• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5523

    Tableaux Anciens et du 19ème Siècle

    26 June 2008, Paris

  • Lot 59

    GIOVANNI DOMENICO TIEPOLO (VENISE 1727-1804)

    Le Christ calmant la tempête

    Price Realised  

    GIOVANNI DOMENICO TIEPOLO (VENISE 1727-1804)
    Le Christ calmant la tempête
    Huile sur toile
    49,4 x 58,7 cm. (19 3/8 x 23 in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Ce tableau fait partie d'un ensemble de bozzetti de Giovanni Domenico Tiepolo sur la vie du Christ, datés par les spécialistes Morassi et Mariuz vers 1775-1785, soit peu après le retour d'Espagne de l'artiste. Cette série, autrefois attribuée à son père, Giambattista Tiepolo, fut qualifiée par Mariuz comme d' 'uno stile scarabocchiato, di straordinaria immediatezza, quasi-rembrandtiano'. Tous ces tableaux ont en effet en commun une grande vigueur et une atmosphère dramatique.

    En dehors du tableau de la collection Fodor, la série comprend :
    -Le Christ au Lac de Tibériade, 48 x 58 cm., autrefois dans la collection Jules Strauss à Paris, puis chez Agnews à Londres en 1971 (Mariuz, op. cit.. p. 121, ill. fig. 310) qui fait pendant à notre tableau (Fig.1) ;
    -Le Christ et la Femme adultère et Le Christ guérissant l'aveugle de Jéricho, deux pendants, 48 x 56,5 cm., autrefois chez Sedelmeyer à Paris et répertoriés par Mariuz comme dans la collection Kersten W. von Schenck à Landsberg (Mariuz, op. cit., p. 120, ill. fig. 306 et 307) ;
    -Le Christ guérissant un possédé, 48 x 57 cm., qui fit partie de la vente de la collection Nemes à Munich le 16 juin 1931 (lot 42) (Mariuz, op. cit., p. 127, ill. fig. 308),
    -Le Christ et le Centurion, 47 x 57 cm., tableau répertorié par Morassi, op. cit., p. 127, non illustré) dans une collection privée à Lausanne.

    On ignore à quelle date l'ensemble fut séparé, mais au moins quatre de ces six tableaux ont été en France jusque dans les années 1950. Les commentaires recueillis dans les nombreux catalogues d'exposition et ouvrages dans lesquels figure le tableau de la collection Fodor soulignent tous sa qualité exceptionnelle de dessin et sa force :
    'Tra le cose più stupefacenti che ho avuto la fortuna di vedere è questo bozzetto, la più alta ed emotiva parola del maestro" (De Logu, 1951)' ; 'one of the most impressive masterpieces by him' (Morassi, 1962) ; 'Le Christ apaisant la Tempête, prouve que Gian Domenico, à l'exemple de son père, dont il égale ici les meilleures créations, sait être non seulement le virtuose de la décoration plafonnante, mais aussi un grand peintre d'histoire, traitant d'un sujet évangélique avec puissance et émotion' (catalogue d'exposition de L'Orangerie en 1971).

    Le tableau fut retenu pour une illustration d'un calendrier artistique (Fig. 2) en 1961 sur le thème de la Mer dans la peinture.

    Toujours décrit comme Christ calmant la Tempête, notre tableau représente le moment où saint Pierre, après avoir rejoint, en marchant sur l'eau, le Christ, remonte sur la barque où sont restés ses compagnons. Cet épisode est relaté dans l'Evangile selon saint Matthieu (14:22-33) : 'Aussitôt il obligea ses disciples à monter dans la barque et à passer avant lui sur l'autre rive pendant qu'il renverrait les foules. Quand il eut renvoyé les foules, il monta dans la montagne pour prier à l'écart et le soir étant venu, il était là seul. Or, la barque était déjà à plusieurs stades de la terre, battue par les vagues, car le vent était contraire. A la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer. Les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés et dirent : C'est un fantôme ! et ils poussèrent des cris de frayeur. Aussitôt Jésus parla, leur disant : Prenez confiance, c'est moi, ne craignez point. Pierre prenant la parole : Seigneur, dit-il, si c'est vous, ordonnez que j'aille à vous sur les eaux. Il lui dit : Viens ! et Pierre, étant sorti de la barque, marcha sur les eaux pour aller à Jésus. Mais, voyant la violence du vent, il eut peur, et comme il commençait à enfoncer, il s'écria : Seigneur, sauvez-moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et lorsqu'ils furent montés dans la barque, le vent tomba'.

    Un dessin de l'artiste conservé au Cabinet des Arts Graphiques du Louvre représente le même épisode de la vie du Christ (Fig. 3).
    Nous remercions Madame Adelheid Gealt et Monsieur Georges Knox pour leur aide à la description de ce lot.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Jules Féral, Paris.
    Galerie F. Kleinberger, Paris, d'où acquis par Gabriel Fodor.
    Collection Gabriel et Madeleine Fodor, Paris, puis par descendance au propriétaire actuel.


    Pre-Lot Text

    COLLECTION D'UN AMATEUR (LOTS 59-61)


    Literature

    U. Middeldorf, 'Eine Tiepolo, Austellung in Chicago', Panthéon, 21, 1938, p. 146, fig. p. 141, ill.
    M. Goering, in Thieme-Becker, Leipzig, 1939, p. 161.
    A. Morassi, Tiepolo, Bergame, 1943, p. 39, ill.
    A. Morassi, Tiepolo, Bergame, 1950, p. 40, ill.
    G. de Logu, Tiepolo, Bergame, 1951, p. 16, no. 40, ill.
    F. Fosca, Les Grands Siècles de la peinture, le dix-huitième siècle. De Watteau à Tiepolo, Genève, 1952, p. 87, ill. (comme 'Gianbattista Tiepolo').
    M. Precerutti-Garberi, 'Asterischi sull'attività di Domenico Tiepolo a Würzburg', Commentari, 11, 1960, p. 278-279, fig. 14, ill.
    A. Morassi, A complete catalogue of the paintings of Gian Battista Tiepolo, Londres, 1962, p. 41, ill.
    R. Palluchini, in Arte Veneta, 1971, p. 320.
    A. Mariuz, Giandomenico Tiepolo, Venise, 1971, p. 133, fig. 309, ill.
    A. M. Gealt-G. Knox, Domenico Tiepolo, a New Testament, Bloomington, 2006, p. 766 (sous le no. 137).


    Exhibited

    Detroit, The Art Institute, Paintings, Drawings, and Prints by the Tiepolos, 1938, no. 27 (comme 'Giambattista Tiepolo').
    Londres, Matthiesen Galleries, Exhibition of Venetian paintings and drawings held in aid of Lord Baldwin's fund for refugees, 1939, no. 59, ill. (comme 'Giambattista Tiepolo').
    Venise, Giardini della Biennale, Mostra del Tiepolo, 1951, no. 102, ill. (comme 'Giambattista Tiepolo').
    Paris, Galerie Cailleux, Tiepolo et Guardi dans les collections françaises, 1952, no. 49, fig. 27, ill.
    Bordeaux, Galerie des Beaux-Arts, De Tiepolo à Goya, 1956, no. 57, fig. 23, ill (comme 'Giambattista Tiepolo').
    Paris, Musée de l'Orangerie, Venise au XVIIIème siècle, 1971, no. 289, ill.


    Post Lot Text

    CHRIST STILLING THE TEMPEST, OIL ON CANVAS, BY GIOVANNI DOMENICO TIEPOLO

    This painting is part of a series of bozzetti on the Life of Christ executed by Giovanni Domenico Tiepolo after his return from Spain, circa 1775-1785 according to the specialists Morassi and Mariuz. This group, long attributed to Gianbattista Tiepolo, was described by Mariuz as 'uno stile scarabocchiato, di straordinaria immediatezza, quasi-rembrandtiano'.

    Besides the present painting, this ensemble comprises:
    -
    Christ at the Tiberiad Lake, 48 x 58 cm., formerly in Jules Strauss collection in Paris, then with Agnew's London in 1971 (Mariuz, op. cit., p. 121, ill., fig. 310), which is the pendant to our painting;
    -
    Christ and the adulterious woman and Christ healing the blind from Jericho, a pair, 48 x 56,5 cm., formerly with Sedelmeyer in Paris and later in the Kertsen W. von Schenck collection in Landsberg (Mariuz, op. cit., p. 120, ill., fig. 306 and 307);
    -
    Christ healing a possessed man, 48 x 57 cm., which was in the Nemes collection sale in Munich, 16 June 1942, lot 42 (Mariuz, op. cit., p. 127, ill., fig. 308).
    -
    Christ and the Centurion, 47 x 57 cm. recorded by Morassi as in a private collection in Lausanne (Morassi, op. cit, p. 127).

    Four paintings from the group were in France at least until 1950. The Fodor painting has always been highly praised by commentators in the various exhibition catalogues or books on the artist:
    'tra le cose le più stupefacenti che ho avuto la fortuna di vedede è questo bozzetto, la più alta ed emotiva parola del maestro' (De Logu, 1951); 'one of the most impressive masterpieces by him'(Morassi, 1962); 'Christ calming the Tempest shows that Gian Domenico Tiepolo, like his father, which he equals in such works, is not only the virtuoso of ceiling decorations, but also a great history painter, treating a Religious subject with strength and emotion' (exhib. cat. Paris, Orangerie, 1971).
    The subject is taken from the New Testament (Saint Matthew, 14:22-23) and relates how Christ convinced Peter to walk with him on the sea during a storm. The moment here depicted is just after that episode when Saint Peter goes back to the disciples' embarkation and Christ raises his hand to still the sea.
    A drawing on the same subject by Gian Domenico Tiepolo is in the Louvre.
    This painting was chosen to illustrate a calendar on the theme of the sea in 1961
    We are grateful for Mrs Adelheid Gealt and George Knox for their help in cataloguing this lot.