• Art Impressionniste et Moderne auction at Christies

    Sale 5583

    Art Impressionniste et Moderne

    1 December 2009, Paris

  • Lot 125

    FERNAND LEGER (1881-1955)

    Composition à la plante verte, premier état

    Price Realised  

    Estimate

    FERNAND LEGER (1881-1955)
    Composition à la plante verte, premier état
    signé, daté et dédicacé 'A nadia Amicalement 39 F.LEGER' (en bas à droite)
    huile sur toile
    64.7 x 92 cm. (25½ x 36¼ in.)
    Peint en 1939


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Au cours de l'année 1939, un tournant s'opère dans l'oeuvre de Fernand Léger, caractérisé par une nouvelle approche de l'objet. Celui-ci peut être choisi pour son volume, sa forme, pour le contraste qu'il crée dans sa juxtaposition à d'autres objets. "J'ai essayé de le libérer [l'objet] complètement et de l'utiliser comme une valeur constructive" (Fernand Léger, in préface au catalogue de l'exposition "Léger", Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 1938).
    Fernand Léger réalise de nombreuses natures mortes à la fin des années 1930, qu'Isabelle Monod-Fontaine rattache à une période de douceur et de simplicité: "après les natures mortes monumentales [...], s'imposent des figures nues, des feuillages, des cailloux aux replis sinueux. Nature contre culture en somme ou bien esprit de finesse contre esprit de géométrie? Les courbes prennent le pas sur les droites." ("Silex et draperies, les années trente de Fernand Léger", in Fernand Léger, catalogue d'exposition, Paris, Musée National d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou, 1997, p. 182). Nombreux feuillages et cailloux se retrouvent en effet dans les natures mortes de 1939 où le motif principal est souvent végétal: fleurs, fruits, plantes vertes (Bauquier, nos. 1038, 1040, 1042, 1051, 1054, etc). Comme dans notre Composition à la plante verte, 1er état, qui constitue une étude préparatoire à la Composition à la plante verte (Bauquier, no. 1058), les objets sont chaque fois représentés par aplats de couleurs, sans perspective, sans illusion de volume; la composition du tableau est frontale. L'artiste définit les volumes non par une succession de plans mais grâce aux couleurs. "La présence de ces superbes morceaux de peinture, aérolithes largués sur le motif, s'explique assez par les préoccupations spécifiques de Léger, par son sens de ce qu'on a justement appelé "la poésie de l'objet"" (Isabelle Monond-Fontaine, op. cit., p. 184).

    In 1939, a turning point was reached in the artist's career, characterized by a new approach to the object. Objects were chosen for their volume, shape or the contrast they created with juxtaposed objects. "I tried to completely free it [the object] and use it as a constructive value." (Fernand Léger, in Préface au Catalogue de l'exposition "Léger", Brussels, Palais des Beaux-Arts, 1938).
    He produced numerous still lifes at the end of the 1930s, which Isabelle Monod-Fontaine links to a period of peace and simplicity: "after the monumental still lifes [...], came nudes, foliage, stones with sinuous recesses. Nature versus culture, essentially, or the spirit of elegance versus the spirit of geometry? Curves triumph over straight lines." ("Silex et draperies, les années trente de Fernand Léger",
    in Fernand Léger, exhibition catalogue, Paris, Musée National d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou, 1997, p. 182). There are indeed many examples of foliage and stones in the still lifes of 1939 in which the main subject is often vegetal - flowers, fruit, green plants (Bauquier, nos. 1038, 1040, 1042, 1051, 1054, etc). As in our Composition à la plante verte, 1er état, which is a preparatory study for Composition à la plante verte (Bauquier, no. 1058), the objects are each represented using flat colours, without perspective or illusion of volume. The painting's composition is frontal, organizing the volumes not by a series of perspectives but through colour. "The presence of these superb pieces of painting, meteorites cast into the composition, can be explained to some extent by Léger's focus, his sense of what has properly been called "the poetry of the object"" (Isabelle Monond-Fontaine, p. 184.).

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Nadia Khodossievitch-Léger, Paris (don de l'artiste).
    Galerie Garibaldi, Marseille.
    Acquis auprès de celle-ci par la famille du propriétaire actuel, vers 1950.


    Pre-Lot Text

    IMPORTANTE COLLECTION PARTICULIERE PARISIENNE


    Literature

    G. Bauquier, Fernand Léger, catalogue raisonné 1938-1943, Paris, 1998, p. 126, no. 1057 (illustré en couleur).


    Exhibited

    Marseille, Musée Cantini, Fernand Léger, juin-août 1966, no. 60 (illustré).
    Paris, Musée National d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou; Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia et New York, Museum of Modern Art, Fernand Léger, mai 1997-mai 1998, p. 213 (illustré en couleur).


    Post Lot Text

    'COMPOSITION WITH GREEN PLANT, FIRST STATE'; SIGNED, DATED AND DEDICATED LOWER RIGHT; OIL ON CANVAS.