ARCHIDUCHESSE MARIE-ANTOINETTE D'AUTRICHE (1755-1793)
ARCHIDUCHESSE MARIE-ANTOINETTE D'AUTRICHE (1755-1793)

Paysage avec auberge

Details
ARCHIDUCHESSE MARIE-ANTOINETTE D'AUTRICHE (1755-1793)
Paysage avec auberge
Avec une attestation une lettre manuscrite en allemand datée 1865, insérée au dos du cadre
Mine de plomb, plume et encre brune, aquarelle sur vélin
11,2 x 15,5 cm. (4 ½ x 6 1/8 in.)
Provenance
Selon une ancienne attestation manuscrite jointe, en langue allemande, datée du 24 décembre 1865 :
Don de l'archiduchesse Marie-Antoinette d'Autriche à la comtesse Thérèse von Schönborn, ancienne dame du palais.
Don de cette dernière à son médecin, le docteur Jacob Helm.
Par héritage à la fille du dernier, Magdalena Mühr née Helm.
Don de cette dernière à François Ballaloud, en ou avant 1865.
Post lot text
ARCHDUCHESS MARIE-ANTOINETTE OF AUSTRIA (1755-1793), LANDSCAPE WITH A TAVERN, PENCIL, PEN AND BROWN INK, WATERCOLOR

Lot Essay

Un texte se trouve au dos du parchemin même, en bas, en allemand (difficile à déchiffrer, texte datant sans doute du XVIIIe siècle):
Eigenhändige Zeichnung der unglücklichen Königinn Marie Antoinette [?welche?] / den 16 Oktober 1793 enthauptet wurde.
La traduction en français peut se lire: Dessin autographe de la malheureuse reine Marie Antoinette laquelle a été décapitée le 16 octobre 1793.

Au dos du boîtier se trouve également une inscription en allemand (du début du XIXe siècle?) "Eigenhändige Zeichnung der Königin Marie Antoinette / welche d. 16 October 1793 enthauptet wurde !" dont la traduction française est "Dessin autographe de la reine Marie Antoinette laquelle a été décapitée le 16 octobre 1793 !"

Enfin dans le boîtier est insérée une lettre d'attestation dont la traduction en français est:
"Par laquelle la soussignée, en pleine possession de ses moyens mentaux, confirme que laquarelle peinte sur du papier (*) blanc fin, représentant un paysage serein du temps du Moyen Age (dans la moyenne distance un fort muré, y compris une petite église ; la plaine, dans laquelle il est situé, agrémentée d’un bois, de prairies et d'un étang ; plus devant une charrette de foin et de la première à la droite une taverne où un cavalier se fait donner une boisson rafraîchissante et où une femme offre des fruits; l'arrière-plan fermé par des montagnes idéales lointaines) d'environ 4 pouces de hauteur et 7 pouces de largeur, encadrée sous verre et inscrite au dos d’une écriture ancienne – serait un travail vraiment autographe de l'archiduchesse Marie Antoinette d'Autriche, la reine de France qui, plus tard, finit si tragiquement – laquelle a fait don de ce dessin à l'ancienne dame du palais, la comtesse Therese von Schönborn, mais présenté par cette dernière à son médecin, mon père, le Docteur Jacob Helm. //
Dit paysage dans la possession duquel je suis entrée par la famille, je l’ai laissé entre les mains de Monsieur François Ballaloud. / Pest, le 24 Décembre 1865. /
Magdalena veuve Mühr, née Helm. /"
Le défunt mari de la soussignée, maintenant veuve Mühr, était le chef comptable retraité de monsieur le comte Stéphane Károly.

*-Il faut néanmoins remarquer que cette petite image était à l’origine entourée d’un cadre richement serti de pierres précieuses; mais le support sur lequel elle était peinte est du parchemin.
;

Related Articles

View all
Marie-Antoinette — A life in 7 auction at Christies
Why Lucas Cranach’s The Nymph  auction at Christies
‘Art’s true value is to be of  auction at Christies

More from Collection Marie-Antoinette

View All
View All