• Christies auction house James Christie logo

    Sale 5537

    Art Africain et Océanien

    4 December 2008, Paris

  • Lot 106

    RECEPTACLE MAORI

    NOUVELLE ZÉLANDE

    Price Realised  

    Estimate

    RECEPTACLE MAORI
    Nouvelle Zélande
    De forme ovale allongée, la face externe recouverte de motifs sculptés avec au centre des motifs géométriques comprenant des bandes de zigzags, de petites pyramides et des volutes, une extrémité avec un personnage stylisé au corps recouvert des mêmes motifs avec aussi des motifs de phalus émergeant de différentes parties de son corps et surmonté par un personnage plus petit, l'autre extrémité avec une tête de tiki à la bouche ouverte montrant des dents arrondies et dentelées, deux personnages au corps et à la tête de forme ovale et des motifs en forme de feuille avec des bandes de petites pyramides, le pourtour percé pour attachement, les parois internes creusées pour former une sorte de V. Belle patine sombre et brillante, manques.
    Longueur: 103 cm. (40½ in.)


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Nous n'avons pas été en mesure de trouver un exemplaire similaire à notre grande sculpture Maori. Roger Neich, qui a vu des photos de cet objet il y a plus de quatre ans, déclare qu'elle pourrait provenir du nord d'Auckland et dater de la fin du XVIIIe siècle ou du tout début du XIXe siècle. Il connaît cependant d'autres sculptures similaires, mais pas de cette taille ou avec un décor aussi élaboré que celui-ci. Sa fonction reste un mystère. L'exemplaire publié le plus proche et ayant la même forme est un réceptacle conservé au National Museum of Ireland, illustré par Stella Cherry dans Te Ao Maori The Maori World, Dublin, 1990, p.44, fig.47, qui est décrit comme un coffret mortuaire, waka tupapaku et fut acheté par le musée en 1937. Mais les décorations sur les parois extérieures sont beaucoup plus conventionnelles avec des larges et symétriques arrangements de volutes. Bien que plus petit que notre modèle avec seulement 76.2 cm. de long, il possède une tête similaire à une extrémité et une forme qui rappelle un canoë ou waka, le vaisseau qui donna son nom aux boites trésor, waka huia et aux coffrets mortuaires, waka tupapaku. On ne retrouve cette forme dans aucune des waka tupapaku illustrées dans l'ouvrage d'Aileen Fox, Carved Maori Burial Chests a Commentary and a Catalogue, Auckland, 1983. On s'attendrait à ce que la patine des coffrets mortuaires soit la même que celle d'objets placés dans des grottes, érodée et altérée par les intempéries, mais la patine de notre réceptacle est plus proche de celles des boites à trésor.
    Le style de sculpture de notre lot est hautement inhabituel, les deux demi-personnages stylisés à une extrémité avec leurs corps sans aucun ornement et les traits du visage minimalistes sont des éléments qui pourraient bien être uniques. La fonction de cet objet reste un mystère mais il est clair qu'il revêt une grande importance et une grande signification. L'éblouissant motif de volutes et de zigzags au centre de la pièce est très original, les visages expressifs et les personnages entrelacés à une extrémité montrent qu'il s'agit du travail d'un très grand et ancien maître sculpteur.

    Special Notice

    No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis


    Post Lot Text

    MAORI CONTAINER