• Christies auction house James Christie logo

    Sale 1209

    Collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé

    23 - 25 February 2009, Paris

  • Lot 158

    GRANDE COUPE WAGER EN VERMEIL

    PAR MEINRAD I BAUCH, NUREMBERG, 1603-1609

    Price Realised  

    GRANDE COUPE WAGER EN VERMEIL
    PAR MEINRAD I BAUCH, NUREMBERG, 1603-1609
    En forme de jeune femme, sa robe repoussée et gravée sur l'arrière de larges entrelacs de feuilles et fruits sur fond amati, et sur le devant de bandes superposées à l'imitation de la passemanterie, son bonnet gravé d'un décor de croisillons en rappel sur la petite timbale pivotante portée par la jeune femme, piquée d'une inscription en partie dissimulée par des étoiles estampées postérieurement, poinçons sur le bord et striche, trace de numéro d'inventaire à l'encre noire G.R.492
    Hauteur: 29 cm. (11 3/8 in.)
    Poids : 450 gr. (15.85 oz.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    Hans Dierich Schmidt Junior est issu d'une riche famille de marchands et d'armateurs de Pernau, en Estonie. Il est mentionné dans les registres de la ville dans les années 1770-1780.
    Ce type de coupe était utilisé pour les cérémonies de mariage au cours desquelles le couple buvait simultanément aux deux gobelets. Les premières ont été faites à Nuremberg avant de se populariser dans le reste de l'Allemagne et des Flandres. Leur particularité est également à la robe de la jeune femme copiée par les orfèvres sur des modèles dérivés de robes portées à la cour d'Espagne au XVIème siècle. Plus d'une dizaine de coupes sont ainsi répertoriées comme "coupes à boire en jeune fille" par ce seul orfèvre, toutes dans le même style puisque celle de la Grüne Gewölbe de Dresde porte la même robe que la nôtre (U. Arnold et E. Trommer, Das Grüne Gewölbe zu Dresden, Leipzig, 1997, p.50, illustr. 65).

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Provenance

    Hans Diederich Schmidt Junior, Pernau, vers 1775.
    Vente Baron Max von Goldschmidt-Rothschild, Frankfurt-am-Main, New York, 4 mai 1955.
    Vente Sotheby's New York, 16 avril 1997, lot 117.


    Literature

    La timbale est répertoriée dans le M. Rosenberg, op.cit., vol. III, No 3993 d).


    Exhibited

    Frankfurt-am-Main, 1914, Austellung Alter Goldschmiede-Arbeiten Aus Frankfurter Privatbesitz U. Kirchen-Schatzen, No 80


    Post Lot Text

    A LARGE GERMAN SILVER-GILT WAGER CUP
    MAKER'S MARK OF MEINRAD I BAUCH, NUREMBERG, 1603-1609
    In the form of a young girl, her skirt repoussé and chased on the back with scrollwork and fruit on matted ground and on the front with parallel bands of stylized motifs to simulate embroidery, the small swivelling cup with trelliswork, engraved with an inscription, marked on skirt and with assay scrape with traces of an inventory number G.R 492
    The inscription reads 'HANS DIEDERICH SCHMIDT JUNIOR PERNAU 9WW 18/29 JULY 17'..

    Hans Diederich Schmidt Junior was from a very rich family of merchants and shipowners, mentioned in the Pernau town registers in 1770s and 1780s.
    The wager cup was used during wedding ceremonies when both spouses would each drink simultaneously from it, the wife drinking out of the small swivel cup. This type of cup seems to have first originated in Nuremberg before its popularity spread to the rest of Germany and particularly the Flemish countries. There are at least ten of these cups recorded by this maker including an example in the Grünes Gewölbe in Dresden (see U. Arnold and E. Trommer, Das Grüne Gewölbe zu Dresden, Leipzig, 1997, p. 50, fig. 65).