• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5590

    Collection Jeanne Lanvin Fondations Polignac Kerjean et Forteresse de Polignac

    1 December 2008, Paris

  • Lot 15

    EDOUARD VUILLARD (1868-1940)

    Vallotton chez les Natanson

    Price Realised  

    Estimate

    EDOUARD VUILLARD (1868-1940)
    Vallotton chez les Natanson
    signé 'E Vuillard' (en bas à gauche)
    huile sur carton
    37.5 x 27.9 cm. (14¾ x 11 in.)
    Peint en 1897


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Membre fondateur du groupe des Nabis, Edouard Vuillard est davantage connu pour ses scènes intimistes que pour son symbolisme religieux. Comme son ami Pierre Bonnard, il préféra se concentrer sur des sujets contemporains, inspirés directement par l'observation de sa propre existence. Avec talent et sensibilité, Vuillard capta les scènes de la vie quotidienne dans le milieu feutré des appartements parisiens qu'il fréquentait. Avec Bonnard, Vallotton et Toulouse-Lautrec, le peintre était l'un des hôtes familiers à la table des Natanson, couple d'esthètes qui joua un rôle majeur dans l'histoire du symbolisme français. Fondateur de La Revue Blanche, et grand amateur d'art, Thadée Natanson recevait avec son épouse Misia tant à Paris que dans leur villa de Villeneuve-sur-Yonne. Ce fut probablement au cours de l'été 1897, alors qu'il séjournait chez eux avec Vallotton, que Vuillard réalisa cette scène d'intérieur. Elle représente cet ami travaillant à sa peinture, concentré à mélanger ses couleurs sur la palette. Le modèle de la toile ne peut être autre que la maîtresse de maison, debout derrière Vallotton, et qui semble observer le résultat de la séance de pose. A l'instar d'une tenture précieuse, l'étoffe veloutée de sa robe à volants apparaît comme l'ornement principal de la scène. L'art de Vuillard se singularise en effet par le traitement des matières et les riches effets décoratifs qu'elles recèlent. Le peintre nabi a banni volontairement les détails pour exprimer davantage l'atmosphère douce et intime qui régnait chez les Natanson, propice tant à l'amitié qu'à la création picturale. Cette scène de nature privée convoque le tempérament discret de Vuillard et son talent pour exprimer, par la touche presque esquissée, l'élégance des silhouettes. Telles des ombres chinoises qui se découpent dans le décor, elles rappellent le goût prononcé des symbolistes français pour les estampes japonaises, très en vogue à Paris dans la seconde moitié du XIXème siècle.

    A founding member of the Nabi group, Edouard Vuillard is better known for his intimate scenes than for his religious symbolism. Like his friend Pierre Bonnard, he preferred to concentrate on contemporary subjects, becoming a caricaturist of the pantomime of daily life. With great talent and sensitivity, Vuillard captured scenes from everyday life in the cosseted surroundings of the Parisian apartments he frequented. With Bonnard, Vallotton and Toulouse-Lautrec, the painter was one of the regular dinner guests of the Natanson's, a couple who played a major role in the history of French symbolism. Founder of the Revue Blanche and a great art lover, Thadée Natanson and his wife Misia played host both in Paris and at their villa in Villeneuve-sur-Yonne. It was probably during the summer of 1897, while Vallotton was staying with them, that Vuillard produced this indoor scene. It represents his friend painting, concentrating on mixing his colours on the palette. The model in the painting was none other than the mistress of the house, Misia, standing behind Vallotton, who seems to be looking at the result of her posing session. Having been transformed into precious drapery, the smooth fabric of her pleated dress becomes the main decoration in the scene. Vuillard's art stands out due to his treatment of materials and the rich decorative effects they conceal. The Nabi painter deliberately banishes details to further express the intimate atmosphere which reigned at the Natansons' and was conducive to both friendship and pictorial creativity. This private scene sums up Vuillard's discrete nature and his talent for expressing, with almost sketched strokes, the elegance of figures. Like shadow puppets outlined on the back of the stage, they recall the craze among French symbolists for Japanese engravings, which were very fashionable in Paris during the second half of the XIXth century.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Thadée Natanson, Paris.
    Galerie Bernheim-Jeune, Paris.
    Jeanne Lanvin, Paris.
    Marie-Blanche Lanvin, Comtesse Jean de Polignac, Paris.
    Puis par descendance aux propriétaires actuels.


    Literature

    J. Salomon, Vuillard admiré, Paris, 1961, p. 52.
    P. Huisman, "Misia, muse de Vuillard", in Connaissance des Arts, no. 132, mars 1963, p. 59 (illustré; titré "Misia et Vallotton"; daté "1896").
    M.-B. de Polignac, "Edouard Vuillard, souvenirs", in Hommage à Marie-Blanche, Comtesse Jean de Polignac, Monaco, 1965, p. 137.
    A. Salomon et G. Cogeval, Vuillard, le regard innombrable: catalogue critique des peintures et pastels, Paris, 2003, vol. I, p. 498, no. VI-67 (illustré en couleur).


    Exhibited

    Bruxelles, Musées Royaux des Beaux-Arts, La Libre Esthétique, huitième exposition de la Libre Esthétique, mars 1901, p. 43, no. 523.
    Paris, Galerie Bernheim-Jeune, Vuillard: Panneaux décoratifs, pastels, portraits, peintures à l'huile, février 1908, no. 46.
    Bruxelles, Musées Royaux des Beaux-Arts, La Libre Esthétique, seizième exposition, mars-avril 1909, no. 281.
    Paris, Galerie Charpentier, Vuillard, octobre-décembre 1948, no. 22 (titré "Missia et Vallotton"; daté "1895").
    Paris, Galerie Durand-Ruel, E. Vuillard (1868-1940), mai-septembre 1961, no. 20.


    Post Lot Text

    'VALLOTTON AT THE NATANSON'S; SIGNED LOWER LEFT; OIL ON BOARD.