• Christies auction house James Christie logo

    Sale 13834

    Une Exceptionnelle Collection Européenne Mise en scène par Emilio Terry

    15 September 2016, Paris

  • Lot 73

    ARMOIRE D'EPOQUE LOUIS XIV

    ATTRIBUEE A FRANCOIS LIEUTAUD, DEBUT DU XVIIIEME SIECLE

    Price Realised  

    Estimate

    ARMOIRE D'EPOQUE LOUIS XIV
    ATTRIBUEE A FRANCOIS LIEUTAUD, DEBUT DU XVIIIEME SIECLE
    En placage de palissandre de Rio, robinier et filets d'érable, ornementation de bronze ciselé et doré, ouvrant à deux portes à motif de losanges et surmontées d’un masque ailé, les charnières à décor de feuilles d’acanthe, le revers des portes marqueté de losanges, l’intérieur présentant cinq étagères, la base en plinthe à découpe mouvementée
    Hauteur: 272 cm. (107 in.) ; Largeur: 178 cm. (70 in.) ; Profondeur: 70 cm. (27 ½ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    François Lieutaud est originaire de Marseille. Il rejoint son fils Charles à Paris dès 1710 lui faisant bénéficier de ses contacts et de son savoir-faire. La qualité de ses réalisations est visible grâce à ses placages très souvent de palissandre, comme on peut l’apprécier sur la commode estampillée par lui et ayant fait partie des collections de Madame de Pompadour puis de Louis XV au château de Bellevue (vente Christie’s, Paris, 25 juin 2008, lot 202). François Lieutaud était lié à André-Charles Boulle dès 1719 si l’on considère la décision prise par Boulle de choisir Lieutaud comme expert personnel lors d’un procès cette même année. Il est dès lors aisé de reconnaître une influence de Boulle sur Lieutaud père, notamment si l’on considère l’usage que ce dernier fit des éléments de bronze doré sur ces meubles : les agrafes de feuilles d’acanthe sont proches de celles utilisées par Boulle sur certaines de ses armoires (armoire attribuée à A.-C. Boulle, musée du Louvre, inv. OA 5516). La présente armoire peut lui être attribuée par le biais de plusieurs analogies. Le masque ailé dans la partie axiale supérieure des portes se retrouve sur une commode estampillée F.L. (vente Christie’s, Paris, 24 juin 2002, lot 162) ainsi que sur une commode qui lui est attribuée et qui est aujourd’hui conservée à la Résidence de Anspach.

    Notons que cette impressionnante armoire est très proche d’un modèle ayant fait partie des collections de Charles de Beistegui au château de Groussay (vente Sotheby’s, Paris, 3 juin 1999, lot 538). Les bronzes sont identiques, et le décor géométrique de losanges, de carrés et de quarts de cercle présent en façade et sur les côtés de l’armoire Beistegui ne sont également pas sans rappeler l’intérieur des portes de l’armoire ici présentée. Il est intéressant de préciser que le collectionneur Charles de Beistegui (1895-1970) fit appel à Emilio Terry qui conçut également le décor de la collection aujourd’hui dispersée.

    Special Notice

    Prospective purchasers are advised that several countries prohibit the importation of property containing materials from endangered species, including but not limited to coral, ivory and tortoiseshell. Accordingly, prospective purchasers should familiarize themselves with relevant customs regulations prior to bidding if they intend to import this lot into another country.
    This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.


    Provenance

    Acquise auprès de la galerie Fabre le 6 décembre 1947 (300.000 Francs), puis par descendance.


    Literature

    Bibliographie comparative:
    S. Faniel et P. Levallois, Le XVIIe siècle français, Paris, 1958, p. 63, fig. 1.
    A. Pradère, Les ébénistes français de Louis XIV à la Révolution, Paris, 1989, p. 118.


    Post Lot Text

    A LOUIS XIV ORMOLU-MOUNTED RIO ROSEWOOD WARDROBE, ATTRIBUTED TO FRANCOIS LIEUTAUD, EARLY 18TH CENTURY