Details
TETE SAPI, MAHEN YAFE
A SAPI HEAD, MAHEN YAFE
SIERRA LEONE
Hauteur : 24 cm. (9½ in.)
Provenance
Collection privée, Anvers
Pierre Loos, Bruxelles
Collection Liliane et Michel Durand-Dessert, Paris

Brought to you by

Susan Kloman
Susan Kloman

Check the condition report or get in touch for additional information about this

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Cette belle tête provient de l'énigmatique peuple Sapi qui vivait autrefois dans le sud-est de Sierra Leone, en Guinée et au Libéria. Ces sculptures anthropomorphes étaient taillées dans de la stéatite, un matériau qui se révèle être relativement facile à façonner avec des outils et des techniques similaires à celles utilisées pour la sculpture sur bois. Leur style peut être lié aux ivoires dits “Sapi-Portugais”, objets sculptés par les artisans Sapi pour les explorateurs portugais à la fin du XVe et début du XVIe siècle. La fonction première de ces têtes, appelées mahan yafe (« tête de chef »), reste inconnue. Les habitants actuels de la région, tels que les Kissi, Kono et Mende, ont trouvé ces sculptures enfouies sous le sol, en exploitant leurs terres. Les Kissi croyaient qu'elles étaient des manifestations de leurs ancêtres et les placèrent dans des tombeaux, tandis que les Mende les considèrent comme des "dieux du riz" à qui ils faisaient des offrandes pour apporter fertilité à la terre et espérer ainsi une abondance de récoltes. La grande cavité au sommet de cette ancienne tête prouve que cet objet a eu une “seconde vie” rituelle après sa redécouverte.
;

More from Futur antérieur : la Collection d'Art africain de Liliane et Michel Durand-Dessert

View All
View All