Upcoming Auctions and Events

Global notice COVID-19 Important notice
STATUE MALANGAN, MARUMARUA, NOUVELLE-IRLANDE, ARCHIPEL BISMARCK
STATUE MALANGAN, MARUMARUA, NOUVELLE-IRLANDE, ARCHIPEL BISMARCK
STATUE MALANGAN, MARUMARUA, NOUVELLE-IRLANDE, ARCHIPEL BISMARCK
2 More
PROPERTY FROM A PRINCELY COLLECTION
STATUE MALANGAN, MARUMARUA, NOUVELLE-IRLANDE, ARCHIPEL BISMARCK

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

Details
STATUE MALANGAN, MARUMARUA, NOUVELLE-IRLANDE, ARCHIPEL BISMARCK
PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

Hauteur : 97 cm. (38 ¼ in.)
Provenance
Collection Dr Hans Meyer (1858-1929), Leipzig
Ralph Nash (1928-2014), Londres
Félicia Dialossin (1922-1990), Paris
Collection Madame et Monsieur Philippe Solvit, Paris
François de Ricqlès, Paris-Drouot Montaigne, Arts Primitifs. Collection de Monsieur et Madame SOLVIT et à divers amateurs, 7 juin 1998, lot 35
Collection Rosenthal
Sotheby's, Paris, Rosenthal Collection, Oceanic Art, 24 mars 2010, lot 8, plat de devant
Collection privée, acquis lors de cette vente
Post lot text
A MALAGAN FIGURE, MARUMARUA, BISMARCK ARCHIPELAGO, NEW IRELAND, PAPUA NEW GUINEA

Brought to you by

Alexis Maggiar
Alexis Maggiar

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Remember New Ireland sculpture”. Cette annotation d’Henry Moore apparaît en guise de rappel à plusieurs endroits de son cahier de dessins de 1935. L’artiste, préoccupé à ce stade par la dialectique intérieur-extérieur de la forme et de l’espace, mène à ce sujet une série d’études au crayon. Ce travail préparatoire le conduira, seize ans plus tard, à la création de l’œuvre Upright Internal / External Form: Flower, de 1951. Dans ce contexte, le dessin intitulé Forms inside Forms du Cahier de croquis B, 1935 (collection de la Fondation Henry Moore) s’impose comme particulièrement important.

S’y révèle notamment l’une des sources d’inspiration de Moore : le motif d’une figure malangan « emboitée », décomposée par l’artiste afin d’étudier l’enchevêtrement de ses parties. Dans ce but Moore se sert d’un modèle concret pour son analyse : une sculpture malangan de la collection du British Museum (Lichtenstern, C., Henry Moore and Surrealism, The Burlington Magazine, vol. CXXIII, n° 944, 1981, pp. 644-658, fig. 13), analogue à l’œuvre présentée ici.

A la lumière du travail de déconstruction mené par Henry Moore, le malangan Rosenthal, à l’instar de l’œuvre du British Museum étudiée par l’artiste, se révèle dans toute sa puissance et complexité formelle. Au sein du corpus d’œuvres connues, cette remarquable sculpture se distingue par des qualités plastiques exceptionnelles : les proportions parfaitement équilibrées, la force d’expression de son visage, et la profusion minutieuse et élégante de motifs colorés couvrant sa surface.

More from SHAPE(S), L'UNIVERS DES FORMES, African and Oceanic arts

View All
View All