MGA ROADSTER RALLY CAR, Ex-usine, 1956, Liège-Rome-Liège
MGA ROADSTER RALLY CAR, Ex-usine, 1956, Liège-Rome-Liège

Details
MGA ROADSTER RALLY CAR, Ex-usine, 1956, Liège-Rome-Liège

Année: 1956
Châssis No HDR13/12343
Moteur No BP15GB2364
Blanc anglais ancien, intérieur en cuir rouge et Hardtop BRG
Moteur: 4 cylindres en ligne, 1489 cm3, 90 chevaux à 5500 t/m - Boîte de vitesses: manuelle, 4 rapports - Suspension: AV indépendante, triangles et ressorts hélicoîdaux, AR ressorts à lames semi-elliptiques - Freins: à tambours.
Conduite à droite.

Histoire du modèle
C'est le 22 septembre 1955 au Salon de Francfort que la firme MG d'Abingdon présenta sa célèbre MGA.
La plus aimée des voitures de sport anglaises était restée fidèle à sa ligne traditionnelle lorsqu'elle fut modernisée en MGA. Malgré des ventes toujours affirmées, les MG de série T devenaient obsolètes sur le plan mécanique en regard de leurs rivales, la Triumph TR2 et l'Austin Healey 100. La MGA fut célèbre pour certaines 'premières' de la firme d'Abingdon: c'était la première voiture de sport à carrosserie profilée, la première à préférer le moteur et la transmission BMC à ceux fournis par Nuffield et enfin la première à atteindre la vitesse de 160 km/h.
La MGA fut extrêmement bien accueillie, autant par la presse automobile que par une clientèle nouvelle, et les citations comme cet extrait de The Motor étaient fréquentes: Conduire une MGA sur une route ouverte et balayée par le vent est un pur délice pour passionné ...un exemple admirable de survirage utile et conrôlable...… la conduite en elle-même est remarquablement confortable.
L'usine MG était alors connue pour apprécier les avantages tirés de la compétition. La meilleure manière de promouvoir sa production était d'obtenir des succès en sports mécaniques. Une victoire en rallye ou sur circuit étant plus éloquente que n'importe quelle publicité, il n'est dès lors pas étonnant que le département compétition fut très enthousiaste pour lancer la nouvelle MGA dans le bain des événements sportifs.

Historique de la voiture
Le département compétition de MG construisit au départ quatre exemplaires en vue de la course, plus un destiné aux démonstrations de presse, répertorié MJB 191. Cet exemplaire commença sa carrière en roadster et fut piloté lors de nombreuses épreuves par la célèbre Pat Moss, sœur du non moins célèbre Stirling.
En 1956, les exemplaires MGA d'usine - équipés d'un hardtop - s'alignèrent au Rallye des Alpes. Ils ne gagnèrent pas mais acquirent beaucoup d'expérience et démontrèrent au monde de la course automobile que la MGA était une voiture rapide et solide. Elle était en outre parfaitement fiable même dans les conditions les plus extrêmes. L'étape suivante fut un engagement dans le légendaire rallye Liège-Rome-Liège dans lequel les équipages devaient couvrir 5140 km à travers six pays et les Alpes françaises, italiennes et yougoslaves, le tout en 90 heures. Ce rallye était considéré comme le plus difficile et le plus éprouvant, aussi bien pour les pilotes que pour les voitures. Des rumeurs circulaient alors selon lesquelles son organisateur, Monsieur Garot, le souhaitait si ardu qu'il n'y ait qu'un seul équipage à l'arrivée !
MG prépara quatre exemplaires d'usine pour ce 'Marathon de la Route' 1956, regroupés dans une équipe BMC dirigée par John Gott. C'était là une belle distinction pour la petite équipe BMC, dont trois voitures passèrent la ligne d'arrivée après 5140 km. MJB 191 termina 13ème au scratch (et 6ème de sa classe) des 86 partants et des 35 arrivants. Les deux autres voitures finirent 14ème et 26ème prenant la 16ème place dans leur classe. Le quatrième modèle d'usine avait du, lui, se retirer plus töt dans le rallye, après avoir heurté un rocher. La petite équipe BMC venait de prouver qu'elle pouvait se battre contre des compétiteurs tels que Porsche, Ferrari et Mercedes.

Etat
La voiture vient d'être récemment restaurée sans limitation de budget, le totaliseur kilométrique indiquant 1190 miles, ce que nous garantissons être le kilométrage effectué depuis la fin des travaux. Son état est exceptionnel et lorsque nous l'avons inspectée, elle roulait parfaitement bien. Etant l'un des cinq modèles d'usine construits en 1956, MJB 191 représente une occasion rare d'acquérir un morceau de l'histoire sportive de la marque MG tant couronnée de succès et constitue une introduction idéale à bon nombre d'événements de sports mécaniques historiques.

Ex- works, 1956 Liege-Rome-Liege
MGA ROADSTER RALLY CAR

Year: 1956
Chassis No. HDR13/12343
Engine No. BP15GB2364
Old English white with red leather interior and BRG hardtop

Engine: four cylinder in-line, 1,489cc,c.90bhp at 5,500rpm; Gearbox: four speed manual: Brakes: four wheel drum; Suspension: front, independent, wishbone and coil springs, rear, semi-elliptic leaf springs. Right hand drive.

Model History
The MG factory at Abingdon first launched the famous MGA at the Frankfurt Motor show 22nd September 1955.
Britain's best-loved sports car had retained traditional styling up to 1955 when it was modernised as the MGA. It replaced the T-series of MG's which despite selling particularly well, was becoming technically obsolete in comparison to the rival Triumph TR2 and Austin Healey 100. The MGA was notable for introducing several Abingdon 'firsts' it was MG's first sports car with a streamlined body, it's the first to use a BMC (rather than a Nuffield) engine and transmission and it's the first 100mph model.
The MGA was extremely well received by motoring journalists and new customers alike, and quotes such as this one from The Motor were not uncommon: To drive the MGA on a winding open road is sheer enthusiast's delight...an admirable example of useful and controllable oversteer... the ride itself is remarkably comfortable.
The MG Car Company was already familiar with the advantages to be gained from competition work. The best way to promote their production cars was success in Motor sport. A win on a rally or on a circuit was more effective then any advertising, therefore it is not surprising that the Competition Department was very keen to participate in Motoring events with the new MGA.

Specific history of this car
Initially the Competition Department built four Works racing cars, plus one Press demonstrator, registered MJB 191. MJB 191 started life as a Roadster and was driven at various events by the famous woman racing driver Pat Moss (Stirling Moss' sister).
In 1956 the Works MGA's competed in the Alpine Rally, now fitted with Hardtops. The Works cars were not victorious, but gained a lot of experience and showed the entire racing world, that the MGA was a fast and robust car. Above all it was reliable under the most extreme conditions.
The next step was to participate in the legendary Liege-Rome-Liege rally. The teams had to accomplish 3,200 miles, through six countries across the French, Italian and Yugoslav Alps within 90 hours. It was considered to be one of the hardest and straining rallies for both, drivers and cars. There were rumours, its organiser M. Garot, intended the Rally to be so arduous as to preferably have just one finisher!
MG prepared four Works cars for the 1956 'Marathon de la Route' with John Gott as head of the BMC Team. It was a huge distinction for the small BMC Team, getting three vehicles over the finish line after 3,200 miles. MJB 191 finished 13th out of 86 starters and 35 finishers and took 6th position in class. The two other team cars finished in 14th and 26th position, still 16th in class. The fourth Works racer had to retire earlier in the rally, after hitting a rock. The small BMC Competition Team had proven that it could compete against other manufacturers such as Porsche, Ferrari and Mercedes.

Condition
The car was recently fully restored on a no expense spared basis, the odometer currently reads 1,190 miles which we assume is the 'running in' mileage it has covered since completion. Condition therefore is exceptional throughout and when inspected the car ran extremely well indeed. Being one of only five Works cars built in 1956, MJB 191 is a rare opportunity to purchase part of MG's successful motorsport history and would make an ideal entry for a variety of historic motoring events.
;

More from AUTOMOBILES DE COLLECTION

View All
View All