Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Wifredo Lam (1902-1982)
Provenant de la collection d'un amateur français
Wifredo Lam (1902-1982)

Untitled

Details
Wifredo Lam (1902-1982)
Untitled
signé et daté 'Wif Lam 1947' (en bas à droite)
aquarelle, encre de Chine, lavis et graphite sur papier
32 x 48 cm.
Exécuté en 1947

signed and dated 'Wif Lam 1947' (lower right)
watercolour, India ink, wash and pencil on paper
12 5/8 x 18 7/8 in.
Executed in 1947
Provenance
Pierre Matisse Gallery, New York.
Acquavella Galleries, New York.
Galerie Bourdon, Paris.
Acquis auprès de celle-ci par la famille du propriétaire actuel, vers 1970.
Exhibited
Paris, Musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou; Madrid, Museo nacional Centro de arte Reina Sofia et Londres, Tate modern, Wifredo Lam, septembre 2015-janvier 2017, p. 237 (illustré en couleurs, p. 112).
Post lot text
Wifredo Lam quitta l’Europe en compagnie d’autres surréalistes à bord du navire du Capitaine Paul-Merle, suite à l’éclatement de la Seconde Guerre Mondiale, à l’armistice de la France en 1940 et à la mise en place du gouvernement de Vichy. Il atteint La Havane au cours de l’été 1941. Dès 1942, sa production particulièrement prolifique apparait comme la synthèse unique de ses différentes inspirations. L’artiste associe alors à ces compositions résolument cubistes, des références sculpturales africaines et une vision fantastique d’un monde où fusionnent formes humaines et animales dans des paysages luxuriants et vibrants des Caraïbes. Exécuté en 1947, Untitled témoigne du tournant artistique pris par l’artiste à cette période, où il retrouve sa Havane natale, après plusieurs années passées à Madrid, puis à Paris. A l’instar d’autres peintures et dessins caractéristiques de cette période, la présente oeuvre déploie une approche sensiblement plus sobre de la couleur avec différentes tonalités de noirs, de bruns et de verts. Les formes sont par ailleurs réduites dans leur complexité par une imagerie plus directe, presque «totémique». Si les arrière-plans s’épurent, c’est avant tout pour laisser place à des figures totémiques majestueuses qui coexistent avec d’autres éléments amorphes symbolisant l’univers onirique de Lam. Synthèse panthéiste des formes à la fois animale, humaine et végétale, Untitled est manifeste de l’importance du surnaturel dans l'œuvre de l’artiste. La présente aquarelle très aboutie dévoile en effet tout le vocabulaire pictural de l’artiste qui déploie ici les éléments iconographiques fondamentaux dans son œuvre où figures à cornes et petites têtes rondes de diablotin coexistent avec d’autres formes à la symbolique mystique. Chaque élément est mis en relief par une ligne sûre et fluide, rehaussée d’audacieuses marques de pinceaux plus ou moins diluées par des lavis et de légers voiles d’aquarelle qui teintent subtilement le fond. Cet univers imaginaire nous conduit inévitablement à mettre en parallèle les explorations de Wifredo Lam avec le style cultivé par les artistes surréalistes, aux côtés desquels l’artiste fut exposé à Paris.

After the outbreak of World War II, the capitulation of France in 1940 and the establishment of the Vichy government, Wifredo Lam left Europe in the company of fellow surrealists aboard the ship Capitaine Paul-Merle. He reached Havana in the summer of 1941. As early as 1942, Lam was hugely productive, defining his style as a unique synthesis of Cubism, African sculptural references and a fantastical vision of the world, where human forms and animal parts are fused together to inhabit the lush, pulsating landscapes of the Caribbean.
Executed in 1947, Untitled, also represents a major shift in Lam’s style. He had spent the years of the Second World War in his native Havana following a long period abroad (living in Madrid and then in Paris). As with the paintings and drawings characteristic of this period, the present work displays a notably more sober approach to color. Blacks, browns and greens now dominate the artist’s compositions. To some extent, forms are reduced in their complexity offering a more direct or “totemic” image. The backgrounds become more shallow, providing less of a landscape in which his figures function in space and more of an amorphous area of existence for his increasingly more iconic forms to function. A pantheistic synthesis of animal, human and vegetable form, Wifredo Lam’s Untitled is infused with an overwhelming sense of the supernatural. This highly finished composition, features all of the basic iconographic elements of Lam’s work: the horned figure, the small, round head of a diablito and mystic symbolic forms. Each interlocking part is rendered in a confident, flowing line, then highlighted with bold and washed marks and thin veils of colour that subtly stain the ground. This imaginary environment inevitably links Lam’s work to the aura cultivated by the Surrealists with whom the artist had exhibited in Paris.

Brought to you by

Valentine LEGRIS
Valentine LEGRIS

Lot Essay

L'œuvre est accompagnée d'un certificat de l'artiste daté de 1973.

More from Paris Avant-Garde

View All
View All