• 500 ans, Arts Décoratifs Europ auction at Christies

    Sale 5586

    500 ans, Arts Décoratifs Européens

    17 December 2009, Paris

  • Lot 71

    STATUETTE EN PORCELAINE DE MEISSEN DU XVIIIEME SIECLE

    CIRCA 1755, MARQUE EN BLEU AUX DEUX EPEES CROISEES

    Price Realised  

    Estimate

    STATUETTE EN PORCELAINE DE MEISSEN DU XVIIIEME SIECLE
    CIRCA 1755, MARQUE EN BLEU AUX DEUX EPEES CROISEES
    Représentant une guenon sous les traits d'une chanteuse, assise sur une caisse et tenant des partitions dans sa main droite, coiffée d'un bonnet blanc à volants, vêtue d'une robe rose et jaune, reposant sur une base rocaille appliquée de feuilles, à décor polychrome et or au naturel, une main restaurée et petits éclats
    Hauteur: 12,2 cm. (4¾ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    L'orchestre de singes, ou Affenkapelle, est une des dernières oeuvres de J.J. Kändler. Malheureusement, les livres de travaux de cette période qui contiennent la conception et la première production de ces figurines de singes musiciens sont perdus. Quoi qu'il en soit, nous savons qu'ils ont été disponibles à l'achat dès 1753: en décembre de cette année, le marchand-mercier parisien Lazare Duvaux fournit à 'Mme la Marquise de Pompadour... Dix neuf figures de Saxe formant un concert de singes, avec les instruments & attributs, a 23l., 437 un pupitre mme porcelaine, 6l'.

    Il est clair, d'après les registres de la manufacture du début des années 1760, que Peter Reinicke continua à travailler sur cette série en y apportant quelques corrections.

    La tradition suggère que cette série a été conçue comme une caricature de l'orchestre du comte de Brühl. D'après l'article de Robert Charleston publié dans le catalogue de Waddesdon Manor (Meissen and Oriental Porcelain, Fribourg, 1971, no.63), la réelle inspiration viendrait de France où les 'singeries' étaient très populaires. Parfois, ces figurines étaient montées en bronze doré pour s'inclure sur des pendules musicales. Ce serait la première influence de Paris sur les productions de Meissen, et Lazare Duvaux et Madame de Pompadour étant impliqués dans les premières acquisitions de ces modèles, il est tentant de se dire que l'idée viendrait de l'un d'eux.

    Il n'y a pas de nombre de membres précis pour ces orchestres de singes. Robert Charleston, ibid. (Fribourg, 1971), p. 194, liste onze ensembles de cette série, dont aucun n'est composé du même nombre de musiciens. Très peu de ces séries ont survécu dans leur totalité en dehors des collections publiques.

    Pour un orchestre de quinze singes conservé dans la collection du Dr Schneider à Dusseldorf, voir par Otto Walcha, Meissner Porzellan, Dresde, 1973, p.452 et ill.119.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Saleroom Notice

    Cette statuette est restaurée.

    This figure is restored.


    Post Lot Text

    AN 18TH CENTURY MEISSEN PORCELAIN FIGURE OF A SONGSTRESS, FROM THE MONKEYBAND SERIE