MASQUE TSCHOKWE, PWO
TSCHOKWE MASK, PWO
MASQUE TSCHOKWE, PWO TSCHOKWE MASK, PWO

ANGOLA

Details
MASQUE TSCHOKWE, PWO
TSCHOKWE MASK, PWO
Angola
Hauteur: 30 cm. (11¾ in.)
Provenance
Acquis en avril 1994, auprès de Pierre Dartevelle, Bruxelles
Importante collection privée européenne

Brought to you by

Suzan Kloman
Suzan Kloman

Check the condition report or get in touch for additional information about this

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Voir Falgayrettes-Leveau (2010, pp.152 et 167) pour des masques comparables provenant tous deux de collections privées. Ce type de masque est également très présent dans les musées du monde entier (Metropolitan Museum of Art - 2003.288a, Musée du Quai Branly - 7.1982.1.1, Musée Royal de l'Afrique Centrale - RG32510 et RG43143, etc...)
Manuel Jordan (op. cit.) nous indique que ces masques appelés pwo (femme) incarnent l'esprit d'illustres défunts. Portés lors des danses par des hommes afin d'honorer les femmes, notamment les mères d'initiés. Le masque présente l'idéal de beauté féminine Tschokwé tandis que l'élégante coiffe évoque les coiffures élaborées, souvent à base d'argile, dont se parent les femmes.
Jordan précise que les gravures incisées sur la face ont des significations bien précises, ainsi la croix chingelyengelye est une marque identitaire des Tschokwé jusqu'au début du XXème siècle et se rencontre sur de nombreux objets. Les motifs circulaires évoquent le soleil. La disposition de ces motifs n'est pas due au hasard, en effet les Tschokwé attribuent un potentiel énergétique à certaines parties du corps. Jordan parle de "cartographie" cosmique (op. cit.).
;

More from Art Africain et Océanien

View All
View All