• Miroir d'une Passion, provenan auction at Christies

    Sale 5627

    Miroir d'une Passion, provenant d'une collection européenne

    16 December 2009, Paris

  • Lot 472

    PAIRE DE TABLES DESSERTES D'EPOQUE LOUIS XVI

    ESTAMPILLE DE JOSPEH CANABAS, FIN DU XVIIIEME SIECLE

    Price Realised  

    PAIRE DE TABLES DESSERTES D'EPOQUE LOUIS XVI
    ESTAMPILLE DE JOSPEH CANABAS, FIN DU XVIIIEME SIECLE
    En acajou et placage d'acajou de Cuba, présentant trois plateaux ovales réunis par des montants ajourés en lyre, le plateau supérieur présentant une tablette coulissante, reposant sur de petits pieds fuselés, chaque table estampillée J. CANABAS
    Hauteur: 102 cm. (40¼ in.), Largeur: 59 cm. (23¼ in.); Profondeur: 46,5 cm. (18¼ in.)
    Joseph Canabas, reçu maître en 1766 (2)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Tant par leurs lignes que par leur matériau ou encore leur destination, ces élégantes dessertes sont tout à fait caractéristiques de l'oeuvre de Canabas. Elles illustrent l'importance de l'anglomanie dans le mobilier parisien de l'époque Louis XVI.
    A l'image des présentes dessertes, un grand nombre des meubles créés par Canabas sont destinés à être placés dans une pièce alors nouvelle qui apparaît sous linfluence anglaise, la salle à manger. Canabas conçoit à cet effet des meubles légers et mobiles : rafraîchissoirs, serviteurs muets, dessertes...
    Le succès de ses modèles a poussé Canabas à produire un certain nombre d'exemplaires de ces meubles destinés spécifiquement à la salle à manger. En revanche, les présentes dessertes sont d'un modèle beaucoup plus rare. On en connaît une autre paire, quasiment identique, également estampillée de Canabas. Elle est passée en vente en 2006 (Collection du Dr Alexandre Benchouffi, vente Sotheby's, New York, 9 novembre 2006, no. 103). Fait plus inattendu, une dernière desserte, présentant quelques différences, est estampillée de Weisweiller; elle a été vendue en 1936 (Collection du Marquis José de la Pena y Perez de Guzman El Bueno, vente Me Bellier, Hôtel Drouot, 18 juin 1936, no. 256).

    Special Notice

    Prospective purchasers are advised that several countries prohibit the importation of property containing materials from endangered species, including but not limited to coral, ivory and tortoiseshell. Accordingly, prospective purchasers should familiarize themselves with relevant customs regulations prior to bidding if they intend to import this lot into another country.
    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Acquis auprès de la Galerie Philippe Perrin, Paris.


    Post Lot Text

    A PAIR OF LOUIS XVI MAHOGANY TABLES DESSERTES STAMPED BY JOSEPH CANABAS, LATE 18TH CENTURY