Back
  • Press release
  • |
  • Paris
  • |
  • For immediate release
  • |
  • 5 April 2022

CHRISTIE’S PRÉSENTE UN
DESSIN INÉDIT DE MICHEL-ANGE

Paris – Vente le 18 mai 2022
Présentation à la presse – jeudi 7 avril à 9h30

Michel-Ange Buonarroti (1475-1564)
Un jeune homme nu (d’après Masaccio) entouré de deux autres figures
plume et encre brune,  33 x 20 cm
Estimation sur demande

Paris – La maison Christie’s a l’honneur d’annoncer la vente d’un dessin inédit de Michel-Ange, un jeune homme nu, exécuté au début de sa carrière. Cette œuvre exceptionnelle, l’une des rares de Michel-Ange encore en mains privées, sera présentée aux enchères le 18 mai à Paris, lors de la vente Maîtres anciens et du XIXe siècle. Elle sera proposée à une estimation sur demande, aux alentours de 30 millions d’euros.

L’œuvre provient d’une collection privée française. Après avoir été classée trésor national, elle dispose à présent de son certificat d’exportation hors de France et pourra être proposée sans restriction aux collectionneurs du monde entier. Avant sa mise en vente à Paris, il est prévu qu’elle soit exposée à Hong Kong et à New York.

Le dessin a été reconnu en 2019 comme étant de la main de Michel-Ange par un ancien spécialiste de dessins de Christie’s, Furio Rinaldi, une attribution confirmée ensuite par le Professeur d'histoire de l'art à l'université de Cambridge, Paul Joannides, auteur du Catalogue complet des dessins de Michel-Ange et son école du Musée du Louvre et celui de l’Ashmolean Museum d’Oxford. Vendu en 1907 à l’hôtel Drouot comme une œuvre de l’école de Michel-Ange, la feuille a échappé à l'attention de tous les spécialistes jusqu’à sa redécouverte récente.

Le jeune Michel-Ange (1475-1564) réalise le dessin, qui est probablement sa première étude de nu connue, à Florence à la fin du XVe siècle. La figure centrale reprend l’un des personnages du Baptême des néophytes, une des fameuses fresques peintes par l’un des peintres fondateurs de la Renaissance italienne, Masaccio (1401-1428), sur les murs de la chapelle Brancacci de l’église florentine Santa Maria del Carmine. Plusieurs autres études de la main de l’artiste d’après Masaccio sont connues, notamment au cabinet des estampes de Munich et à l’Albertina de Vienne, tandis qu’une copie d’après une fresque du peintre Giotto est conservée au Musée du Louvre.

Utilisant deux encres brunes aux tonalités différentes, Michel-Ange s’est approprié la figure de Masaccio en la rendant plus musclée, robuste, monumentale, à l’image de ses futures représentations du corps humain, tels son David géant en marbre à la Galleria dell’accademia à Florence, ou ses deux Esclaves au Louvre. Dans le dessin, Michel-Ange associe, de part et d’autre, deux figures, sans rapport avec la fresque de Masaccio, exécutées à l’aide d’un trait de plume plus libre et vigoureux. La vente de cette feuille de grandes dimensions, en bel état de conservation, et d’une grande force, s’inscrit dans la lignée de dessins majeurs proposés aux enchères chez Christie’s, comme la Tête de muse de Raphaël, vendu le 8 décembre 2009 à Londres pour plus que 29 millions £ (38 million $), une étude de Tête d’ours par Léonard de Vinci qui a réalisé en juillet dernier près de 9 millions £ (11,8 million $) ou encore une Étude d’homme nu de Michel-Ange, dont le prix obtenu à Londres le 4 juillet 2000 (plus de 8 millions £ /12 millions $) demeure pour l’instant le record mondial pour une œuvre de l’artiste.

Cécile Verdier, Présidente, Christie’s France : « Toutes les équipes de Christie’s impliquées dans la vente de ce dessin sont extrêmement honorées de pouvoir proposer une œuvre de cette importance, une redécouverte majeure pour l’histoire de l’art. La mise en vente de ce dessin constitue un grand événement pour le marché de l’art.»

Stijn Alsteens, Directeur international, Département des Dessins anciens : « Depuis la découverte en 2001 d'un dessin de Michel-Ange au Castle Howard, aujourd'hui conservé au J. Paul Getty Museum, un dessin d'une telle beauté et d'une aussi grande importance, par l'une des figures majeures de l'histoire de l'art n’avait pas ressurgi. Ce dessin est l'un des plus remarquables parmi moins de dix feuilles de Michel-Ange encore en mains privées, et deviendra une œuvre incontournable pour toute étude sur les débuts de la longue carrière de l'artiste. Je tiens à exprimer ici mes remerciements à Furio Rinaldi, ancien spécialiste des dessins de maîtres anciens chez Christie's à New York, et aujourd'hui conservateur des dessins et estampes aux Fine Arts Museums de San Francisco, qui a été le premier à suggérer cette attribution, laquelle a été accueillie à l'unanimité. »

Le visuel est disponible : ici

About Christie’s

Founded in 1766, Christie’s is a world-leading art and luxury business. Renowned and trusted for its expert live and online auctions, as well as its bespoke private sales, Christie’s offers a full portfolio of global services to its clients, including art appraisal, art financing, international real estate and education. Christie’s has a physical presence in 46 countries, throughout the Americas, Europe, Middle East, and Asia Pacific, with flagship international sales hubs in New York, London, Hong Kong, Paris and Geneva. It also is the only international auction house authorized to hold sales in mainland China (Shanghai).

Christie’s auctions span more than 80 art and luxury categories, at price points ranging from $200 to over $100 million. In recent years, Christie’s has achieved the world record price for an artwork at auction (Leonardo da Vinci’s Salvator Mundi, 2017), for a 20th century artwork (Andy Warhol’s Shot Sage Blue Marilyn, 2022) and for a work by a living artist (Jeff Koons’ Rabbit, 2019). Christie's is also recognised as a reference for prestigious single owner collections, having auctioned 8 of the 10 most important collections in history.

Christie’s Private Sales offers a seamless service for buying and selling art, jewellery and watches outside of the auction calendar, working exclusively with Christie’s specialists at a client’s individual pace.

Recent innovations at Christie’s include the groundbreaking sale of the first NFT for a digital work of art ever offered at a major auction house (Beeple’s Everydays, March 2021), with the unprecedented acceptance of cryptocurrency as a means of payment. As an industry leader in digital innovation, Christie’s also continues to pioneer new technologies that are redefining the business of art, including use of hologram technology to tour life-size 3D objects around the world, and the creation of viewing and bidding experiences that integrate augmented reality, global livestreaming, buy-now channels, and hybrid sales formats. 

Christie’s is dedicated to advancing responsible culture throughout its business and communities worldwide, including achieving sustainability through net zero carbon emissions by 2030, and actively using its platform in the art world to amplify under-represented voices and support positive change.

Browse, bid, discover, and join us for the best of art and luxury at: www.christies.com or by downloading Christie’s apps. The COVID-related re-opening status of our global locations is available here.