bre 1734". | Christie's" /> VOLTAIRE, François Marie Arouet, dit (1694-1775). Lettre autographe signée "V" datée "à Cirey par Vassy en Champagne 7 x<SUP>b</SUP><SUP>r</SUP><SUP>e</SUP> 1734". | Christie's
  • Importants Livres Anciens, Liv auction at Christies

    Sale 5575

    Importants Livres Anciens, Livres d'Artistes et Manuscrits

    27 November 2009, Paris

  • Lot 87

    VOLTAIRE, François Marie Arouet, dit (1694-1775). Lettre autographe signée "V" datée "à Cirey par Vassy en Champagne 7 xbre 1734".

    Price Realised  

    VOLTAIRE, François Marie Arouet, dit (1694-1775). Lettre autographe signée "V" datée "à Cirey par Vassy en Champagne 7 xbre 1734".

    4 pages in-8 (200 x 140 mm). Encre brune sur papier. (Papier très légèrement jauni. Petits trous d'épingle).

    BELLE ET LONGUE LETTRE AUTOGRAPHE, APPAREMMENT INÉDITE, DE VOLTAIRE À SA NIÈCE, MARIE LOUISE MIGNOT, POUR LAQUELLE IL ÉCHAFAUDE UN PROJET DE MARIAGE. IL Y ÉVOQUE L'AMITIÉ QUE LUI PORTE LE FUTUR FRÉDÉRIC II ET SON ATTACHEMENT À MADAME DU CHÂTELET.

    "Je reçois, ma chere enfant, votre lettre du 1er decembre, je vais vous parler comme a ma niece a ma fille et a mon amie. Premierement je serai charmé de vous avoir aupres de moy, et voyla la grande raison qui m'engage a vous marier en champagne: mais votre bonheur doit aller avant ma satisfaction. Quand tout Paris dit quelquechose, il dit d'ordinaire une sottise. Il est tres faux que je veuille aller en prusse. Il est bien vray que l'heritier de cette monarchie s'est pris je ne scai comment, de goust pour moy, et m'honore d'une bonté etonnante. Cela va au point qu'il y auroit a moy trop de vanité d'en parler, si je m'en ouvrois a d'autres qu'a vous. Mais ma chere niece quand il seroit Roy de prusse, je ne quitterois point mes amis pour luy, mes amis sont mes rois et mon coeur fait toute ma politique. Tant que je vivrai, je vivray aupres de madame du chastelet, dont lamitié pour moy meriteroit de plus grands sacrifices [...] Le jeune homme que je vous propose est un fils unique en quelque façon elevé par nous [...] Le pere et la mere sont mes amis intimes. Le fils ne se destine a rien qu'a ce que vous voudrez [...] Nul brillant d'aucune espece, mais nul vice, nulle rusticité. Il faut que vous soyez la maitresse absolue, et de luy et du bien que vous aporterez [...] de votre terre de chambonin, ce seroit la votre nom vous passeriez une partie de lannée chez madame du chastelet [...]". Ce projet de mariage avec le fils de Madame de Champbonin échoue et Marie Louise Mignot épouse M. Denis peu de temps après. LES LETTRES DE CETTE ÉPOQUE ADRESSÉES À LA FUTURE MADAME DENIS SONT RARES.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    A LONG AND APPARENTLY UNPUBLISHED LETTER TO HIS NIECE, REFERRING TO HIS FRIENDSHIP WITH FREDERICK THE GREAT AND PROPOSING A SUITABLE MARRIAGE FOR HER