• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5547

    Succession de feus Monseigneur le Comte de Paris et Madame la Comtesse de Paris

    14 October 2008, Paris

  • Lot 466

    QUATRE BRACELETS EN OR AVEC CHACUN SIX MINIATURES SUR IVOIRE, ATTRIBUES A MELLERIO DITS MELLER

    TREIZE MINIATURES PAR FRANÇOIS MEURET (1800-1887), SIGNÉES OU MONOGRAMMÉES, DEUX PAR ROBERT THEER (1808-1863), SIGNÉES "ROBERT THEER" (À DROITE), DEUX PAR SIR WILLIAM CHARLES ROSS (1794-1860), VERS 1846-1860
    LES BRACELETS SONT ATTRIBUÉS À MELLERIO DITS MELLER

    Price Realised  

    QUATRE BRACELETS EN OR AVEC CHACUN SIX MINIATURES SUR IVOIRE, ATTRIBUES A MELLERIO DITS MELLER
    treize miniatures par François Meuret (1800-1887), signées ou monogrammées, deux par Robert Theer (1808-1863), signées "Robert Theer" (à droite), deux par Sir William Charles Ross (1794-1860), vers 1846-1860
    les bracelets sont attribués à Mellerio dits Meller
    Quatre bracelets en or rose et jaune à maillons rectangulaires articulés ornés en serti clos ovale de miniatures figurant les portraits des vingt-quatre petits enfants du roi Louis-Philippe Ier, roi des Français (1773-1850) et de la reine Marie-Amélie (1782-1866): par ordre d'apparition sur les bracelets:
    Premier Bracelet : Léopold de Belgique, prince de Belgique, duc de Brabant (1838-1909), Philippe de Belgique, comte de Flandres (1837-1905), Philippe de Wurtemberg, duc de Wurtemberg (1838-1917), Louis-Philippe d'Orléans, premier comte de Paris (1838-1894), Charlotte de Belgique, princesse de Belgique, future impératrice du Mexique (1840-1927), Robert d'Orléans, duc de Chartres (1840-1910); Ce bracelet est orné, au revers du portrait de Philippe de Wurtemberg, d'une mèche de cheveux et est gravé d'une date "july 10.1848"
    Deuxième bracelet : Gaston d'Orléans, comte d'Eu (1842-1922), Philippe de Saxe-Cobourg-Gotha (1844-1921), Ferdinand d'Orléans, duc d'Alençon (1844-1910), Françoise d'Orléans, future duchesse de Chartres (1844-1925), Auguste de Saxe-Cobourg-Gotha (1845-1907), Pierre d'Orléans, duc de Penthièvre (1845-1919);
    Troisième bracelet : Louis-Philippe-Marie-Léopold d'Orléans, prince de Condé (1845-1866), Marguerite d'Orléans, future princesse Czartoryska (1846-1893), Clotilde de Saxe-Cobourg-Gotha, future archiduchesse d'Autriche (1846-1927), Marie-Isabelle d'Orléans et Bourbon, infante d'Espagne, future comtesse de Paris (1848-1919), Amélie Duchesse de Saxe-Cobourg-Gotha, future princesse de Bavière (1848-1894), Marie-Amélie d'Orléans et Bourbon, infante d'Espagne (1851-1870)
    Quatrième bracelet : Marie-Christine d'Orléans et Bourbon, infante d'Espagne(1852-1879), François-Louis-Philippe-Marie d'Orléans, duc de Guise (1854-1872), Maria de la Regla d'Orléans et Bourbon, infante d'Espagne (1856-1861), Blanche d'Orléans (1857-1932), Ferdinand d'Orléans et Bourbon , infant d'Espagne (1859-1873) et Maria de las Mercedès d'Orléans et Bourbon, infante d'Espagne, future reine d'Espagne (1860-1878)
    Largeur: 150-165 mm. (5 7/8-6½ in.), Longueur des bracelets: de 150 mm. à 165 mm. (5 7/8 in. à 6 1/2 in.) (4)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    De son union avec Louis-Philippe, duc d'Orléans puis roi des Français (1773-1850), la reine Marie-Amélie eut de nombreux enfants dont quatre filles et six garçons atteignirent l'âge adulte et trente-sept petits-enfants. Sur nos bracelets, seuls vingt-quatre sont présentés.
    Ces bracelets ont été fabriqués en trois étapes. Les deux premiers sont en or rose et ornés de miniatures de François Meuret (1800-1887). Ils constituent un ensemble parfaitement cohérent. Si on se fie à l'âge du plus jeune enfant représenté, Pierre d'Orléans, duc de Penthièvre (1845-1919), on peut les dater des années 1846-1850.
    Le troisième bracelet est légèrement plus grand. Toujours en se fiant à l'âge du plus jeune enfant représenté, Marie-Amélie d'Orléans et Bourbon (1851-1870), on peut le dater des années 1852-1856. Enfin, sur le quatrième bracelet la dernière miniature représente Maria de las Mercedès d'Orléans et Bourbon (1860-1878) et a été fabriqué en or jaune dans les années 1860.
    La reine tenait particulièrement à ces bracelets et suivant une annotation publiée dans l'édition de 1981 par Suzanne d'Huart, Journal de Marie Amélie, Reine des Français, 1800-1866 (p. 561), la reine portait l'un d'entre eux à son poignet le soir de sa mort le 24 mars 1866.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Literature

    V. Meylan, Bijoux de reines, Paris, 2002, illustré en couleurs p. 43.


    Exhibited

    Paris, Archives Nationales, Louis-Philippe l'homme et le roi 1773-1850, octobre 1974 -février 1975, no 706 (prêtée par Monseigneur le Comte de Paris).


    Post Lot Text

    FOUR GOLD BRACELETS WITH TWENTY-FOUR OVAL PORTRAIT MINIATURES ON IVORY DEPICTING GRANDCHILDREN OF KING LOUIS-PHILIPPE AND QUEEN MARIE-AMELIE, ATTRIBUTED TO MELLERIO DITS MELLER