Lot Content

COVID-19 Important notice Read more
FIGURE DE RELIQUAIRE JANUS KOTA-WUMBU ATTRIBUEE A SEMANGOY DE ZOKOLUNGA
KOTA-WUMBU JANUS RELIQUARY FIGURE ATTRIBUTED TO SEMANGOY DE ZOKOLUNGA
This item will be transferred to an offsite wareho… Read more
FIGURE DE RELIQUAIRE JANUS KOTA-WUMBU ATTRIBUEE A SEMANGOY DE ZOKOLUNGA KOTA-WUMBU JANUS RELIQUARY FIGURE ATTRIBUTED TO SEMANGOY DE ZOKOLUNGA

GABON

Details
FIGURE DE RELIQUAIRE JANUS KOTA-WUMBU ATTRIBUEE A SEMANGOY DE ZOKOLUNGA
KOTA-WUMBU JANUS RELIQUARY FIGURE ATTRIBUTED TO SEMANGOY DE ZOKOLUNGA
GABON
Hauteur: 70 cm. (27.½ in.)
Provenance
Provenant du village d'Oronga
Acquit le 16 mars 1932 à Lastoursville par Pierre Raoul Servant, agent commercial de la colonie du Gabon, circonscription des Adoumas, gérant de la Société du Haut-Ogooué à Lastoursville
Par descendance dans la famille Servant
Special Notice

This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.

Brought to you by

Nathalie Hammerschmidt
Nathalie Hammerschmidt

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition Report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View Condition Report

Lot Essay

Les Kota et groupes apparentés ont conservé les reliques des chefs importants dans des boîtes en écorce gardées par des figures reliquaires. Apposées sur ces paniers, ces statues étaient sculptées à partir d'une seule pièce de bois et recouvertes de métal. Contrairement aux gardiens reliquaires figuratifs des autres cultures gabonaises, les gardiens Kota sont conçus de manière abstraite. Une grande tête ovoïde avec des caractéristiques faciales minimes repose sur une forme en losange qui représente les bras d'un corps tronqué. La crête présente sur le haut du visage correspond aux coiffures élaborées des hommes du XIXème siècle. Le matériau choisi pour sculpter ces gardiens de reliquaires était pratique et très symbolique. La qualité réfléchissante du cuivre et du laiton était censée repousser les esprits nuisibles. Comme ces matériaux coûteux devaient être importés, ils projetaient en même temps l'image de la richesse. Chaque visage de ce gardien janus Kota-Wumbu est unique dans sa conception. Le visage d'un côté est concave et recouvert de métal avec des bandes de cuivre traversant le front. Ses yeux ovales sont en saillie, le nez forme un triangle parfait et ce côté n'a pas de bouche. L'autre visage, avec une bande de cuivre placée en travers des yeux, est convexe sous un front proéminent couronné d'un diadème. Des vis européennes en fer percent l'œil pour former des iris. Un morceau de cuivre est inséré dans l'ouverture de la bouche en forme de demi-lune. Comme pour le côté concave, des barres de fer verticales parallèles sont insérées sous les yeux ; peut-être représentent-elles des modèles de scarifications traditionnelles. Cette figure de gardien reliquaire peut être attribuée à Semangoy, un sculpteur Wumbu de Zokolunga, petit village près de Moanda, qui était actif dans la seconde moitié du XIXème siècle. Il a décoré un côté de la crête avec une marque caractéristique : une crête miniature incisée divisée par une ligne avec un clou à chaque extrémité. Ce détail peut également être trouvé sur un reliquaire janus de Semangoy dans la collection du Dallas Museum of Art (2005.36.McD) et une autre dans une collection privée (publiée dans Les forêts natales, Paris, 2017, pp. 288-289).

More From Arts d'Afrique, d'Océanie et d'Amérique

View All
View All