• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5513

    Important livres anciens, livres d'artistes et manuscrits

    28 April 2008, Paris

  • Lot 100

    FRANCE, Anatole (1844-1924). Manuscrit autographe. S.d. [vers 1897].

    Price Realised  

    Estimate

    FRANCE, Anatole (1844-1924). Manuscrit autographe. S.d. [vers 1897].

    22 pages petit in-8 (198 x 155 mm). Encre brune sur papier au recto seulement. Très nombreuses ratures et corrections. (Manque probablement un feuillet.)

    DIALOGUE FICTIF ENTRE L'ÂME DE SOCRATE ET BARBARONZEFF EN ENFER SUR L'ORIGINE DES HELLÈNES.

    Dans un exercice de philosophie, Socrate essaie de convaincre Barbaronzeff, d'origine slave, que le peuple grec, sa culture et sa langue, sont restés authentiques et fidèles à leurs origines malgré les invasions slaves au cours des siècles. La théorie de Barbaronzeff est que "en Thrace, où était Byzance, en Macédoine, en Thessalie, dans toute l'Hellade, jusque dans le Péloponnèse, les invasions slaves successives firent immoler tous les Grecs. Nos aïeux n'en laissèrent point". Socrate pense, en revanche, que ces invasions ont eu un impact bien moins important, et il indique que "le grec moderne est mille fois moins abîmé, si on compare au grec ancien, que le dialecte romain de l'italien si on le compare au latin". Socrate déduit finalement que les barbares peuvent en effet envahir un peuple, mais que "le sang de ces peuplades jeunes sans direction bien définie, reçoit avec quelques gouttes d'un sang antique une orientation". Rédigé vers 1897 en pleine effervescence de l'affaire Dreyfus, le nom du ministre Hanotaux est évoqué à deux reprises.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Special Notice

    " f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.49% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit.(Please refer to section VAT refunds)