• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5517

    Art Impressionniste et Moderne

    21 May 2008, Paris

  • Lot 11

    AUGUSTE RODIN (1840-1917)

    Andrieu d'Andres, réduction

    Price Realised  

    AUGUSTE RODIN (1840-1917)
    Andrieu d'Andres, réduction
    bronze à patine brune
    Hauteur: 42.9 cm. (16 7/8 in.)
    Conçu entre 1887-95; cette version réduite conçue en 1900; cette épreuve fondue entre 1901-03


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Une attestation d'inclusion au catalogue critique de l'oeuvre sculpté d'Auguste Rodin actuellement en préparation par Jérôme Le Blay sous l'égide de la Galerie Brame & Lorenceau sera remise à l'acquéreur.

    Andrieu d'Andres est l'un des six Bourgeois de Calais qui se rendit "en chemise et la corde au cou" auprès du roi d'Angleterre Edouard III pour implorer la grâce des habitants de Calais en échange de leur sacrifice (août 1347). Admirant leur courage, la reine intervint pour obtenir leur grâce.

    En 1884, la ville de Calais commanda à Rodin un monument pour commémorer le courage de ses six héros. L'artiste pris le parti d'individualiser les six personnages, chacun ayant selon son âge une expression différente face à une mort qu'il croit certaine.
    Empli de désespoir, nu face à la fatalité, le visage d'Andrieu d'Andres est caché dans ses mains, son corps courbé sous le poids de la responsabilité et du renoncement à lui-même. Il est des six personnages celui pour lequel la vision de la mort prochaine est la plus insoutenable, isolé face à sa conscience déchirée entre le dévouement à sa cité et la peur de mourir. Il est présenté à l'arrière du groupe, son âme semblant le pousser en avant mais ses pieds refusant d'avancer.

    En se concentrant davantage sur la souffrance humaine que sur la gloire triomphante, Rodin présente une interprétation très personnelle mais pourtant bouleversante de l'héroïsme. Cette version réduite en bronze a pu être tirée à quelques trente exemplaires, cette épreuve ayant probablement été exécutée par la fonderie François Rudier entre 1901 et 1903.


    Andrieu d'Andres was one of the six Burghers of Calais who went "in their shirts with nooses around their necks" to Edward III, the King of England, to beg him to spare the inhabitants of Calais in exchange for their lives (August 1347). Admiring their courage, the queen intervened to obtain their clemency.

    In 1884, the town of Calais commissioned a monument from Rodin to commemorate the courage of its six heroes. The artist chose to individualize the six characters, giving each of them different expressions depending on their age and attitude to a death they felt sure was certain. Filled with despair, laid bare before his fate, the face of Andrieu d'Andres is hidden in his hands, his body bent beneath the weight of responsibility and self-denial. Out of the six figures, he is the one for whom the prospect of imminent death is the most unbearable; alone with his conscience, torn between devotion to his town and fear of death. He is seen at the back of the group, his soul seeming to push him forward but his feet refusing to move.

    By concentrating more on human suffering than triumphant glory, Rodin gives a very personal, though deeply moving, interpretation of heroism. This reduced version in bronze was probably cast in an edition of thirty, the present bronze likely having been produced by the François Rudier Foundry between 1901 and 1903.


    (fig. 1) Le présent sujet dans l'atelier de l'artiste (version monumentale).

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Comtesse de Mun, Paris.
    Vente, Me Ader, Paris, 9 décembre 1938, lot 92.
    Acquis au cours de cette vente par la famille du propriétaire actuel.


    Literature

    L. Bénédite, Rodin, Londres, 1924, pl. 24 (une autre épreuve illustrée).
    G. Grappe, Catalogue du Musée Rodin, Paris, 1927, p. 87, no. 194 (version en plâtre illustrée).
    B. Champigneulle, Rodin, Londres, 1967, pp. 69-102, no. 29 (une autre épreuve illustrée).
    I. Jianou et G. Goldscheider, Rodin, Paris, 1967, p. 99 (une autre épreuve illustrée, pl. 45).
    L. Goldscheider, Rodin's Sculptures, Londres, 1970, p. 119 (une autre épreuve illustrée, pl. 41).
    J. L. Tancock, The Sculpture of Auguste Rodin, Philadelphie, 1976, pp. 376-402, no. 67 (une autre épreuve illustrée, p. 390).
    C. Judrin, M. Laurent et D. Viéville, Auguste Rodin, le Monument des Bourgeois de Calais (1884-1895), Paris, 1977, p. 225, no. 90 (une autre épreuve illustrée).
    A. Elsen, In Rodin's Studio, New York, 1980, pp. 172-173 (une autre épreuve illustrée, no. 59).
    A. Le Normand-Romain, Rodin et le bronze: Catalogue des oeuvres conservées au Musée Rodin, Paris, 2007, vol. I, p. 223 (une autre épreuve illustrée).


    Post Lot Text

    'ANDRIEU D'ANDRES'; BRONZE WITH BROWN PATINA; CONCEIVED BETWEEN 1887-95; REDUCED VERSION CONCEIVED IN 1900; THIS BRONZE CAST BETWEEN 1901-03.