Upcoming Auctions and Events

Global notice COVID-19 Important notice
Adam Frans van der Meulen (1632-1690)
Adam Frans van der Meulen (1632-1690)

Une vue de la porte Saint-Pierre à Lille

Details
Adam Frans van der Meulen (1632-1690)
Une vue de la porte Saint-Pierre à Lille
avec inscriptions 'Vander Meulen.' et 'Vüe de la porte de St. Pierre a Lille du Côté du Port.'
mine de plomb, aquarelle
117 x 231 mm. (4 5/8 x 9 1/8 in.)
Provenance
Probablement Pierre Crozat, son numéro sous la ligne d'encadrement; Paris, 10 avril - 13 mai 1741, partie des lots 1025-6 (respectivement 18 livres 18 sols à Gersaint et 40 livres à Gouvernay comme 'Six Desseins de vûës des Villes de Flandres dont quelques-uns sont colorés' et 'Seize, idem').
Marquis de Calvière, son inscription 'F..' (à côté de l'inscription 'Vander Meulen').

Lot Essay

Cette vue de Lille a été dessinée par Van der Meulen lors de son second voyage en Flandres, en 1667. Van der Meulen, originaire de Bruxelles, rentra au service de Louix XIV en 1664 avec des appointements de 20,000 livres, un logement aux Gobelins et pour principale mission de peindre les maisons royales. Mais, spécialisé en batailles, il reçut rapidement l'ordre de suivre le roi dans ses campagnes et de peindre ses conquêtes, travail qu'il partagea avec Israël Silvestre (voir lot 55) jusqu'en 1667. Il était alors Peintre ordinaire de l'Histoire du Roy et devait assister le premier peintre Charles Le Brun en réalisant les fonds des tapisseries sur L'Histoire du Roy, une série en quatorze pièces tissée par les Gobelins.
Le Mobilier National à Paris conserve sept vues de Lille à l'aquarelle par Van der Meulen, cinq représentant des bâtiments précis de la ville et deux autres des vues panoramiques (L. Starcky, Dessins de Van der Meulen et de son atelier, Paris, 1988, nos. 24-5, 27-9 et 23, 26, aussi reproduits dans L. Starcky, A la Gloire du Roi, Van der Meulen, peintre des conquêtes de Louis XIV, cat. expo., Dijon, Musée des Beaux-Arts et autres, 1998, nos. 64-8). Quatre autres dessins panoramiques de Lille à la mine de plomb et une sanguine sont respectivement au Louvre (F. Lugt, Ecole Flamande, Paris, 1949, I, nos. 823-6) et au Mobilier National (L. Starcky, op. cit., 1988, no. 22).
Rentré à Paris, Van der Meulen intégra ces vues dans l'arrière-plan d'un grand dessin de Le Brun représentant La prise de Lille, aujoud'hui conservé au Louvre (L. Beauvais, Charles Le Brun, Paris, 2000, II, no. 2521, tapisserie fig. 151). Le dessin fut ensuite tissé par les Gobelins en une tapisserie aujourd'hui à Versailles. Les vues de Lille ont aussi été utilisées par l'artiste pour ses propres tableaux dont La ville de Lille en Flandre, le Roi sur le devant avec sa cour, peint pour Marly et conservé à Versailles (C. Constans, Musée National du Château de Versailles, Les Peintures, Paris, 1995, II, no. 4997).
Louis XIV, contre l'avis de Louvois et Turenne, commença le siège de Lille le 10 août 1667. Avec l'aide de Vauban il prit la ville dans la nuit du 27 au 28 du même mois. La conquête fut confirmée par le traité d'Aix-la-Chapelle de 1668.
Selon Pierre-Jean Mariette les dessins de Van der Meulen furent 'presque tous' achetés à sa veuve par l'ébéniste André-Charles Boulle. La plupart furent détruits lors de l'incendie de son atelier au Louvre mais, toujours selon Mariette, quelques dessins purent être sauvés. Ceux-ci furent vendus dans la vente posthume de Boulle en 1732, cataloguée par Mariette (P. de Chennevière et A. de Montaiglon, 'Abecedario de P.J. Mariette et autres notes inédites de cet amateur sur les arts et les artistes', Archives de l'art français, 1851-3, I, p. 167 et 1858-9, V, p. 365). Mariette dans le catalogue Crozat de 1741 décrit les dessins de Van der Meulen comme d''une grande précision, & l'on estime principalement ceux qu'il a colorés. La vérité y est amenée à un point, qu'il semble qu'on ne peut rien désirer au-delà' (P.-J. Mariette, Description sommaire des desseins des grands maistres d'Italie, des Pays-Bas et de France, du cabinet de feu M. Crozat, Paris, 1741, p. 122).

The drawing was executed during Van der Meulen's second trip to Flanders in 1667 accompanying King Louis XIV ob his campaign against Lille. Further views of Lille by the same hand are in the Mobilier National and the Louvre. These were drawn in preparation for the background of a tapestry depicting The Capture of Lille based on a cartoon for which Lebrun drew the figures and Van der Meulen drew the landscape.
;

More from ANCIENNE COLLECTION DU MARQUIS DE CALVIERE

View All
View All