• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5568

    Art Africain et Océanien

    16 June 2009, Paris

  • Lot 194

    SUPERBE PENDENTIF LEGA EN IVOIRE

    RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

    Price Realised  

    Estimate

    SUPERBE PENDENTIF LEGA EN IVOIRE
    République Démocratique du Congo
    Kalimbangoma ou kakinga ya bubake, représentant le torse d'un personnage stylisé, de forme rectangulaire et avec un arc de cercle en relief dans la partie supérieure et des incisions obliques de part et d'autre du nombril creusé, le visage au menton pointu et aux yeux creusés, la coiffure en crête avec des incisions parallèles, le cou percé pour attachement. Belle patine allant du brun au brun foncé.
    Hauteur: 8.5 cm. (3 3/8 in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Ce pendentif est le seul objet qui fut offert à E-A. Georges par une femme lega. Selon le manuscrit d'Alexandre Safiannikoff (Les Warega et les Wabembe du Zaïre, Manuscrit inédit, archives MRAC, Tervuren, 1972) cité par Viviane Baeke (A la recherche du sens du bwami. Au fil d'une collection Lega pas comme les autres, Liège, 2009: pp.35-36, à paraître sur Anthroposys), ce type de pendentif, relativement rare et appelé kakinga ya bubake (un terme lié aux interdits sexuels) est généralement porté à la ceinture par l'épouse initiée du mwami de grade kindi afin de la préserver de l'infidélité. Cet insigne peut lui être enlevé si malgré sa protection, elle a commis une faute (Safiannikoff, op.cit., 1972: p.181)
    Deux ou trois pendentifs de facture similaire ont été publiés, dont celui de la collection Jay Last (Cameron, E.L, Art of the Lega, Los Angeles, 2001: p.63, cat.4.4) et celui provenant de la collection Mestagh (Biebuyck, D., Lega. Ethique et beauté au coeur de l'Afrique, Bruxelles, 2002: p.178, cat.122). Biebuyck suggère qu'il s'agirait d'une figurine de type kalimbangona qui aurait appartenue à un grand initié et que ces objets ne sont pas utilisés comme des pendentifs mais peuvent parfois être suspendus à une claie ou un poteau (op.cit., 2002: p.178). Mais en 1973, il souligne que les femmes du grade le plus élevé portaient quelquefois de petites figurines kalimbangoma à leur ceinture (Lega Culture. Art, initiation and Moral Philosophy among a Central African People, Californie, 1973: p.169), rejoignant ainsi les données d'A. Safiannikoff sur leur utilisation par les femmes.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Literature

    Georges, E-A., 2005, n.88, p.270.


    Post Lot Text

    SUPERB LEGA IVORY PENDANT