• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5515

    Arts Décoratifs du 20ème Siècle et Design

    28 May 2008, Paris

  • Lot 328

    EUGENE PRINTZ (1889-1948)

    PAIRE DE CHAISES, LE MODELE CREE VERS 1930

    Price Realised  

    EUGENE PRINTZ (1889-1948)
    PAIRE DE CHAISES, LE MODELE CREE VERS 1930
    En bois de palmier, le dossier légèrement incurvé, la partie supérieure en léger enroulement, les deux montants latéraux en décroché se prolongeant dans les deux pieds postérieurs sabre, les deux pieds antérieurs gaine; tapissées postérieurement d'un tissu de laine noire
    Hauteur : 87,5 cm. (34½ in.)
    Chacune estampillée EP au revers de l'assise (2)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Cf. : Guy Bujon, Jean-Jacques Dutko, E. Printz, éditions du regard, Paris, 1986, p. 286 pour ce modèle de chaise agrémenté de deux petits accotoirs triangulaires capitonnés

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Commanditaire privé.
    Dans la famille depuis lors.


    Pre-Lot Text

    DEUX COLLECTIONS D'ORIGINE PAR EUGENE PRINTZ
    TWO PRIVATE COMMISSIONS BY EUGENE PRINTZ

    Cette année marque le soixantième anniversaire de la mort d'Eugène Printz. Les deux collections privées que nous présentons ici (lots 328-336 et lots 337-355), conservées au sein des familles de leurs commanditaires respectifs, rendent hommage à la singularité, à l'élégance et à la sophistication de son style. En écho au très beau cabinet que nous avons eu le plaisir de vendre le 27 novembre 2007 à Paris, oeuvre commune d'Eugène Printz et de Jean Dunand pour la princesse Elisabeth de La Tour d'Auvergne, ces ensembles comportent à la fois des pièces d'exception et illustrent simultanément les grands classiques du décorateur.

    This year marks the 60th anniversary of the death of Eugène Printz. The two private collections presented here (Lots 328-336 and Lots 337-355), kept in the families of their respective commissionners, celebrate the singularity, elegance and sophistication of Printz's style. Echoing the highly refined cabinet we were pleased to sell November 2007, 27th in Paris, a common work by Eugène Printz and Jean Dunand for princess Elisabeth de La Tour d'Auvergne, these ensembles comprise exceptional pieces as well as a large range of all the great classic designs by Printz


    La collection comprise entre les lots 328 et 336 fut commanditée par un industriel lyonnais qui développa notamment, au cours de sa riche carrière professionnelle, la société FAR, spécialisée dans la fabrication de poêles à bois. Personnalité estimée, forte et charismatique, il devint Président de la Chambre de Commerce locale. Une lettre conservée dans la famille, datée de mars 1940, fait état d'un premier contact avec Eugène Printz. Elle offre un devis pour une sélection de meubles mais restera sans suite. Les archives familiales comportent encore quelques dessins et des photographies du stand du décorateur au Salon d'Automne de 1943. Ce n'est qu'après la guerre en 1947, un an avant le décès de Printz, que notre commanditaire fixe son choix et confirme sa commande. Elle comprend l'ameublement d'un bureau-bibliothèque, en placage de palmier, essence particulièrement appréciée du décorateur ainsi qu'un cabinet destiné au salon, en métal patiné et miroir.

    Un petit plan sur papier calque de la main de Printz présente l'aménagement du bureau et l'emplacement de chacun des meubles qui le composent : un bureau et une paire de chaises, un canapé flanqué de deux bouts de canapé sous forme de petits meubles à tiroirs, et une exceptionnelle bibliothèque à caissons au mécanisme sophistiqué, très certainement l'une des réalisations maîtresses d'Eugène Printz en association avec Jean Dunand.


    The first commission was for a respected and successful Lyon industrialist who developed the FAR company, specialized in wood-burning stoves. He was from all accounts a strong and charismatic personality who became President of the local Chamber of Commerce. Their first contact, documented in a letter from Printz to the client listing items selected, was in March 1940. The family archives include a few drawings and some photos of Printz's stand at the Salon d'Automne in 1943, but it was not until 1947 that the commission was confirmed and executed. It comprised the furnishing for the library - in palm wood, a species much favoured by Printz - and a patinated brass and mirror cabinet for the reception room.

    Preserved in the family archives is a small plan by Printz on tracing paper showing his intended disposition of the pieces within the room, position that remained identical till very recently: a desk and a pair of chairs were facing the window to the back of the room, a settee and two small side cabinets on the right were facing an exceptional bookcase with sophisticated mechanism on the opposite wall, certainly one of the master pieces by Printz in collaboration with Jean Dunand


    Post Lot Text

    A PAIR OF PALM WOOD VENEERED UPHOLSTERED CHAIRS BY EUGENE PRINTZ, THE MODEL DESIGNED CIRCA 1930