• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5489

    Important Mobilier et Objets d'Art, Orfèvrerie et Céramiques Européennes, dont cinq chefs-d'oeuvre de la Collection Qizilbash.

    19 December 2007, Paris

  • Lot 275

    PAIRE D'ENCOIGNURES D'EPOQUE LOUIS XV

    ESTAMPILLE DE JACQUES PHILIPPE CAREL

    Price Realised  

    Estimate

    PAIRE D'ENCOIGNURES D'EPOQUE LOUIS XV
    ESTAMPILLE DE JACQUES PHILIPPE CAREL
    En placage de bois de rose et bois de violette, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre fleur de pêche mouluré, la façade en arbalète ouvrant par deux vantaux à décor géométrique dans un encadrement de motifs rocailles asymétriques, reposant sur des pieds galbés, les deux estampillées deux fois CAREL, deux fois IDF, l'une avec au dos une inscription à la craie Lady Hyatt
    Hauteur: 94 cm. (37 in.), Largeur: 92 cm. (36¼ in.), Profondeur: 65 cm. (25½ in.)
    Jacques Philippe Carel, reçu maître en 1723
    Jean David Fortanier, reçu maître avant 1737 (2)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Ces encoignures aux formes mouvementées, ornées d'une marqueterie de croisillons qui rappelle les oeuvres de Migeon ou de Gaudreaus, soulignée par des bronzes sinueux, sont datables des années 1735-1740.

    Rare ébéniste parisien qui ne soit pas d'origine allemande à l'époque Louis XV, Jacques-Philippe Carel fut reçu maître le 17 février 1723. Il exerça également le métier de marchand et fournit des meubles à certains de ses confrères dont Gaudreaus.

    L'estampille IDF présente sur les encoignures est celle qu'utilisa dans la première partie du règne de Louis XV Jean-David Fortanier, ébéniste à Paris, reçu maître avant 1737, date de son mariage avec Marguerite Jouan. Rapidement il abandonna l'étbli pour devenir marchand. Par alliance il fut proche de Louis Blondel, maître fondeur fournisseur de bronzes pour des ébénistes de renom tels que Bernard Ier Van Risenburgh, Gilles Joubert et Gaudreaus.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Ancienne collection de Lady Lyatt.
    Vente Sotheby's Londres, le 30 avril 1976, lot 30.
    Vente à Paris, hôtel Drouot, étude Binoche, le 17 mars 1999, lot 42.


    Literature

    Alexandre Pradère, Les Ebénistes Français de Louis XIV à la Révolution, Paris, 1989, p. 142, fig. 111.
    Sylphide de Sonis, "Jacques-Philippe Carel", l'Estampille-L'Objet d'Art, décembre 1997, n° 319, p. 89, fig. 29.


    Post Lot Text

    A PAIR OF LOUIS XV KINGWOOD AND ROSEWOOD ENCOIGNURE