Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Domingos Antonio de Sequeira (Ajuda 1768-1837 Rome)
" f " : In addition to the regular Buyer’s premium… Read more
Domingos Antonio de Sequeira (Ajuda 1768-1837 Rome)

Quatre têtes d'homme

Details
Domingos Antonio de Sequeira (Ajuda 1768-1837 Rome)
Quatre têtes d'homme
signé 'Sequ.a'
plume et encre brune
200 x 257 mm.
Special Notice

" f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.49% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit.(Please refer to section VAT refunds)

Lot Essay

Jusqu'ici attribué à Bernardino Bison (1762-1844), ce dessin revient à Domingos Antonio de Sequeira, le plus grand peintre portugais de son temps.
L'inscription, en bas vers la gauche, est, en fait, la signature abrégée de l'artiste telle qu'on la retrouve sur plusieurs de ses dessins (voir, par exemple, European Master Drawing from Portuguese Collections, cat. expo., Lisbonne, et autres lieux, 2000, no. 121 ou encore M.A. Mourisca Beaumont, Domingos Antonio de Sequeira. Desenhos, Lisbonne, 1972-5, nos. 521, 620, 623).
Né dans une famille modeste, Sequeira fréquenta la classe de dessin de la Casa Pia à Lisbonne de 1781 à 1786. Il poursuivit sa formation à Rome où il séjourna de 1788 à 1795. En 1802, il est nommé premier peintre de la Maison royale et de la Cour du Portugal. Entre 1811 et 1816, il dessine le luxueux dessus de table que le Portugal offrit au duc de Wellington et qui est aujourd'hui exposé à Aspley House à Londres. Révolutionnaire libéral, il doit quitter le Portugal et s'installe d'abord à Paris - il expose au Salon de 1824 - puis à Rome.
S'il privilégia la pierre noire sur papiers colorés pour ses études préparatoires, Sequeira fit de nombreux dessins à la plume et encre brune (voir ainsi, Dessin, la collection du MNAA, cat. expo., Lisbonne, Museu Nacional de Arte Antiga, 1994, no. 25 et M.A. Mourisca Beaumont, op. cit., nos. 539-40).
L'artiste semble avoir été particulièrement intéressé, à l'instar de David dans ses dessins de la période bruxelloise, par l'étude de l'expression des visages et a aimé grouper, dans ses dessins, différentes têtes en s'attachant à les individualiser, voir, par exemple, la triple étude de tête conservée à Lisbonne (op. cit., no. 618, voir également nos. 619-21).

More from Une Collection Privée de Dessins: 1500-1900

View All
View All