Details
Honoré de BALZAC -- Pablo PICASSO

Le Chef-d'oeuvre inconnu. Eaux-fortes originales et dessins gravés sur bois de Pablo Picasso

Paris: Ambroise Vollard, 1931

In-folio, 320 x 242 mm. 4 ff. bl., faux-titre avec la justification au verso, 15 pp. dont frontispice, titre et 10 pp. d'avant-propos numérotées de VII à XIV, 10 ff. dont 16 pp. chiffrées A à P, 93 pp., 4 ff. dont avis, table, achevé d'imprimer et blanc; la suite des 12 gravures et 2 ff. bl. n. ch. Soit 13 gravures hors texte, dont le frontispice et la table des eaux-fortes, et 67 bois dans le texte dont 7 à pleine page.

RELIURE SIGNÉE DE PAUL BONET, DATÉE DE 1943-1944. "Maroquin vert myrte, de très étroites bandes mosaïquées, en veau jaune, dessinent sur chaque plat un graphisme abstrait - des pièces mosaïquées en maroquin de différentes couleurs s'inscrivent dans ce graphisme, tandis qu'un jeu de filets droits or partant d'un centre imaginaire dessine des figures irrégulières. Dos et gardes veau jaune foncé" (Paul Bonet, Carnets).

Edition tirée à 340 exemplaires, illustrée de 12 eaux-fortes originales hors texte par Picasso et de 67 dessins gravés sur bois par Georges Aubert. Avec une table illustrée gravée à l'eau-forte par l'artiste. Les eaux-fortes ont été tirées par Louis Fort. L'un des 65 de tête sur Japon impérial, seuls exemplaires signés par Picasso et Ambroise Vollard et comportant une suite des eaux-fortes originales sur Rives.

Références:
- Paul Bonet, Carnets, n° 677, reproduite planche 76, d'après une photo d'exposition faite en 1945 à la galerie Renou et Colle. "Japon ex 44..." Paul Bonet note que la reliure a été réalisée par Vermuyse et la dorure par Jeanne. Il indique en outre qu'il s'agit de la septième reliure exécutée par lui pour cet ouvrage.
- Pierre Daix, Dictionnaire Picasso. Paris: Robert Laffont, 1995. Pierre Daix note que parmi les 67 dessins du Chef-d'oeœuvre inconu, 16 placés en tête de l'ouvrage furent repris du Carnet de Juan-les-Pins réalisé durant l'été 1924, et que ces dessins abstraits "réseaux de points et de traits" doivent être "mis en relation avec les études pour le ballet Mercure, études que Picasso venait de réaliser à Paris avec une liberté sans précédent dans des tracés d'apparence aléatoire". On sait que ce ballet et notamment le rideau et les décors de Picasso furent copieusement sifflés. Breton prit la défense de l'artiste, y compris contre ses propres amis surréalistes: "il provoque l'incompréhension générale, en donnant toute la mesure de son audace et de son génie" écrivit-il. Par un hasard étonnant, Dora Maar trouva en 1937 pour Picasso un atelier dans lequel il s'installa, quai des Grands Augustins, où il peignit lorsqu'il était à Paris, de 1937 à 1955; or cet atelier se trouvait dans un hôtel particulier où croyait-on, Balzac avait placé son Chef-d'oeœuve einconnu. Picasso devait notamment y peindre Guernica.
- Goeppert-Cramer, Picasso n° 20.
Post lot text
Limited edition of 340 copies, illustrated with 12 etchings and 67 wood engravings by Picasso. One of 65 copies on Japon impérial, signed by artist and publisher, with an extra suite of the etchings on Rives paper. "Picasso agreed to illustrate Balzac's Le Chef-d'oeuvre inconnu, but in filling the book with loose plates that had individual merit as prints but were inconsistent with the book's format it seems clear that he had little if any interest in how the completed book would appear... [A] selection of abstract drawings (made years before the book was planned), placed by the book's editor in an isolated section of the preliminary pages, may have been an attempt to contribute, in some way, a concordance with the subject" (Riva Castleman, p. 28). Fine mosaic abstract design by Paul Bonet, who bound a total of seven copies of Vollard's edition.
;

More from COLLECTION DANIEL FILIPACCHI PREMIERE PARTIE

View All
View All