• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5547

    Succession de feus Monseigneur le Comte de Paris et Madame la Comtesse de Paris

    14 October 2008, Paris

  • Lot 346

    ECOLE FRANCAISE DE LA DEUXIEME MOITIE DU XIXEME SIECLE

    Portrait de Louis-Philippe

    Price Realised  

    Estimate

    ECOLE FRANCAISE DE LA DEUXIEME MOITIE DU XIXEME SIECLE
    Portrait de Louis-Philippe
    Huile sur toile
    89,5 x 69,5 cm. (35¼ x 27 3/8 in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Il est probable que ce tableau soit celui qui ornait la chambre à coucher de la Marie-Amélie, reine des français (1782-1866) au château de Claremont.

    Louis-Philippe, successivement duc de Valois, duc de Chartres, duc d'Orléans et roi des Français (1773-1850) reste l'un des personnages méconnus de l'histoire de France.
    Son régne de 1830 à 1848 fut l'une des périodes de prospérité de notre pays, mais au delà de l'image du roi bourgeois qui lui est généralement accolée, il reste l'un des aventuriers de la dynastie capétienne.
    Il est le premier prince de sa maison a échapper à l'éducation traditionnelle d'un prince du sang. Confié à une femme, Madame de Genlis tout comme ses frères et soeurs, il bénéficie trés tôt d'un réelle ouverture sur le monde. Libéral il évite pourtant, contrairement à son père, les excés de la révolution en prenant ses distances à partir de 1793. Totalement démuni d'argent, il devient professeur dans un collége en Suisse, voyage dans l'Europe du nord avant de retrouver ses frères le duc de Montpensier et le comte de Beaujolais aux Etats-Unis.
    Le début du XIXème siécle le trouve en Angleterre. On évoque pour lui une union avec une princesse de la famille royale britannique. Finalement il lui préférera la nièce de la reine Marie-Antoinette, la princesse Marie-Amélie des Deux-Siciles. Rentré en France à partir de 1814, il reste fidéle à ses opinions libérales tout en gérant remarquablement, et même avec un peu d'avarice, le patrimoine familial.
    Devenu roi en 1830 ce monarque 'bourgeois' dont on brocarde la vie de famille sauve littéralement le château de Versailles qu'il restaure sur ses fonds personnels. A la même époque il est l'un des plus importants mécènes de la manufacture de Sévres, du commerce de luxe parisien en général. Autour de lui gravitent Ary Sheffer, Ingres, Wintherhalter, Eugéne Lamy...
    Lui qui s'était adapté aux circonstances politiques changeantes qui ont marquées toute son existence jusqu'en 1830 se révélera hélas incapable d'anticiper les aspirations libérales de la fin de son régne. Cela lui coutera son trône en 1848.
    Réfugié en Angleterre avec son épouse il mourra au château de Claremont en 1850.
    Jeune officier des armées de la République française, émigré désargenté, explorateur, conseiller occulte du gouvernement britannique, éminence grise de la cour des Deux-Siciles, opposant libéral à Louis XVIII et Charles X, époux et père de famille attentif, cet homme aux multiples facettes est le dernier roi que la France ait connu.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    PORTRAIT OF LOUIS-PHILIPPE, OIL ON CANVAS, 19TH CENTURY FRENCH SCHOOL