RELEASE: JEANLOUP SIEFF - COLLECTION GERT ELFERING

Paris

Mercredi 30 juin 2010

«Jamais la photographie ne pourra retranscrire avec fidélité tout ce que j'ai pu vivre et ressentir mais elle a sa vérité propre, différente, que je découvre toujours avec étonnement et surprise, comme si je n'en était plus le responsable

Paris - Jeanloup Sieff (1933-2000) a laissé une empreinte indélébile dans l'histoire de la photographie, il est considéré comme l’un des photographes les plus influents et les plus talentueux de la deuxième moitié du XXème siècle.  Les 67 photos  qui seront présentés aux enchères le 30 juin à Paris rendent hommage à l’ensemble de son travail.  Photos de mode ou érotiques, mais aussi  portraits et  paysages, réalisés durant quatre décennies, illustrent les divers sujets qui lui ont permis de développer son style très personnel et immédiatement reconnaissable.

Il y a certaines caractéristiques physiques évidentes qui peuvent immédiatement aider à identifier  les photos de Jeanloup Sieff d’un seul coup d‘œil – comme une signature. Adepte du noir et blanc, il aime jouer subtilement avec les jeux d’ombre,  il déclare lui-même, «Ces images sont reconnaissables entre toutes : le noir, le vrai noir, celui où contrairement à tous les principes de tirage, le regard se perd, se noie comme dans l’eau d’un puits ; ce noir qui engloutit avec lui le secret de l’image.»  

Il a également utilisé à son avantage la déformation spatiale des objectifs grands angles. «J’ai toujours refusé le recadrage, par discipline personnelle, considérant que l’inscription dans un espace donné était aussi importante que ce que l’on photographiait. S’il faut recadrer, c’est que l’on était au mauvais endroit ou à la mauvaise distance, donc que l’image n’est pas bonne.»

Mais au delà de ces technicités, on retiendra sa capacité unique à capturer sur le vif, un regard évasif ou poétique, et ainsi réussir à évoquer une humeur, qu’elle soit romantique ou mélancolique. «A trop vouloir analyser, on tue l'émotion.» 

La collection est composée de 67 clichés estimés près de 300.000 euros. Les photographies et les tirages ont été très soigneusement choisies et représentent les sujets clés traités par l’artiste - certaines œuvres sont montées sur panneaux telles qu’elles l’étaient dans les années 60. C'est la première fois qu'une vente aux enchères est entièrement consacrée au travail de Jeanloup Sieff, c’est donc une occasion unique de lui rendre hommage.

Ce n’est pas la première fois que le département international des Photos consacre une vente à un seul artiste,  Ansel Adams, Diane Arbus, William Eggleston, Horst, Sally Mann, Robert Mapplethorpe et récemment, Irving Penn ont également été mis à l’honneur.

Parmi les pièces phares présentées dans cette collection figurent des photos de mode réalisées dans les années 60,  certaines pour Harper’s Bazaar et Vogue, d’autres en couleurs  réalisées pour Nova en 1966 et 1969, ainsi qu’une photo de 1970 représentant une robe couture par Yves Saint Laurent.

Parmi les portraits célèbres, celui d’Yves Saint Laurent, «Une image qui fit scandale. Cette photo fit beaucoup de bruit et marqua l’histoire de la publicité.  C’était la première fois qu’un créateur de mode faisait lui-même la promotion d’un parfum» écrira à ce sujet Ursula Harbrecht.

Retenons également les portraits d’Yves Montand, de Françoise Sagan, de François Truffaut, de Jane Birkin, de Louis Armstrong ou de Jacques-Henri Lartigue, et bien sûr un  autoportrait, ce dernier est  placé avec humour sous l'essuie-glace d'une voiture.

Jeanloup Sieff

Né en 1933, de parents d’origine polonaise, Jeanloup Sieff reçoit en cadeaux pour ses 14 ans un appareil photo Photax qui scellera à jamais sa fascination pour ce medium. Il entame, après son bac, de brèves études de photographie à l’Ecole Vaugirard puis à l’Ecole de Vevey en Suisse. En 1954, il débute sa carrière de photographe indépendant à Paris et publie ses premiers clichés dans Photo Revue. L’année suivante, il est engagé comme photo reporter pour Elle puis rejoint l’agence Magnum qu’il quitte en 1959 pour se mettre à son compte. Deux ans plus tard, il s’installe à New York où il collabore à Look, Glamour, Esquire, Harper’s Bazaar, tout en continuant ses collaboration aux magazines européens Vogue, Twen, Queen… et réalise ses premières photos publicitaires. Après sept ans passés sur le continent américain, Jeanloup Sieff décide de revenir à Paris. Il continue de collaborer pour Vogue, Nova, Elle… et publie quelques ouvrages. Ses clichés sont régulièrement exposés et récompensés. A partir de la fin des années 1970, Jeanloup Sieff dispose d’une large renommée et se montre particulièrement actif. Il est fait chevalier des Arts et Lettres en 1981 et est nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1990. Ses œuvres figurent dans les collections de la BNF, au musée Réatu (Arles), au Musée d’Art moderne (Paris), à la Mep, à la Fondation Cartier.

Gert Elfering

Gert Elfering est l’un des plus importants collectionneurs de photo du 20ème siècle.  Sa collection se consacre en grande partie à la féminité, au glamour et à la mode,  et a déjà donné lieu depuis 2005 à trois ventes aux enchères mémorables qui ont vu établir des records pour des œuvres de Richard Avedon, Irving Penn, Horst et Peter Beard. C’est tout naturellement qu’une page de cette collection se consacre désormais à Jeanloup Sieff qui a su, par la lumière, la profondeur des noirs et  la sensualité des images, magnifier la femme.  

Exposition
Samedi 26 juin 14h00-18h00
Lundi 28 juin   10h00-18h00
Mardi 29 juin   10h00-18h00 

Vente 
Mercredi 30 juin 14h00
Christie’s – 9 avenue Matignon – 75008 Paris

***

About Christie’s

Founded in 1766, Christie’s is a world-leading art and luxury business. Renowned and trusted for its expert live and online auctions, as well as its bespoke private sales, Christie’s offers a full portfolio of global services to its clients, including art appraisal, art financing, international real estate and education. Christie’s has a physical presence in 46 countries, throughout the Americas, Europe, Middle East, and Asia Pacific, with flagship international sales hubs in New York, London, Hong Kong, Paris and Geneva. It also is the only international auction house authorized to hold sales in mainland China (Shanghai).

Christie’s auctions span more than 80 art and luxury categories, at price points ranging from $200 to over $100 million. In recent years, Christie’s has achieved the world record price for an artwork at auction (Leonardo da Vinci’s Salvador Mundi, 2017), for a single collection sale (the Collection of Peggy and David Rockefeller, 2018), and for a work by a living artist (Jeff Koons’ Rabbit, 2019).

Christie’s Private Sales offers a seamless service for buying and selling art, jewellery and watches outside of the auction calendar, working exclusively with Christie’s specialists at a client’s individual pace.

Recent innovations at Christie’s include the groundbreaking sale of the first NFT for a digital work of art ever offered at a major auction house (Beeple’s Everydays, March 2021), with the unprecedented acceptance of cryptocurrency as a means of payment. As an industry leader in digital innovation, Christie’s also continues to pioneer new technologies that are redefining the business of art, including the creation of viewing and bidding experiences that integrate augmented reality, global livestreaming, buy-now channels, and hybrid sales formats. 

Christie’s is dedicated to advancing responsible culture throughout its business and communities worldwide, including achieving sustainability through net zero carbon emissions by 2030, and actively using its platform in the art world to amplify under-represented voices and support positive change.

Browse, bid, discover, and join us for the best of art and luxury at: www.christies.com or by downloading Christie’s apps. The COVID-related re-opening status of our global locations is available here.