• Christies auction house James Christie logo

    Sale 12642

    Dessins Anciens et du XIXe siècle

    1 April 2016, Paris

  • Lot 88

    EUGÈNE CARRIÈRE (GOURNAY-SUR-MARNE 1849-1906 PARIS)

    Femme de profil vers la gauche, la main sur le visage

    Price Realised  

    Estimate

    EUGÈNE CARRIÈRE (GOURNAY-SUR-MARNE 1849-1906 PARIS)
    Femme de profil vers la gauche, la main sur le visage
    signé 'Eugène Carrière'
    huile sur toile, sans cadre
    55 x 46,4 cm.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Provenance

    Ivan Loiseau, Paris; de qui acquis par le propriétaire actuel.


    Pre-Lot Text

    ENSEMBLE DE DESSINS ET TABLEAUX D’EUGÈNE CARRIÈRE PROVENANT D’UNE COLLECTION PARTICULIÈRE PARISIENNE

    Cette importante collection inédite d’œuvres sur papier et d’huiles sur toile a été acquise par le propriétaire actuel entre 1969 et 1972 auprès d’Ivan Loiseau (1892-1981), époux de la fille de l'artiste, Lucie Carrière (1889-1959). Loiseau a légué une trentaine d’œuvres aux musées nationaux, aujourd'hui dispersés dans différents musées, comme un Paysage avec large rivière au musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg (Inv. RF 1984 137; V. Nora-Millin, Eugène Carrière 1849-1906, catalogue raisonné de l'oeuvre peint, Paris, 2008, no. 740), un Autoportrait au musée d’Orsay (Inv. RF 1984 146; Nora-Millin, op. cit., no. 660) ou encore Le fondeur au musée des Beaux-Arts de Nancy (Inv. RF 1984 127; op. cit., no. 952).

    Bien qu’apprécié et célébré de son vivant mais inclassable (même si son anti-naturalisme a parfois été assimilé au symbolisme), Carrière tomba progressivement dans l'oubli au cours du vingtième siècle. Mais plusieurs expositions, telle que l'importante rétrospective de Strasbourg en 1996, et la parution d'ouvrages consacrés à l'artiste, comme le catalogue raisonné de son oeuvre par Véronique Nora-Millin en 2008, ont souligné son importance et montré qu'il est bien l’un des artistes majeurs de la seconde moitié du dix-neuvième siècle. Par l’évanescence des lignes et la dissipation des couleurs dans un jeu de clair-obscur, les sujets semblent se distordre comme des sensations passées s’évanouissant sur la toile.

    Les œuvres présentées ici sont parfaitement représentatives de l’art de Carrière. Principalement connu pour être un chroniqueur du quotidien, de l’amour maternel (lot 95, 97 et 103) et de l’intimité familiale dans une gamme chromatique de sépia ou bistre, il ne s’en tient pourtant pas à ce registre. Têtes d’étude, portraits (lots 98,99), nus (lot 105), mais aussi natures mortes (lot 93), projets d'illustration (lot 101), études pour des commandes publiques et plus tardivement paysages (lot 91) font également partie de son univers.