• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5494

    Le goût Steinitz, II

    14 November 2007, Paris

  • Lot 118

    RARE COFFRE ET PIETEMENT D'EPOQUE LOUIS XVI

    Price Realised  

    RARE COFFRE ET PIETEMENT D'EPOQUE LOUIS XVI
    En laque européenne à décor or sur fond noir, montures de bronze ciselé et doré, à décor de paysages lacustres et d'oiseaux, ouvrant à la partie supérieure par un couvercle et en façade par un tiroir, les côtés dotés de poignées, l'entrée de serrure de la façade du coffre ornée d'un cartouche postérieur aux armes de France flanquées d'anges, reposant sur un piétement en bois sculpté et doré à décor de fleurs de lys saillantes aux angles, orné du monogramme CR sur la traverse avant et arrière de la ceinture, reposant sur des pieds fuselés terminés par des sabots, l'intérieur du coffre relaqué, le coffre peut-être légèrement antérieur au piétement
    Dimensions du cabinet: 51 cm. (20 1/8 in.), Largeur: 75 cm. (29 5/8 in.), Profondeur: 58,5 cm. (23 1/8 in.); Dimensions du cabinet sur le piétement: Hauteur: 120 cm. (47 1/8 in.), Largeur: 81 cm. (31 7/8 in.), Profondeur: 68 cm. (26¾ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Ce cabinet présente un remarquable travail de laque européenne à l'imitation des laques orientales. Il offre d'ailleurs tant des laques d'esprit japonais à très fort relief -sur le dessus et à la partie inférieure de la façade- que des laques sur des surfaces planes. Il faut en outre souligner l'harmonieux décor s'appuyant sur les contrastes entre des ors de deux tons.
    Si les paysages sont indubitablement d'esprit oriental, les frises ornant les montants et la doucine du plateau supérieur reprennent de façon plus européenne des motifs végétaux japonais.
    La réinterprétation par des artisans européens de laques orientales souligne la fascination de la Chine dans les arts décoratifs du XVIIIe siècle. Plus précisément, elle nous renvoit au réemploi par les ébénistes des panneaux de laque provenant de cabinets ou de paravents.
    Le remarquable travail de laque a été longuement attribué à l'atelier du château de Chantilly. Nénamoins, cette hypothèse n'est pas à ce jour soutenue par des sources documentaires.
    Du piètement de bois doré, on peut souligner l'habileté des proportions. Elle permet d'aboutir à un équilibre parfait entre le coffre et son support, chacun des éléments mettant en valeur l'autre. Le répertoire décoratif du piètement est celui du néo-classicisme et met en avant les feuilles de laurier ou d'acanthe, les frises d'entrelacs ou de rais de coeur dont les ornemanistes font la diffusion. L'importance du commanditaire est soulignée par les fleurs de lys fortement saillantes dans les angles et la frise de feuilles de laurier renvoyant à l'iconographie antique.
    Le coffre aurait figuré dans les collections du petit fils de Louis XIV, Louis-Henri de Bourbon (1692-1740), prince de Condé et duc de Bourbon.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    A RARE LOUIS XVI JAPANNED CABINET ON A GILTWOOD STAND