• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5536

    Art d'Après-Guerre et Contemporain

    9 - 10 December 2008, Paris

  • Lot 57

    ANISH KAPOOR (NE EN 1954)

    The Healing of Saint Thomas

    Price Realised  

    ANISH KAPOOR (NE EN 1954)
    The Healing of Saint Thomas
    fibre de verre, bois et pigment
    35 x 18 x 2 cm. (13¾ x 7 1/8 x 0 7/8 in.)
    Réalisé en 1989-1990.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Le sculpteur, l'amant, l'aveugle et le croyant sont pareils dans la mesure où leur vision se déplace vers d'autres parties du corps, ils doivent apprendre à lire avec les doigts. D'après certaines légendes, Saint Thomas serait allé deux fois en Inde.
    "Ensuite il dit à Thomas: 'Avance ton doigt ici et regarde mes mains, avance ta main et enfonce-la dans mon côté, cesse d'être incrédule et deviens un homme de foi'. Thomas lui répondit: 'Mon seigneur et mon Dieu.' Jésus lui dit: 'Parce que tu m'as vu, tu as cru; bienheureux ceux qui, sans avoir vu ont cru'.
    Dans The Healing of Saint Thomas (1989-1990), la blessure devient un oeil bridé, comme si l'oeil ne faisait plus qu'un avec ce qu'il voit, si la distance était supprimée. Comme si l'oeil, la blessure, pouvait aussi se tourner vers l'intérieur, en tournant son regard sur le même parapet du moi, et cette fois, pas vers l'objet au-dehors, mais au dedans. Le doigt et l'oeil ont convergé un instant. La blessure et le doute de Saint Thomas sont devenus la passion du très matériel et du très métaphysique, de leur conception et fécondation réciproque possible. Un élan dans l'intervalle, dont l'intensité, l'énergie colorée répondent à son propre rythme, la brèche dans le mur a déversé une intensité que l'on ne saurait mesurer ni réfréner.

    "Mon rôle d'artiste est-il de dire quelque chose, d'exprimer, d'être expressif. Je n'ai rien de particulier à dire, je n'ai pas de message à transmettre à quiconque. Mais c'est mon rôle de faire exprimer, disons, de définir les moyens permettant les perceptions phénoménologiques et autres dont on pourrait se servir, que l'on pourrait manipuler avant de s'orienter vers une existence poétique."

    (Extrait du catalogue Anish Kapoor, capc Musée d'art contemporain de Bordeaux, Bordeaux, 1999)


    The sculptor, the lover, the blind man and the believer are alike in so far as their vision is displaced to the others parts of the body, they must learn to read with their fingers.
    According to some legends T. Thomas visited India twice. 'Ensuite il dit à Thomas: 'Avance ton doigt ici et regardes mes mains, avance ta main et enfonce-la dans mon côté, cesse d'être incrédule et deviens un homme de foi.'' Thomas lui répondit: 'Mon seigneur et mon Dieu'.
    Jesus lui dit: 'Parce que tu m'as vu, tu as cru; bienheureux ceux qui, sans avoir vu ont cru.'
    In the Haeling of St Thomas, 1989-90 the wound becomes a slanted eye, as if the eye is one with what he sees, a distance is suppressed. As if the eye, the wound could also turn inward, turning its glaze upon that same parapet of the self, this time not looking outward toward the object but inside. The finger and the eye for a moment had converged. St Thomas' wonder and doubt has become the passion of the most material and the most material and the most metaphysical, of their possible conception and fecundation of one another. An in between impulse with the intensity, energy colour responding to its own rhythm, the cut in the wall unleashed an intensity, nit to be measured, or contained.

    'Mon rôle d'artiste est-il de dire quelque chose, d'exprimer, d'être expressif? Je pense que mon rôle d'artiste est de faire exprimer, pas d'être expressif. Je n'ai rien de particulier à dire, je n'ai pas de message à transmettre à quiconque. Mais c'est mon rôle de faire exprimer, disons, de définir les moyens permettant les perceptions phénoménologiques et autres dont on pourrait se servir, que l'on pourrait manipuler avant de s'orienter vers une existence poétique.'

    (Extract from the catalogue Anish Kapoor, capcMusée d'art contemporain de Bordeaux, Bordeaux, 1999.)

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Lisson Gallery, Londres
    Collection privée, 1990
    Christie's Londres, Post-War and Contemporary Art Evening sale, 14 octobre 2007, lot 168
    Acquis lors de cette vente par le propriétaire actuel


    Pre-Lot Text

    COLLECTION PRIVEE


    Literature

    G. Celant, Anish Kapoor, Milan, 1998 (illustré en couleurs p. 117).
    Musée d'Art Contemporain de Bordeaux, Anish Kapoor, octobre 1998-février 1999 (illustré en couleurs au catalogue de l'exposition p. 20).


    Exhibited

    Venise, XLIVe Biennale Internazionale d'Arte di Venezia, Anish Kapoor, mai-septembre 1990, No. 20 (illustré en couleurs).
    San Diego, Museum of Contemporary Art, Anish Kapoor, février-juillet 1992 (illustré en couleurs p. 7). Cette exposition a voyagé plus tard à Des Moines, Des Moines Art Center, janvier-avril 1993 et à Toronto, Power Plant, novembre1993-janvier 1994.
    London, Hayward Gallery, Anish Kapoor, avril-juin 1998 (illustré en couleurs p. 34).


    Post Lot Text

    'THE HEALING OF SAINT THOMAS'; FIBER GLASS, WOOD AND PIGMENT.