• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5538

    Important Mobilier et Objets d'Art, Céramiques Européennes et Orfèvrerie dont la collection d'un grand amateur européen

    16 December 2008, Paris

  • Lot 204

    TAPISSERIE DE BRUXELLES, MILIEU DU XVIIIEME SIECLE

    D'APRES UN DESSIN DE JAN VAN ORLEY ET AURELE-AUGUSTIN COPPENS

    Price Realised  

    Estimate

    TAPISSERIE DE BRUXELLES, MILIEU DU XVIIIEME SIECLE
    D'APRES UN DESSIN DE JAN VAN ORLEY ET AURELE-AUGUSTIN COPPENS
    Représentant une scène de l'Ancien Testament tirée de l'Histoire de Moïse, Moïse fendant la Mer Rouge, la bordure à motif de rinceaux de feuilles d'acanthe
    350 x 560 cm. (137¾ x 220 3/8 in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    HISTOIRE DE LA SERIE
    L'Histoire de Moïse, constituée de huit panneaux, a été dessinée par Jan van Orley (mort en 1735) et Aurèle-Augustin Coppens (mort en 1740) aux environs de 1730. La série connut un grand succès et fut tissée au moins douze fois. L'on croit que l'editio princeps a été faite pour l'Archiduchesse Marie-Elisabeth, gouverneur des Pays-Bas, peu après 1732 (probablement illustré dans L. Baldass, Die Wiener Gobelinssammlung, Vienna, 1920, vol. II, cat. 271-276). Charles Louis von Pöllnitz se souvient de cette commande à Bruxelles en juin 1732 :

    Qui a vu Bruzelles pendant la guerre, et qui le voit aujourd'hui, ne le connait plus. Tout y languit, et il n'y a presque plus d'autre commerce que celui des Dentelles, des Camelots et des Tapisseries, dont la Fabrique est très parfaite [...] Van der Borg le Fils vient de faire une très belle Tapisserie pour l'Archiduchesse, représentant l'Adoration du Veau d'or par les Isralites, et Moïse recevant les Tables de la Loi ...

    DESSINATEUR
    L'auteur de ces séries est confirmé dans le livre de G.P. Mensart Le peintre amateur et curieux de 1763:

    Il a fait plusieurs patrons de desseins pour son Altesse le Prince Electeur du Cologne, pour Monseigneur van Susteren, Evêque de Bruges, dont quelques-uns représentent la Vie de Notre-Seigneur; d'autres les Miracles de Moïse...

    Jan van Orley, descendant du célèbre Bernard van Orley, reçut ses privilèges de Bruxelles en 1709 et devint maître en 1710. Bien qu'il fut un peintre prolifique de scènes religieuses ou de portraits, seulement très peu de ses travaux nous sont parvenus. Il fut aussi l'un des plus importants dessinateurs de cartons de tapisserie de sa période.
    Plusieurs compositions de ces séries se retrouvent dans L'Histoire de Moïse dessinée par Nicolas Poussin et Charles Le Brun pour la Manufacture des Gobelins et tissée la première fois autour de 1683. Aurèle-Augustin Coppens travaillait fréquemment avec van Orley et se spécialisa dans la peinture de paysages. Il devint cartonnier pour les tapisseries de 1689 et maître en 1698-1699. Dans les premières décennies du XVIIIème siècle, il devint principalement le collaborateur de van Orley.

    LISSIER
    Les cartons de cette série ont sûrement été la propriété de la famille van der Borcht car aucun autre tissage par une autre famille ne nous est connu. Les premiers tissages auraient été exécutés par Jasper van der Borcht (mort en 1742), ayant obtenu son privilège en 1694, alors que d'autres sont signés de Pieter (mort en 1763) qui a reçu son privilège en 1742 et de Jan-Frans (mort en 1772). Les derniers tissages ont été entrepris par Jakob II van der Borcht (mort en 1794), qui a utilisé les cartons après 1773.

    EXEMPLES COMPARABLES
    Une pièce apparemment de la même série, représentant le Veau d'Or, se trouve à l'Ambassade Américaine à Paris et est réputée avoir appartenue auparavant à la collection Mountgarret. Une édition de cinq panneaux de la série, hormis ce sujet, a été faite pour l'Hôtel de ville de Bruxelles, où il se trouve encore, par Jasper et Jan-Frans van der Borcht entre 1737 et 1738, des documents le confirment. 'Franciscus' van der Borcht a bien signé un contrat le 1er juin 1737 pour livrer cinq panneaux de la série dans une année à l'Hôtel de ville de Bruxelles. L'ensemble est encore mentionné dans une lettre de 'Franciscus' du 2 décembre 1737, quand il demanda le paiement partiel au Bourgmestre pour finir l'autre moitié de la tapisserie.
    Un ensemble de six tentures, dont ce sujet, tiré de la série de Jan-Frans et Pieter, tissé à l'origine pour Johann van Wespien de Aachen, se trouve au Germanisches Nationalmuseum de Nuremberg. Un autre ensemble de sept tentures, incluant aussi ce sujet, par Pieter van der Borcht appartient à la Société Générale à Bruxelles, alors qu'un dernier exemplaire composé de quatre pièces par Jakob II est à l'abbaye d'Aachen.

    (M. Crick-Kuntziger, 'Tapisseries Bruxelloises du XVIIIe siècle de l'Histoire de Moise', Bulletin des Musées Royaux d'Art et d'Histoire, 1944, pp. 107-112; G. Delmarcel, Flemish Tapestry, Tielt, 1999, pp. 324, 333, 338; F.Huygens, 'Mozes in de Zuidnederlandse tapisseriekunst. Traditie en vernieuwing in twee tapijten van Jasper Van der Borcht', Bulletin des Musées Royaux d'Art et d'Histoire, 1994, pp. 257-304; N. de Reyniès, 'Jean van Orley Cartonnier: La Tenture d'Archille au Musée Jacquemart-André, Gazette des Beaux-Arts, Feb 1995, pp. 171-172)

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    A BRUSSELS TAPESTRY, MID 18TH CENTURY, AFTER A DESIGN BY VAN ORLEY AND COPPENS