déboulonner parce qu'elle offense la morale actuelle placée où elle est". [On joint:] --Un ensemble de documents relatifs à la Commune: --Deux lettres autographes signées d'Édouard Moreau, membre du comité central. L'une au lieutenant-colonel Montagu Hicks et l'autre aux membres de la Commission exécutive (datées du 9 avril 1871). La première est relative à l'exécution des généraux Lecomte et Thomas. --Huit laissez-passer au nom de Montagu Hicks. (11) , COURBET, Gustave (1819-1877). Lettre autographe signée, datée "Paris, le 21 mai 1871". 3 pages sur un feuillet in-8 (205 x 133 mm) à en-tête de la "Commune de Paris. Secrétariat". (Petite déchirure à la pliure sans manque.) " /> COURBET, Gustave (1819-1877). Lettre autographe signée, datée "Paris, le 21 mai 1871". 3 pages sur un feuillet in-8 (205 x 133 mm) à en-tête de la "Commune de Paris. Secrétariat". (Petite déchirure à la pliure sans manque.) Moins de deux mois après la chute de la colonne Vendôme, Courbet se défend d'en être le responsable. Il proteste de sa bonne foi: "je n'ai rien brisé, mais c'est moi qui ait tout conservé les objets d'arts [...]. J'ai fait des recherches dans toutes les maisons pour faire rentrer au Louvre les tableaux qui appartenaient à nos musées et qui avaient été dispersés par l'empire. Il ne manque absolument rien au Louvre au contraire il est augmenté, ainsi que le Luxembourg par mes soins de tous les objets égarés dans Paris. Quant à la colonne j'avais proposé d'en faire un musée dans la cour des Invalides en la faisant <I>déboulonner</I> parce qu'elle offense la morale actuelle placée où elle est". [<I>On joint</I>:] --Un ensemble de documents relatifs à la Commune: --Deux lettres autographes signées d'Édouard Moreau, membre du comité central. L'une au lieutenant-colonel Montagu Hicks et l'autre aux membres de la Commission exécutive (datées du 9 avril 1871). La première est relative à l'exécution des généraux Lecomte et Thomas. --Huit laissez-passer au nom de Montagu Hicks. (11) , COURBET, Gustave (1819-1877). Lettre autographe signée, datée "Paris, le 21 mai 1871". 3 pages sur un feuillet in-8 (205 x 133 mm) à en-tête de la "Commune de Paris. Secrétariat". (Petite déchirure à la pliure sans manque.) | Christie's
  • Christies auction house James Christie logo

    Sale 5513

    Important livres anciens, livres d'artistes et manuscrits

    28 April 2008, Paris

  • Lot 94

    COURBET, Gustave (1819-1877). Lettre autographe signée, datée "Paris, le 21 mai 1871". 3 pages sur un feuillet in-8 (205 x 133 mm) à en-tête de la "Commune de Paris. Secrétariat". (Petite déchirure à la pliure sans manque.)

    Moins de deux mois après la chute de la colonne Vendôme, Courbet se défend d'en être le responsable. Il proteste de sa bonne foi: "je n'ai rien brisé, mais c'est moi qui ait tout conservé les objets d'arts [...]. J'ai fait des recherches dans toutes les maisons pour faire rentrer au Louvre les tableaux qui appartenaient à nos musées et qui avaient été dispersés par l'empire. Il ne manque absolument rien au Louvre au contraire il est augmenté, ainsi que le Luxembourg par mes soins de tous les objets égarés dans Paris. Quant à la colonne j'avais proposé d'en faire un musée dans la cour des Invalides en la faisant déboulonner parce qu'elle offense la morale actuelle placée où elle est".

    [On joint:] --Un ensemble de documents relatifs à la Commune: --Deux lettres autographes signées d'Édouard Moreau, membre du comité central. L'une au lieutenant-colonel Montagu Hicks et l'autre aux membres de la Commission exécutive (datées du 9 avril 1871). La première est relative à l'exécution des généraux Lecomte et Thomas.
    --Huit laissez-passer au nom de Montagu Hicks. (11)

    COURBET, Gustave (1819-1877). Lettre autographe signée, datée "Paris, le 21 mai 1871". 3 pages sur un feuillet in-8 (205 x 133 mm) à en-tête de la "Commune de Paris. Secrétariat". (Petite déchirure à la pliure sans manque.)

    Price Realised  

    Estimate

    COURBET, Gustave (1819-1877). Lettre autographe signée, datée "Paris, le 21 mai 1871". 3 pages sur un feuillet in-8 (205 x 133 mm) à en-tête de la "Commune de Paris. Secrétariat". (Petite déchirure à la pliure sans manque.)

    Moins de deux mois après la chute de la colonne Vendôme, Courbet se défend d'en être le responsable. Il proteste de sa bonne foi: "je n'ai rien brisé, mais c'est moi qui ait tout conservé les objets d'arts [...]. J'ai fait des recherches dans toutes les maisons pour faire rentrer au Louvre les tableaux qui appartenaient à nos musées et qui avaient été dispersés par l'empire. Il ne manque absolument rien au Louvre au contraire il est augmenté, ainsi que le Luxembourg par mes soins de tous les objets égarés dans Paris. Quant à la colonne j'avais proposé d'en faire un musée dans la cour des Invalides en la faisant déboulonner parce qu'elle offense la morale actuelle placée où elle est".

    [On joint:] --Un ensemble de documents relatifs à la Commune: --Deux lettres autographes signées d'Édouard Moreau, membre du comité central. L'une au lieutenant-colonel Montagu Hicks et l'autre aux membres de la Commission exécutive (datées du 9 avril 1871). La première est relative à l'exécution des généraux Lecomte et Thomas.
    --Huit laissez-passer au nom de Montagu Hicks. (11)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis