Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
PROUST (M.). Du côté de chez Swann. Paris, B. Grasset, 1913, un vol. in-12. – À la recherche du temps perdu. Du côté de chez Swann. À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Le Coté de Guermantes, I et II. Sodome et Gomorrhe, I, II et III. La Prisonnière. Albertine disparue, I et II. Le Temps retrouvé, I et II. Paris, NRF, 1919-1918-1920-1921-1922-1923-1925-1927, 8 tomes en 13 vol. in-12. – Chroniques. Paris, NRF, 10 octobre 1927, un vol. in-12. Ensemble de 15 vol. in-12, demi-maroquin havane foncé à coins, dos lisses ornés d’un décor à froid d’esprit Art nouveau, nom de l’auteur, titre et tomaisons frappés à l’or, couverture et dos, tête dorée (Marie-Louise Farge).
PROUST (M.). Du côté de chez Swann. Paris, B. Grasset, 1913, un vol. in-12. – À la recherche du temps perdu. Du côté de chez Swann. À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Le Coté de Guermantes, I et II. Sodome et Gomorrhe, I, II et III. La Prisonnière. Albertine disparue, I et II. Le Temps retrouvé, I et II. Paris, NRF, 1919-1918-1920-1921-1922-1923-1925-1927, 8 tomes en 13 vol. in-12. – Chroniques. Paris, NRF, 10 octobre 1927, un vol. in-12. Ensemble de 15 vol. in-12, demi-maroquin havane foncé à coins, dos lisses ornés d’un décor à froid d’esprit Art nouveau, nom de l’auteur, titre et tomaisons frappés à l’or, couverture et dos, tête dorée (Marie-Louise Farge).

Details
PROUST (M.). Du côté de chez Swann. Paris, B. Grasset, 1913, un vol. in-12. – À la recherche du temps perdu. Du côté de chez Swann. À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Le Coté de Guermantes, I et II. Sodome et Gomorrhe, I, II et III. La Prisonnière. Albertine disparue, I et II. Le Temps retrouvé, I et II. Paris, NRF, 1919-1918-1920-1921-1922-1923-1925-1927, 8 tomes en 13 vol. in-12. – Chroniques. Paris, NRF, 10 octobre 1927, un vol. in-12. Ensemble de 15 vol. in-12, demi-maroquin havane foncé à coins, dos lisses ornés d’un décor à froid d’esprit Art nouveau, nom de l’auteur, titre et tomaisons frappés à l’or, couverture et dos, tête dorée (Marie-Louise Farge).

ÉDITIONS ORIGINALES.
Du côté de chez Swann, de chez Grasset, est du deuxième tirage, À lombre des jeunes filles en fleurs est du premier tirage, et Chroniques est en édition originale avec mention de deuxième édition.

De 1906 à 1922, reclus dans sa chambre du boulevard Haussmann, puis de la rue Hamelin, Proust s’attelle jour et nuit à la rédaction de la Recherche malgré la maladie qui le ronge. Il engage une course contre la mort pour mener à bien ce monument littéraire qui réunit près de 500 personnages, comporte sept parties et plusieurs milliers de pages. Le narrateur, Marcel – qui est aussi le héros du roman –, restitue, par la magie de l’évocation, la haute bourgeoisie et l’aristocratie de la IIIe République jusqu’à la fin de guerre de 14. Proust dépeint cette société et les bouleversements qu’elle subit avec une tendresse mêlée d’ironie et d’humour. Sous sa plume émergent des figures de la vie mondaine (Charlus, Saint-Loup ou Swann) ou du milieu artistique (le musicien Vinteuil, le peintre Elstir, l’écrivain Bergotte), aussi bien que des employés de maison. L’ensemble forme une fresque sans précédent, à la frontière de différents genres (roman psychologique, roman d’apprentissage, roman sociologique, roman poétique, roman philosophique, roman à la première personne). C’est l’histoire d’une époque et d’une conscience, « le roman d’un monde et d’un moi », qui se double aussi d’une réflexion sur la mémoire, le temps et l’art. Récit d’une vocation littéraire, en effet, puisqu’à la fin de la Recherche, le narrateur décide de se mettre à écrire le roman que l’on vient précisément de lire… Cette structure en boucle abolit le temps en invitant le lecteur, qui referme le roman, à relire ce chef-d’œuvre du XXe siècle.
Proust peina à trouver un éditeur et, après le célèbre refus de Gide à la NRF, publia le premier tome (Du côté de chez Swann) à compte d’auteur chez Grasset en 1913 ; le deuxième tome (À lombre des jeunes filles en fleurs) fut couronné par le prix Goncourt en 1919. Les trois derniers tomes de la Recherche parurent, eux, après sa mort.

Exemplaire sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, excepté les deux Du côté de chez Swann, À lombre des jeunes filles en fleurs et Chroniques.

L’un des rares exemplaires en reliure signée de l’époque, commande passée par un lecteur de la première heure.
Fléty cite Marie-Louise Farge à la rubrique corateurs et amateurs ayant participé à des expositions entre 1919 et 1939.
Elle est ainsi renseignée par le relieur A. J. Gonon dans un numéro de 1937 de la revue Arts et métiers graphiques : « Madame Marie-Louise Farge allie à un certain archaïsme une sensibilité d’aujourd’hui. Tout est fait dans son atelier : ses papiers, sa dorure. »

Petite mouillure dans l’angle supérieur droit du volume VIII.

Dimensions : 183 x 112 mm ; 187 x 137 mm ; 189 x 125 mm.

Vrain, Reliures de femmes de 1900 à nos jours, n° 27, avec reproduction.

Condition report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

More from Bibliothèque Marc Litzler

View All
View All