• Art Contemporain  auction at Christies

    Sale 3520

    Art Contemporain

    3 - 4 December 2012, Paris

  • Lot 31

    ON KAWARA (NÉ EN 1933)

    Nov.30,1983

    Price Realised  

    Estimate

    ON KAWARA (NÉ EN 1933)
    Nov.30,1983
    signé 'On Kawara' (au dos); titré, daté, numéroté, situé et inscrit '"Wednesday." Nov. 30, 1983, "TODAY" series No. 36, 1983, Painted by On Kawara in New York City' (sur une étiquette fixée au châssis)
    liquitex sur toile, boîte en carton faite par l'artiste et coupure du New York Times
    25.5 x 33 cm. (10 x 13 in.)
    Réalisé en 1983.


    Contact Client Service
    • info@christies.com

    • New York +1 212 636 2000

    • London +44 (0)20 7839 9060

    • Hong Kong +852 2760 1766

    • Shanghai +86 21 6355 1766

    Contact the department

    On Kawara appartient à cette catégorie d'artistes qui ont fait de leur propre existence l'objet permanent de leur oeuvre. À l'instar de Roman Opalka qui a consacré sa vie à la déclinaison systématique d'une suite de chiffres sur ses toiles, inscrivant de fait la notion de temps au coeur de sa peinture, On Kawara s'empare du principe sériel pour aborder la question du passage du temps. Cependant, l'artiste japonais parvient à trouver une approche spécifique et toute personnelle à cette problématique en choisissant de faire de son existence l'objet même de ses oeuvres.
    En effet, On Kawara, à travers différents moyens d'expression, entend avant tout documenter de manière rationnelle et objective les éléments constitutifs de sa vie. Cette nécessité d'une forme de recensement, à un instant donné, d'événements qui structurent son quotidien s'articule autour de plusieurs thématiques, que ce soit par le biais de listes de personnes qu'il a rencontrées au cours d'une journée (I Met), des lieux qu'il a parcourus (I Went), des articles de presse qu'il a lus (I Read) ou encore simplement de la pure affirmation de son existence par le biais de télégrammes (I Am Still Alive).
    Emblématique de cette démarche, la série des Date paintings, dans laquelle s'inscrit Nov.30,1983, est sans doute la plus célébre de l'artiste. La toute première toile ouvrant ce cycle d'oeuvres a été réalisée le 4 janvier 1966, et dès celle-ci, On Kawara a déjà établi les critères immuables qui vont caractériser chacune des oeuvres qu'il réalisera par la suite. Le concept des Date Paintings repose sur l'élaboration d'une toile sur laquelle est peinte la date du jour où celle-ci est matériellement exécutée. La conception de chaque peinture de la série est par conséquent volontairement toujours identique, seules quelques variantes entrent en jeu. En effet, les dimensions et la couleur de fond de la toile peuvent être différentes en fonction du choix d'On Kawara au moment de la réalisation ; surtout, la typographie de la date dépend toujours du lieu où l'oeuvre est peinte. Ainsi Nov.30,1983 présente une typographie américaine, révélant une démarche spécifique à l'artiste: celle d'inscrire l'oeuvre à la fois dans un temps mais également dans un espace donné.
    L'apparente simplicité d'une oeuvre telle que Nov.30,1983 sous-tend en réalité un travail extrêmement codifié. On Kawara peint lui-même chaque oeuvre, procédant par couches afin d'obtenir un résultat aussi précis que parfait. Il s'impose comme règle absolue de toujours peindre l'oeuvre au cours d'une seule journée, dans le cas contraire, cette dernière est d'ailleurs systématiquement détruite. La dernière étape de la conception consiste en la fabrication d'une boîte en carton destinée à recevoir la peinture et dans laquelle On Kawara insère une coupure de journal de la date d'exécution. Ainsi, à travers cette exigence pratique, l'artiste instaure un rituel qui se veut immuable quel que soit le moment et le lieu de la réalisation, retrouvant dans cet exercice une forme de méditation, de réflexion que seul un travail lent, minutieux et exigeant parvient à procurer.
    Nov.30,1983 est complétée par une coupure du New York Times inscrivant la peinture dans un temps et dans un lieu précis de l'histoire contemporaine. Toute la force de l'oeuvre est de parvenir à mettre en regard son quotidien avec celui du monde qui l'entoure, si anodin soit-il. Le choix de l'inscription d'une simple date interroge nécessairement le spectateur quant à sa propre temporalité, chaque vie pouvant en réalité se résumer à une succession de dates, d'événements heureux ou malheureux, constitutifs de l'existence de chacun. Cette dichotomie entre microcosme et macrocosme est d'ailleurs soulignée par le contraste, au sein même de l'oeuvre, entre l'emploi d'une peinture unique faite à la main et d'une coupure de journal, produit consomptible et sans autre valeur que l'information qu'il comporte. Il résulte de cette confrontation une certaine poésie, une lecture existentialiste possible de son oeuvre qui demeure néanmoins la matérialisation objective d'un concept déterminé par On Kawara.
    A la fois partie d'un ensemble, d'une entreprise absolue de l'artiste et oeuvre à part entière, point précis de sa vie, Nov.30,1983 offre une réflexion sur la place de l'individu dans son temps, et ce, autant au regard de l'histoire contemporaine que de son existence propre. On pense alors aux mots de Sartre, qui fut l'un des points de repères de la construction artistique d'On Kawara dans sa jeunesse: 'Ils pensent à Demain, c'est-à-dire, simplement, à un nouvel aujourd'hui; les villes ne disposent que d'une seule journée qui revient toute pareille à chaque matin'. (J.-P. Sartre, La Nausée, 1938).

    Provenance

    Galerie Micheline Szwajcer, Anvers
    Acquis auprès de celle-ci par le propriétaire actuel


    Exhibited

    Berlin, Daadgalerie, ON KAWARA 1976 BERLIN 1986, janvier-février 1987 (illustré au catalogue d'exposition p. 48).


    Post Lot Text

    'NOV.30,1983'; SIGNED ON THE REVERSE, TITLED, DATED, NUMBERED, SITUATED AND INSCRIBED ON A LABEL AFFIXED TO THE STRETCHER; LIQUITEX ON CANVAS WITH NEWSPAPER CLIPPINGS IN HANDMADE CARDBOARD BOX.