• Miroir d'une Passion, provenan auction at Christies

    Sale 5627

    Miroir d'une Passion, provenant d'une collection européenne

    16 December 2009, Paris

  • Lot 433

    PORTRAIT D'UN APOTRE EN MICROMOSAIQUE

    ITALIE, ROME, PREMIERE MOITIE DU XVIIIEME SIECLE

    Price Realised  

    Estimate

    PORTRAIT D'UN APOTRE EN MICROMOSAIQUE
    ITALIE, ROME, PREMIERE MOITIE DU XVIIIEME SIECLE
    Représentant probablement Saint Pierre; enchâssée dans un cadre en bronze doré et ciselé du XVIIIème siècle; le revers portant le numéro 3646
    Hauteur: 52 cm. (20½ in.), Hauteur totale: 65 cm. (25¾ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Cette mosaïque de forme ovale dans son cadre d'origine en bronze doré présente le visage d'un apôtre qui pourrait être Saint Pierre. Stylistiquement comparable à la mosaïque illustrée (voir Gonzalez-Palacios, op. cit. no.12, p.99) cette mosaique est probablement basée sur le travail soit de Carlo Maratti (1625-1713), soit, ce qui est plus probable, sur le travail du jeune Pompeo Batoni (1708-1787) qui fut influencé par le style classique de Maratti.
    Cette représentation peut également être mise en relation avec le Prométhée de Batoni, conservé dans la collection du Comte Lucca Minutoli Tegrini, ainsi qu'avec la Sainte Famille du même artiste, demeurant dans la collection du Comte Farneti Merenda à Forli, les deux oeuvres datant du début des années 1740. Notre mosaïque se rapproche enfin de certains visages de La chute de Simon le magicien, peint par Batoni entre 1746 et 1753, qui devait servir de modèle à une mosaïque pour Saint Pierre, mais qui ne fut jamais exécutée. Le tableau est aujourd'hui conservé à la basilique Santa Maria degli Angeli à Rome.

    This oval mosaic showing the head of an apostle, possibly St. Peter, is still in its original gilt-bronze frame. Comparable in style to mosaic depicting the Madonna (Gonzalez-Palacios, op. cit., p.99), the mosaic may be based on a work by either Carlo Maratti (1625-1713), or more likely by the young Pompeo Batoni (1708-1787), who was influenced by Maratti's classical style. This representation can be compared with Batoni's Prometheus in the collection of Count Minutoli Tegrini, Lucca, and with his Holy Family in that of Count Farneti Merenda at Forli, both from the early 1740's. It can also be compared with some of the heads in Batoni's Fall of Simon the Magician, painted between 1746 and 1753 as the model for a mosaic for St Peter's, which was never executed. The painting is today in Santa Maria degli Angeli in Rome.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Acquis auprès de la galerie Vandermeersch, Paris.
    Ancienne collection Gilbert, Londres.
    Ancienne collection Christopher Gibbs, Londres.


    Literature

    C. Avery and A. Emperatori, Mosaics from the Gilbert Collection summary catalog, Victoria and Albert Museum, London: July 16- August 31, 1975.

    A. Gonzalez-Palacios, Steffi Röttgen, The Art of Mosaics, Selections from the Gilbert Collection, Los Angeles, 1982, no.11 pp. 98-99.


    Exhibited

    Exposé au musée d'Art du Comté de Los Angeles, The Gilbert Mosaic Collection, 14 janvier au 2 mars 1975.
    Exposé au Victoria and Albert Museum, Londres, Mosaics from the Gilbert Collection, 16 juillet au 31 août 1975.


    Post Lot Text

    A MICRO-MOSAIC HEAD OF AN APOSTLE, ROME, FIRST HALF 18TH CENTURY