Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
IMPORTANTE LAMPE-VASE EN ARGENT, VERMEIL, ARGENT PATINE ET VERRE
ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a c… Read more
IMPORTANTE LAMPE-VASE EN ARGENT, VERMEIL, ARGENT PATINE ET VERRE

PAR CHARLES GLACHANT POUR BOUCHERON, PARIS, 1878-1880; LE DESSIN ATTRIBUE A PAUL LEGRAND

Details
IMPORTANTE LAMPE-VASE EN ARGENT, VERMEIL, ARGENT PATINE ET VERRE
PAR CHARLES GLACHANT POUR BOUCHERON, PARIS, 1878-1880; LE DESSIN ATTRIBUE A PAUL LEGRAND
En forme d'amphore sur piédouche gravé d'enroulements stylisés alternés en argent et vermeil, le corps à décor similaire ajouré et de cartouches fleuris, la partie supérieure détachable avec au centre une plaque en verre nid d'abeille appliquée de putti jouant avec une chèvre, et de l'autre côté une plaque avec une scène représentant des putti nourrissant une lionne avec un buste de Bacchus en arrière-plan, les anses à attaches en masque de lion, ornées de Pan jouant de la flûte et d'une ménade ave deux flûtes, le col avec des canaux et des rosaces, le couvercle à système de baïonnette gravé de masques de Bacchus, de motifs de grecques, d'enroulements avec des grappes de raisin et centré d'une rosace, à l'intérieur une base pour accueillir la lampe à huile en forme de navette sur quatre pieds-sabots, la bordure à godrons, les attaches en masque, les anses en enroulement, le couvercle formé de deux faunes enfants, poinçons sous le corps, dans le couvercle, sur la lampe à huile: orfèvre; sous la base: contremarque et estampille "Fic Boucheron Paris", dans son coffret d'origine en bois signé "Fic Boucheron Paris"
H.: 54,5 cm. 21 ½ in.)
Poids brut: 14300 gr. (459.75 oz.)
Provenance
Par tradition présenté ou acheté par Jean-Baptiste Pezon (1827-1897).
Acquis par un collectionneur européen, peut-être à la mort de Jean-Baptiste Pezon en 1897, puis par descendance.
Vente Christie's New York, the Exceptional sale, 28 avril 2017, lot 15.
Special Notice

ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 5.5% inclusive of VAT of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds)
This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.
Post Lot Text
AN IMPORTANT FRENCH PARCEL-GILT AND PATINATED SILVER AND GLASS-MOUNTED TWO-HANDLED LAMP-VASE AND OIL LAMP, 1878-1880

Lot Essay

Créée par Frédéric Boucheron en 1858, la maison, célèbre pour ses bijoux, développe aussi toute une gamme d’objets de fantaisie déclinée dans un large éventail de styles sous l’impulsion créatrice de son fondateur.
Boucheron sait en effet s’adjoindre la collaboration des meilleurs artisans dont notamment Charles Glachant, qui travaille pour Froment-Meurice, et qu’il sous-traite pour de nombreux projets d’orfèvrerie mais surtout Paul Legrand (1840-1910). Legrand rejoint la maison en 1867 en tant que chef d’atelier et produit parmi les pièces les plus originales qui permettent à Boucheron d’obtenir la ‘grande médaille’ pour la joaillerie-bijouterie à l’Exposition Universelle de 1878.

Paul Legrand crée cet exceptionnel vase vers 1878-1880; c’est une pièce unique qui résume la richesse stylistique de l’époque. En effet si le vase emprunte sa forme au traditionnel vase amphore grec, Legrand lui applique un décor en double couche qui lui permet un effet de perspective accentué par un jeu de textures et de matières. Stylistiquement il utilise le répertoire des ornements classiques amalgamant palmettes, enroulements et fleurs de lys dans une version historiciste presque décadente. Il ajoute enfin deux panneaux ajourés en nid d’abeille appliqués de deux scènes figurant des putti nourrissant d’un côté une lionne et de l’autre jouant avec une chèvre. Cette thématique tout comme son modelé sont à rapprocher du travail d’Aimé-Jules Dalou et que l’on retrouve notamment sur le surtout des frères Fannière ‘les enfants au chevreau’ créé en 1870 pour le prix du Bois de Boulogne. Dalou est un fervent admirateur de Houdon et de Falconet ainsi que de Boucher. Il affectionne tout particulièrement l’iconographie du XVIIIème siècle avec putti, allégories et mythologie; on retrouve d’ailleurs ce même thème sur le Pont Alexandre III datant de 1900 ou encore sur le groupe ‘le triomphe de Silène’ au jardin du Luxembourg (1885).

Les archives de la maison Boucheron ont finalement révélées peu de chose sur cet exceptionnel vase hormis une photo annotée ‘de la main de Legrand’ et au dos de ‘Monsieur X à Pez’. Cette référence énigmatique suggère que le vase fut probablement offert à Jean-Baptiste Pezon (1827-1897), célèbre dompteur de lions et patriarche de la ménagerie Pezon qui présentait aussi des chevaux sauvages, des éléphants et des ours.

Nous remercions Mme Claudine Sablier-Paquet du département Patrimoine de la Maison Boucheron pour son aide.

More from C'est fou!

View All
View All