• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5489

    Important Mobilier et Objets d'Art, Orfèvrerie et Céramiques Européennes, dont cinq chefs-d'oeuvre de la Collection Qizilbash.

    19 December 2007, Paris

  • Lot 339

    HUBERT ROBERT ET ATELIER (PARIS 1733-1808)

    Personnages traversant un ravin sur un tronc d'arbre mort

    Price Realised  

    HUBERT ROBERT ET ATELIER (PARIS 1733-1808)
    Personnages traversant un ravin sur un tronc d'arbre mort
    Huile sur toile, non encadrée
    283 x 194,9 cm. (111¾ x 76¾ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Après sa libération en août 1794 de la prison Saint-Lazare où il avait été emprisonné comme 'ennemi de la Liberté' pendant plusieurs mois sous la Révolution, Hubert Robert, alors âgé de 62 ans, reprit sa carrière de peintre, peignant essentiellement des paysages panoramiques à but décoratif. Bien que son art ait été peu affecté par la période révolutionnaire, l'artiste sut s'adapter aux changements du goût de sa clientèle. Ainsi, tout en conservant les mêmes thèmes qu'au début de sa carrière (principalement des paysages buccoliques, des parcs et des jardins à l'italienne), l'opulence de ses compositions et la vigueur de sa technique, visibles dans les oeuvres de la première partie de sa carrière, laissa progressivement place, dans les années 1790 et au début des années 1800, à un style plus austère et à une peinture plus lisse, correspondant aux canons de la nouvelle esthétique néoclassique.
    L'ensemble de quatre tableaux présentés dans cette vente n'est pas daté mais est particulièrement révélateur de cette évolution dans le style de l'artiste. Leur grand format et la palette de couleurs, relativement pâle et effacée, s'expliquent par la destination de ces tableaux, la décoration d'un vaste salon de style Louis XVI où ils furent insérés dans des panneaux de boiseries sculptés et peints. Ces tableaux, qui montrent une nature grandiose, austère et 'sublime', sont très caractéristiques du traitement néoclassique du paysage, traitement que l'on retrouve également chez la nouvelle génération d'artistes néoclassiques de l'époque, comme Pierre Henri de Valenciennes. Ainsi, les impressionnantes montagnes des Alpes, les falaises rocailleuses, les arbres imposants et les cascades tumultueuses que Hubert Robert dépeint dans ces tableaux font, par contraste, apparaître les figures humaines minuscules et vulnérables, comme submergées par l'immensité du spectacle qui les entoure. Les deux plus grands tableaux de cet ensemble (l'un - lot 339 - où l'on voit un 'pont' naturel constitué par un tronc d'arbre mort et d'imposantes formations rocheuses et l'autre - lot 340 - où est représenté un immense pont de pierres au-dessus d'une rivière) mettent par ailleurs en lumière le contraste entre la force de la nature et l'inventivité humaine.
    Le présent tableau sera inclus dans le catalogue raisonné des tableaux de Hubert Robert (comme Hubert Robert et atelier) en cours de préparation par Guy Wildenstein, Joseph Baillio et le Wildenstein Institute. Nous remercions Monsieur Joseph Baillio pour son aide à la rédaction de cette notice et pour avoir daté ce tableau, ainsi que les lots 340 et 341, vers 1807-08.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Pre-Lot Text

    Les lots 339 à 341 seront vendus avec faculté de réunion


    Literature

    C. de Nicolay-Mazery, La Vie de Château, 1991, p. 115, illustré.


    Post Lot Text

    FIGURES CROSSING A RAVINE ON A FALLEN TREE TRUNK, OIL ON CANVAS, BY HUBERT ROBERT AND STUDIO