• Christies auction house James Christie logo

    Sale 12642

    Dessins Anciens et du XIXe siècle

    1 April 2016, Paris

  • Lot 87

    GUSTAVE MOREAU (PARIS 1826-1898)

    La fée aux Griffons

    Price Realised  

    Estimate

    GUSTAVE MOREAU (PARIS 1826-1898)
    La fée aux Griffons
    signé 'Gustave Moreau'
    mine de plomb, plume et encre brune, aquarelle et gouache, rehaussé de gomme arabique, sur papier Bristol
    26,5 x 19,3 cm.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Le thème de la Fée aux griffons est récurrent dans l’œuvre peint et graphique de Gustave Moreau: une femme nue assise est entourée d’animaux fantastiques et d'une chimère, mi-femme mi-serpent, au fond d’une grotte avec à l'arrière-plan, une colonne surmontée d'un chapiteau et d'une urne, motif souvent utilisé dans ses oeuvres. Le tableau le plus proche en terme de composition, mais avec différences, est daté vers 1878, soit relativement tard dans la carrière de l’artiste (coll. part ; Mathieu, op. cit., 1998, p. 342, no. 215). Il représente la fée, auréolée et non couronnée, le griffon sur sa droite allongé au lieu d’être assis, une trouée vers un paysage extérieur. Dans la présente aquarelle, la grotte semble fermée et le griffon à gauche de la fée regarde vers l’intérieur, contrairement à celui du tableau.
    Chez Gustave Moreau, le dessin est rarement une étude directement préparatoire à l’œuvre peinte mais plutôt une variation autour d’un thème. Pour satisfaire sa clientèle, il exécute souvent plusieurs versions d’une même feuille, comme ce fut le cas pour le présent dessin dont il existe une version très proche au musée Gustave Moreau (Gustave Moreau 1826-1898, cat. exp., Paris, Grand Palais, 1999, no. 114).
    Dans la présente feuille, moins aboutie que de nombreuses aquarelles aux allures de petits tableaux, Moreau joue habilement avec la réserve du papier qui met en valeur le corps de la fée à la chair laiteuse et dont les contours flous sont évoqués par une multitude de traits de plume nerveux. Ces blancs laissés en réserve qui accentuent le côté dessiné de l’œuvre contrastent habilement avec la densité de la gouache appliquée en camaïeu d’un vert opaline et d’un riche bleu cobalt.
    Un certificat de Pierre-Louis Mathieu, daté du 3 février 2016 et confirmant l'authenticité de l'oeuvre, sera remis à l’acquéreur.

    Pre-Lot Text

    Provenant d'une collection particulière parisienne


    Literature

    P.-L. Mathieu, Gustave Moreau, sa vie, son oeuvre. Catalogue raisonné de l'oeuvre achevé, Paris, 1976, p. 321, no. 185, ill.
    P.-L. Mathieu, Gustave Moreau. Monographie et nouveau catalogue de l'oeuvre achevé, Paris, 1998, p. 342, no. 216, ill.


    Exhibited

    Paris, Galerie Charpentier, Un siècle d'aquarelle. De Géricault à nos jours, 1942 (hors catalogue).