• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5509

    Dessins Anciens et du 19ème Siècle

    10 April 2008, Paris

  • Lot 142

    PIERRE-FRANCOIS-LEONARD FONTAINE (PONTOISE 1762-1853 PARIS)

    L'arc de Constantin et la Via Sacra à Rome

    Price Realised  

    PIERRE-FRANCOIS-LEONARD FONTAINE (PONTOISE 1762-1853 PARIS)
    L'arc de Constantin et la Via Sacra à Rome
    craie noire, plume et encre brune, aquarelle
    227 x 403 mm.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Second prix de Rome en 1785, Fontaine s'y rendit la même année, en compagnie, entre autres, de l'architecte Alexandre Dufour, et du peintre Michallon (1796-1822). N'ayant pas obtenu la bourse d'étude, seulement attribuée au premier prix, Fontaine se crée des ressources en dessinant des vues de Rome à l'aquarelle, qu'il vend ensuite comme souvenirs aux étrangers de passage (M.L. Biver, Pierre Fontaine, premier architecte de l'empereur. Paris, 1964. pp. 14-5). Percier le rejoindra l'année suivante. Tous les deux férus d'antiquité, ils seront surnommés les 'Etrusques'. Ils arpentèrent Rome afin d'y réaliser de nombreux relevés de monuments antiques, comme l'arc de Septime Sévère et la Colonne Trajane en 1788. Fontaine sera finalement admis à l'Académie de France au Palais Mancini, de 1787 à 1790, date de son retour à Paris.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Symphorien-Louis Meunié, gendre de P.-F.-L. Fontaine.
    Puis par descendance au propriétaire précédent.


    Pre-Lot Text

    Pierre-François-Léonard Fontaine (1762-1853) fut, avec son ami et collaborateur Charles Percier (1764-1838), un des plus grands architectes du 19ème siècle. Né sous le règne de Louis XVI, il fut initié à l'architecture par son père, alors architecte en charge des projets hydrauliques au château du Prince de Conti (1734-1814) à l'Isle-Adam. En 1779, il commença ses six années d'apprentissage auprès d'Antoine-François Peyre (1739-1823), au cours desquelles il rencontra Charles Percier. En 1785, l'Académie d'Architecture lui décerna le second prix de Rome. Il séjourna ensuite à Rome, où il fut admis pensionnaire à l'Académie de France au Palais Mancini en 1787. Son ami Percier fut également du voyage: les souvenirs de ces années à Rome marquèrent profondément les carrières des deux architectes. Après un cours séjour à Londres, son retour définitif à Paris en 1792 fut marqué par la collaboration avec Percier aux décors de l'Opéra et dans la maison de Monsieur Chauvelin, rue de la Victoire, adjacente à la maison de Joséphine Bonaparte. Cette dernière émit alors le souhait de leur confier la restauration et l'embellissement de la Malmaison. Par l'intermédiaire du peintre Jacques-Louis David (1748-1825), Fontaine et Percier furent présentés au Premier Consul en 1799. Cette entrevue fut décisive: six jours après, Bonaparte confia à Fontaine la nouvelle décoration des Invalides, et la restauration de la Malmaison, où les deux architectes travaillèrent de 1800 à 1802. C'est en 1799 aussi que Fontaine commença son Journal, témoignant ainsi pendant plus de cinquante ans sur sa prolifique carrière. Le 8 janvier 1801, Fontaine fut nommé par Napoléon dans la charge d'architecte du gouvernement, ce-dernier lui déclara alors: "Je vous donne ma confiance; tâchez de ne pas la perdre". Fontaine devint alors responsable des bâtiments impériaux, et fut sollicité pour un grand nombre de projets: remise en état des Tuileries et du château de Saint-Cloud (1801-1802), travaux au château de Fontainebleau (1804), achèvement de l'église de la Madeleine (1806), percement de la rue de Rivoli. Trois chantiers majeurs marquèrent ces années: en 1805 Napoléon confia à Fontaine un important budget pour l'achèvement des façades de la Cour Carrée du Louvre, puis à partir de 1806 fut lancé le projet de réunion des palais du Louvre et des Tuileries. Enfin, Fontaine et Percier collaborèrent à l'édification de l'Arc du Carrousel (1806-1807). Le 25 avril 1813, Fontaine fut nommé premier architecte de l'Empereur. Après le retrait de Percier en 1814, Fontaine poursuivit sa carrière seul, avec de grandes réalisations: en particulier l'achèvement du Palais-Royal (1814-31), la restauration avec l'architecte Alexandre Dufour (1760-1835) du château de Versailles; il réalisa également l'agrandissement du château de Neuilly pour le Duc d'Orléans et la restauration du château d'Eu de 1824 à 1833. La longue et exceptionnelle carrière de Fontaine se déroula ainsi sous le Consulat, l'Empire, la Restauration et la Monarchie de Juillet, et contribua à la diffusion en Europe du style appelé aujourd'hui Empire. On a beaucoup fait l'éloge des dessins de Percier; Fontaine fut également un excellent dessinateur, comme le témoignent ses carnets de voyage et ses nombreuses aquarelles.
    Les dessins que nous proposons ici proviennent de l'ancienne collection de Symphorien-Louis Meunié (1795-1871), architecte et gendre de Fontaine, et sont restés dans la famille jusqu'au propriétaire précédent. Font également partie de cette collection les lots 114, 149, 151, 178 et 179.