• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5551

    Exceptionnel ensemble de Mobilier et Objets d'Art du XVIIIème siècle

    19 December 2007, Paris

  • Lot 756

    BUREAU PLAT D'EPOQUE LOUIS XV

    TRACES D'ESTAMPILLE

    Price Realised  

    Estimate

    BUREAU PLAT D'EPOQUE LOUIS XV
    TRACES D'ESTAMPILLE
    En placage de bois de rose, bois de violette, ornementation de bronze ciselé et doré, le plateau mouvementé, la ceinture ouvrant par trois tiroirs, reposant sur des pieds galbés, les bronzes marqués au C couronné, le cuir vert ancien, traces d'estampille sous la ceinture à droite
    Hauteur: 77,5 cm. (30½ in.), Largeur: 163 cm. (64¼ in.), Profondeur: 80 cm. (31½ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Ce bureau aux lignes élancées, au plateau élégamment mouvementé, se caractérise par une ornementation de bronze généreuse. Chaque élément est marqué au C couronné et pourrait indiquer une date de fabrication située entre 1745 et 1749 ou la date à laquelle le bureau est passé sur le marché car les caractères stylistiques bien que compatibles avec ces années-là pourraient remonter aux années 1730.

    En effet, tout comme le dessin du bureau, les modèles de bronze à motif de cabochons rocaille et feuillage déchiqueté se retrouvent sur nombre d'oeuvres datables de ces années.

    Plus particulier est le bronze qui orne les côtés du bureau. Le décor de feuillage et cabochon est ici complété de personnages en buste aux allures d'espagnolettes.

    Dès lors que l'on retrouve ces personnages sur des oeuvres de Jacques-Philippe Carel comme sur les poignées de la commode estampillée de ce maître, conservée dans les collections royales de Suède à Stockholm (illustrée dans A Pradère, Les Ebénistes français de Louis XIV à la Révolution, Editions du Chêne, Paris, 1989, p. 142, fig.112), il est tentant de lui attribuer ce bureau portant une trace d'estampille qui pourrait être la sienne. La commode précitée est d'ailleurs ornée sur les côtés de bas-reliefs, représentant Apollon et Diane, qui occupent un large espace comme c'est le cas sur le présent bureau.

    L'estampille pourrait également être celle d'Antoine ou Mathieu Criaerd, le premier actif dans les premières années de règne de Louis XV, le second reçu maître en 1738.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    A LOUIS XV ORMOLU-MOUNTED KINGWOOD AND TULIPWOOD BUREAU PLAT STAMPED