bre 1771". Signé "le Chr de Sourdeval"." /> [ESCLAVAGE] -- Demande d'affranchissement par le chevalier de Sourdeval, demeurant à Basseterre, du fils d'une de ses esclaves. "Fait à la Martinique le 5 9<SUP>b</SUP><SUP>r</SUP><SUP>e</SUP> 1771". Signé "le Ch<SUP>r</SUP> de Sourdeval".|
  • Christies auction house James Christie logo

    Sale 5513

    Important livres anciens, livres d'artistes et manuscrits

    28 April 2008, Paris

  • Lot 98

    [ESCLAVAGE] -- Demande d'affranchissement par le chevalier de Sourdeval, demeurant à Basseterre, du fils d'une de ses esclaves. "Fait à la Martinique le 5 9bre 1771". Signé "le Chr de Sourdeval".

    Price Realised  

    [ESCLAVAGE] -- Demande d'affranchissement par le chevalier de Sourdeval, demeurant à Basseterre, du fils d'une de ses esclaves. "Fait à la Martinique le 5 9bre 1771". Signé "le Chr de Sourdeval".

    Un feuillet in-folio (380 x 250 mm). Encre sépia sur papier. (Mouillure dans l'angle supérieur droit, quelques rousseurs. Traces de pliures).

    "[...] A nos seigneurs les Général et Intendant des isles françoises du vent de l'Amérique supplie humblement le Cher de Sourdeval capitaine au corps Royal vous represente, nos Seigneurs, que la negresse nommée Charlotte son esclave lui a rendu des services essentiels dans plusieurs maladies qu'il a fait; et qu'il désireroit lui en témoigner reconnoissance en procurant la liberté à son fils qu'elle préfère à la sienne. Ce considéré nos Seigneurs il vous plaise permettre au suppliant d'affranchir de l'esclavage et de toute servitude le nommé Etienne mulatre, fils de ladite négresse Charlotte age d'environ 18 mois [...]". La requête du suppliant est permise par le général et l'intendant qui demandent au chevalier de Sourdeval d'en passer acte devant notaire.

    [On joint:] --L'acte d'affranchissement passé devant maîtres Fontaine et Delongchamp, "notaires royaux en l'isle Guadeloupe", daté du 17 novembre 1771. Signé par le chevalier de Sourdeval, Fontaine et Delongchamp. 3 pages in-folio sur un double feuillet. (Rousseurs, pliures, cachets de cire rouge, dont un légèrement brisé. Petites déchirures aux pliures.)
    L'acte est confirmé et signé par le général et l'intendant le 25 novembre de la même année. "[...] le dit mulatre Etienne jouira de la liberté dès ce jour à l'avenir, comme les autres affranchis de cette isle en se conformant aux Réglement et ordonnances du Roy concernant les affranchis [...]". L'acte a été enregistré au greffe de l'intendance de l'île Guadeloupe le 25 novembre 1771. BEL ET INTÉRESSANT ENSEMBLE. (2)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    REQUEST FOR THE FREEING OF A SLAVE IN THE FRENCH ANTILLES IN GUADELOUPE.