• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5562

    Importants livres anciens, livres d'artistes et manuscrits

    25 June 2009, Paris

  • Lot 122

    CALENDRIER, provenant d'un Livre d'Heures, en latin, ENLUMINé PAR LE MAîTRE DE CLAUDE DE FRANCE

    Price Realised  

    Estimate

    CALENDRIER, provenant d'un Livre d'Heures, en latin, ENLUMINé PAR LE MAîTRE DE CLAUDE DE FRANCE
    [Tours, vers 1520]Album composé de onze miniatures découpées dans le calendrier d'un livre d'heures et insérées dans des feuilles de vélin, chaque miniature illustrant l'un des travaux des mois surmonté d'une lunette contenant le signe du zodiaque correspondant, chacune d'une dimension totale de 70 x 70mm, un encadrement doré dissimulant la jointure entre la miniature et le support, chaque page mesurant 130 x 170mm, le verso des miniatures présentant les fêtes du 10e au 19e jour du mois, dont celles des évêques et archevêques de Tours, notamment les fêtes majeures de Saint Lidorius (13 septembre) et Saint Martin (11 novembre), la scène de la découpe du cochon en décembre est une miniature du XIXè siècle peinte à même le feuillet de vélin (petit éclat de peinture sur le visage de la femme et bavure sur le visage de l'homme dans la miniature de janvier). Maroquin vert du XIXe siècle à contreplats du vélin ivoire doré de Trautz-Bauzonnet. Provenance: probablement vente du comte de Lignerolles, janvier-février 1894, La Correspondance historique et archéologique, 1894, p.35, coupure du catalogue insérée librement dans le manuscrit.

    Ces exquises miniatures sont l'oeuvre d'un enlumineur actif à Tours dans le premier quart du XVIe siècle et connu sous le nom de Maître de Claude de France en raison des deux manuscrits réalisés pour Claude, fille d'Anne de Bretagne et de Louis XII, épouse de François Ier et reine de France: un livre de prière (New York, Morgan Library Ms M.1166: www.themorgan.org, 'The Prayerbook of Claude de France', facsimile numérique et conférence virtuelle par Roger Wieck) et un Livre d'Heures (collection particulière): C. Sterling, The Master of Claude, Queen of France. A Newly Defined Miniaturist, 1975. Les scènes de cet album présentent des ressemblances frappantes avec les miniatures calendaires des Heures de Claude de France. Dans les Heures de Claude, les miniatures sont également d'une demi-page de haut, placées au-dessus de chaque fête pour le premier tiers du mois. Les sujets sont semblables et les compositions similaires sans être identiques. La fluidité des mouvements et l'intégration plus convaincante des personnages dans le décor laissent penser que les scènes de ce calendrier pourraient être légèrement postérieures aux Heures de Claude. Parfois, la scène se focalise sur un seul personnage en un effet délicieux, comme dans la miniature de mai où la jeune femme assise avec son amant dans le manuscrit de Claude devient une jeune fille dans une roseraie confectionnant une guirlande de mai.

    L'enlumineur était manifestement attaché d'une façon ou d'une autre au service de la famille royale; on connaît d'autres manuscrits de sa main, dont un livre d'heures pour la soeur cadette de Claude de France : F. Avril & N. Reynaud, Les manuscrits à peintures en France 1440-1520, 1993, pp.319-323. Son style se caractérise par la délicatesse et le raffinement de sa technique - les formes et les couleurs sont données par des coups de pinceau brefs et des touches presque pointillistes - et par la création de scènes aux atmosphères évocatrices. Dans ces miniatures calendaires, il atteint l'apogée de son élégance et de son accomplissement. Leur qualité égale celle des chefs-d'oeuvre que le Maître de Claude de France produisit pour sa royale mécène. Ces miniatures constituent un ajout significatif à son oeuvre.

    Les sujets des miniatures comprennent: une femme et un homme festoyant, Verseau (janvier); un homme se chauffant devant un feu, sollicité par un domestique, Poisson (février); deux hommes élaguant des vignes, Bélier (mars); deux hommes chassant au faucon, Taureau (avril); une jeune femme assise dans une roseraie, confectionnant une guirlande de mai, Gémeau (mai); les foins, deux hommes fauchant une prairie, Cancer (juin); la récolte, un homme coupant le maïs à la faucille, Lion (juillet); un laboureur portant un sac de grains vers une grange, surveillé par un marchand, Vierge (août); un homme ensemençant un champ labouré, Balance (septembre); un homme foulant du raisin dans une cuve, Scorpion (octobre); un homme faisant tomber des glands pour ses porcs, Sagittaire (novembre).

    La miniature du mois de décembre, datant du XIXe siècle, illustre deux hommes découpant un porc. C'est le même sujet et la même composition que la miniature correspondante des Heures de Claude de France, à l'exception du fond, ce qui laisse supposer que l'artiste de Trautz-Bauzonnet a pu avoir accès soit à la miniature d'origine endommagée, soit aux Heures de Claude.

    Le manuscrit intact mesurait vraisemblablement entre 170-190 x 105-120 mm.


    CALENDAR, from a Book of Hours, in Latin, ILLUMINATED BY THE MAîTRE DE CLAUDE DE FRANCE
    [Tours, c.1520]Album with eleven miniatures cut from the Calendar of a Book of Hours and window-mounted in vellum leaves, each miniature showing an occupation of the month with a lunette above containing the relevant zodiac sign, each miniature 70 x 70mm overall, a surrounding frame of gold covering the join between miniature and mount, each page 130 x 170mm, the versos of the miniatures with the feasts from 10-19 of the month including the feasts of bishops and archbishops of Tours, notably as major feasts Lidorius 13 September and Martin 11 November, the activity of pig-butchering for December is a 19th-century miniature painted directly onto the vellum leaf (small loss from the face of the lady, and a smudge to the face of the man in January). 19th-century green morocco with ivory inner covers gilt by Trautz-Bauzonnet.

    Provenance: probably vente du comte de Lignerolles, janvier-fevrier 1894, La correspondance historique et archéologique, 1894, p.35, catalogue cutting loose in manuscript.

    These exquisite miniatures are the work of the illuminator active in Tours in the first quarter of the 16th century who is known as le Maître de Claude de France. He is named after his work in two manuscripts made for Claude, daughter of Anne de Bretagne and Louis XII, who was wife and queen of François I: a prayerbook (New York, Morgan Library Ms M.1166: www.themorgan.org, 'The Prayerbook of Claude de France', digital facsimile and virtual lecture by Roger Wieck) and a Book of Hours (collection particulière): C. Sterling, The Master of Claude, Queen of France. A Newly Defined Miniaturist, 1975.

    The present scenes are strikingly similar to the Calendar miniatures in the Hours of Claude herself. There too the miniatures are half-page and are placed above the feasts for the first third of the month. The subjects are the same in both and the compositions are very similar while not being duplicates. The fluidity of movement and more convincing integration of figure into setting suggest that these scenes may be slightly later than the Hours of Claude. Occasionally in the present Calendar the scene focuses to delightful effect on a single figure -- as in the miniature for May where the young woman sitting with her lover in the Claude manuscript becomes a maiden within a rose bower making a May Day garland.

    The illuminator was clearly attached to the royal family in some capacity; other manuscripts from his hand include a Book of Hours for Claude's younger sister: F. Avril & N. Reynaud, Les manuscrits à peintures en France 1440-1520, 1993, pp.319-323. His style is characterized by the delicacy and polished precision of his technique - the build up of form and colour with short strokes and almost pointilliste touches - and his creation of evocative atmospheric settings. These Calendar miniatures demonstrate his style at its most accomplished and elegant, their quality equalling that of the masterpieces he produced for his royal patron and namesake. They are a significant addition to his select oeuvre.

    The subjects of the miniatures are: A woman and man feasting, Aquarius (January); A man warming himself before a fire addressed by an attendant, Pisces (February); Two men pruning vines, Aries (March); Two men hawking, Taurus (April); Young woman seated in a bower making a garland, Gemini (May); Haymaking, two men scything a meadow, Cancer (June); Harvesting, a man with a sickle cutting corn, Leo (June); Labourer carrying a sack of grain into a storehouse overseen by a merchant, Virgo (August); A man sowing a ploughed field, Libra (September); A man treading grapes in a vat, Scorpio (October); A man knocking acorns down for his hogs, Sagittarius (November).

    The 19th-century miniature for December shows two men butchering a hog. This is not only the same subject as in the Hours of Claude de France but, apart from the background, exactly the same composition suggesting either that there was a damaged miniature available for the Trautz-Bauzonnet artist to copy, or that he had access to the Hours of Claude de France.

    It is likely that the intact manuscript was between 170-190 x 105-120mm.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis