il. Et tout ce qui est sexuel voilà 5 ans Dr Do[n]nadieu qu'interné, malade et rebuté j'attends en vain qu'une conscience d'homme se lève sur mon chemin. J'ai une famille qui ne demande qu'à me recueillir. Voilà 3 ans que l'Asile de Ville-Evrard où j'étais interné refuse, dilapide ou fait jeter au rebut par pure méchanceté les lettres ou colis alimentaires expédiés à mon nom d'Antonin Nalpas sous prétexte que d'après les papiers qu'il détient je suis Antonin Artaud [...]" Artaud espère que le docteur Ferdière viendra le chercher et supplie le docteur Donnadieu de "soulager [son] infortune". Il termine sa lettre en lui demandant du tabac, de la nourriture et des livres: "il y a un livre d'Antonin Artaud que j'aime beaucoup. Il s'appelle Le Théâtre et son double et a été publié par la N.R.F."

    --Lettre autographe, datée "27 janvier 1943 Chezal-Benoît". Deux pages sur un feuillet de cahier d'écolier (225 x 178 mm). Crayon. (Quelques petites rousseurs, traces de pliures. Le nom d'Antonin Artaud a été ajouté au crayon rouge en haut à droite et quelques mots ont été repassés à l'encre.)

    ARTAUD RÉCLAME UN OBJET RETENU PAR L'ADMINISTRATION ET DONT LES POUVOIRS MAGIQUES LUI SONT INDISPENSABLES.

    "Il y a dans mes affaires personnelles et accompagnant un passeport au nom d'Antonin Artaud et qui est celui que le Régime Français m'attribue, un petit objet ayant pour moi valeur de talisman [...] et dont j'aimerais qu'il me soit restitué maintenant. Il a été inscrit sous la dénomination de coupe-papier [...] mais ce n'est pas pour moi un coupe-papier c'est un objet religieux et sacré auquel je tiens comme à une croix, un chapelet [...] il a pour moi pouvoir de protection contre le Mal et ses mauvais esprits. C'est une toute petite épée miniature et qui est le modèle suivant lequel a été fondue et trempée Durandal de Roland [...]. Me la faire rendre serait accomplir pour moi un acte libérateur et de votre part un geste de piété." Artaud demande enfin au docteur Donnadieu de transmettre une lettre au docteur Ferdière. TRÈS RARES TÉMOIGNAGES D'ARTAUD À CHEZAL-BENOÎT AVANT QU'IL REJOIGNE RODEZ EN FÉVRIER 1943. CES LETTRES SONT APPAREMMENT INÉDITES.

    [On joint:] -- DONNADIEU. L'Assistance aux aliénés tuberculeux. Cahors: 1952. --Un extrait du journal de médecine de Bordeaux sur la Défense des hôpitaux psychiatriques par le Dr Donnadieu ainsi que trois documents dactylographiés relatifs à sa nomination à Chezal-Benoît. (3)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    TWO LONG AUTOGRAPH LETTERS, WRITTEN AT THE ASYLUM IN CHEZAL-BENOÎT, AND EXPLAINING THE SPLIT PERSONALITY WHICH HAD BEEN HAUNTING HIM FOR THE PAST FIVE YEARS. HE ALSO RECLAIMS AN OBJECT WHICH HE BELIEVES TO HAVE MAGICAL POWERS.