• Christies auction house James Christie logo

    Sale 13252

    Art Contemporain Vente du Jour

    10 June 2016, Paris

  • Lot 186 A

    BERNARD RÉQUICHOT (1929-1961)

    Ciel prolifique

    Price Realised  

    Estimate

    BERNARD RÉQUICHOT (1929-1961)
    Ciel prolifique
    signé 'Réquichot' (au dos)
    huile sur toile
    142 x 114 cm. (55 7/8 x 44 7/8 in.)
    Peint en 1960.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Les œuvres de l’importante collection privée qui suivent portent l’empreinte de la rétine de celui auprès duquel elles ont pour la plupart été acquises : Daniel Cordier. Collectionneur et marchand – il serait presque injurieux de ne citer que ces deux facettes de la personnalité de celui qui fut aussi secrétaire de Jean Moulin, résistant engagé dans la France libre, historien et compagnon de route du socialisme – Daniel Cordier n’aura de cesse, de 1956 à 1964 dans sa galerie parisienne (et dans celles qu’il ouvre parallèlement à Francfort et à New York), de défendre une vision singulière de l’art, « un art de rupture, qui illustre des révoltes, des blessures, des curiosités » comme il l’écrira dans le dernier catalogue publié par la galerie. Michaux, Dado, Dubuffet, Michaux, Millares, Réquichot, Schultze – autant d’artistes dont le dénominateur commun pourrait être la solitude ; « parce qu’elle est aussi la marque de mon caractère » souligne Daniel Cordier dans le catalogue de Donations Daniel Cordier : Le regard d'un amateur au Centre Pompidou en 1989.

    Parmi les artistes représentés ici, citons en particulier Bernard Réquichot, dont trois œuvres illustrent la diversité de la production plastique, ancrée dans une abstraction semblable à nulle autre, où s’entrelacent écriture, objets-reliquaires, all-over d’huile nerveusement appliquée au couteau comme dans Ciel prolifique ; découpage de formes aléatoires dans Louchakoupé et Palais des torchons, « surface[s] où sont assemblées et collés des morceaux de reproductions de choses, de végétaux, d’animaux , d’êtres humains et tout ce qui peut être un spectacle de la matière » tels que les décrit l’artiste lui-même en 1957. La trajectoire artistique de Réquichot s’arrêtera brutalement avec le suicide de l’artiste en décembre 1961, à la veille précisément d’une exposition chez Daniel Cordier.



    The works from the major private collection here bear the imprint of Daniel Cordier’s eye; indeed most of them were acquired from him. Collector and dealer - it would almost insulting to mention only those two aspects of the man who was also Jean Moulin’s secretary, a resistant himself who fought for Free France, a historian and a faithful companion of socialism. From 1956 to 1964, Daniel Cordier constantly defended a singular vision of art in his Paris gallery (as in the ones he opened at the same time in Frankfurt and New York) – of “disruptive art illustrating revolt, wounds, curiosity”, as he wrote in the last catalogue published by the gallery. Michael, Dado, Dubuffet, Millares, Réquichot, Shultze - all artists with solitude as a common point; “because it is also a mark of my personality”, he underlined in the Donations Daniel Cordier: The eye of an amateur catalogue at the Centre Pompidou in 1989.

    Among the artists in this collection, a special mention should be made of Bernard Réquichot, with three works illustrating the diversity of his production, anchored in abstraction unlike any other, with intertwined writing, reliquary-objects, oil all-overs nervously applied with a knife as in Ciel prolifique; cut-outs of random shapes in Louchakoupé and Palais des torchons (Dishtowel Palace), “surfaces where bits of reproductions of things, of plants, of animals, of human beings and everything that can make a show of matter are assembled and stuck together”, as the artist wrote about himself in 1957. Réquichot’s artistic career came to a sudden end with his suicide in December 1961, on the very eve of his exhibition at Daniel Cordier’s gallery.

    Special Notice

    Artist''s Resale Right ("droit de Suite"). If the Artist''s Resale Right Regulations 2006 apply to this lot, the buyer also agrees to pay us an amount equal to the resale royalty provided for in those Regulations, and we undertake to the buyer to pay such amount to the artist''s collection agent.


    Provenance

    Galerie Daniel Cordier, Paris
    Acquis auprès de celle-ci par la famille du propriétaire actuel


    Pre-Lot Text

    PROVENANT D’UNE IMPORTANTE COLLECTION PRIVÉE EUROPÉENNE


    Literature

    R. Barthes, M. Billot, A. Pacquement, Bernard Réquichot, Bruxelles, 1973, No. 379, p. 208.


    Exhibited

    Montauban, Festival de Montauban, Réquichot aujourd'hui, juin-décembre 1963.
    Les Sables d'Olonne, Musée de l'Abbaye Sainte-Croix, Bernard Réquichot: 1929-1961. Rétrospective, mars-mai 1977, No. 24.


    Post Lot Text

    'CIEL PROLIFIQUE'; SIGNED ON THE REVERSE; OIL ON CANVAS.