• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5547

    Succession de feus Monseigneur le Comte de Paris et Madame la Comtesse de Paris

    14 October 2008, Paris

  • Lot 24

    CHAUFFE-PLAT EN METAL ARGENTE

    PAR CHRISTOFLE, PARIS, VERS 1845

    Price Realised  

    Estimate

    CHAUFFE-PLAT EN METAL ARGENTE
    PAR CHRISTOFLE, PARIS, VERS 1845
    Circulaire uni sur quatre pieds en feuille stylisée, le corps gravé des armes de la famille d'Orléans d'azur à trois fleurs de lys d'or au lambel d'argent, avec une couronne royale, les anses filetées, poinçons: estampille CHRISTOFLE et marque EU
    Longueur: 34 cm. (13¼ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Célèbre dès les années 1830 en tant que bijoutier, Charles Christofle (1805-1863) opère un coup de maître en achetant les brevets d'argenture et de dorure électrolytiques aux anglais Henry et Georges-Richard Elkington en 1842. Grâce à ce nouveau procédé, la maison Christofle va se spécialiser dans les arts de la table. Le succès est au rendez-vous. Lors de l'Exposition de 1844, le roi Louis-Philippe lui passe ses premières commandes, puis un peu plus tard, une plus importante pour le château d'Eu. Nous ne connaissons malheureusement pas le descriptif des pièces mais cette commande va permettre à la firme d'affirmer son prestige en devenant fournisseur officiel du roi.

    Louis-Philippe, duc d'Orléans futur roi des français hérite le château d'Eu de sa mère en 1821. La demeure devient sa résidence d'été. Il y accueille à deux reprises, en 1843 et 1845, la reine Victoria d'Angleterre (1819-1901).
    A son retour d'exil, son petit-fils Louis-Philippe, premier comte de Paris (1838-1894) le fait restaurer par Viollet-le-Duc entre 1874 et 1879. Partiellement ravagé par les flammes en 1902, le château est racheté en avril 1905 par Gaston, comte d'Eu (1846-1922), époux de la princesse héritière du Brésil, Isabelle de Bragance (1846-1922) tous deux exilés en France depuis 1889. C'est là que naît, le 13 août 1911, leur petite-fille, Isabelle d'Orléans-Bragance, future Comtesse de Paris.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Commande du château d'Eu par Louis-Philippe, roi des Français (1773-1850) auprès de Charles Christofle. La première commande importante est passée en 1844, suivie de deux autres en 1845 et 1846.


    Post Lot Text

    A FRENCH SILVER-PLATED WARMER, CIRCA 1845