PFINZING, Melchior (1481-1535)
PFINZING, Melchior (1481-1535)
PFINZING, Melchior (1481-1535)
PFINZING, Melchior (1481-1535)
3 More
PFINZING, Melchior (1481-1535)

[DER THEUERDANK]. DIE GEVERLICHEITEN UND EINES TEILS DER GESCHICHTEN DES LOBLICHEN STREITBAREN VND HOCHBERUMBTEN HELDS VND RITTERS TEWRDANNCKHS. AUGSBOURG : JOHANN SCHÖNSPERGER, 1519.

Details
PFINZING, Melchior (1481-1535)
[Der Theuerdank]. Die geverlicheiten und eines teils der geschichten des loblichen streitbaren vnd hochberumbten helds vnd Ritters Tewrdannckhs. Augsbourg : Johann Schönsperger, 1519.
PFINZING, Melchior (1481-1535). [Der Theuerdank]. Die geverlicheiten und eines teils der geschichten des loblichen streitbaren vnd hochberumbten helds vnd Ritters Tewrdannckhs. Augsbourg : Johann Schönsperger, 1519.

Un des célèbres exemples de l'illustration allemande du début du XVIe siècle. Troisième édition. Si l’ouvrage porte le nom de Melchior Pfinzing, la légende et nombre de bibliographes attribuent également sa paternité à l’empereur Maximilien Ier (1459-1519). Le texte conte les exploits de sire Theuerdank et de son périple pour rejoindre sa promise, la reine Ernreich – il s’agit en fait un récit allégorique et romancé de la propre vie de Maximilien, et de son mariage avec Marie de Bourgogne en 1478. Les premiers jets du texte dateraient de 1505-1508 et seraient dus à l’empereur lui-même. Melchior Pfinzing, son secrétaire, aurait supervisé l’ensemble du projet et centralisé les contributions de plusieurs humanistes.
Le texte achevé, le projet est ensuite confié à Johann Schönsperger l’Ancien (1455-1521), qui occupait la charge d’imprimeur impérial à vie depuis 1508.
Les caractères typographiques utilisés dans le livre ont contribué à forger sa légende -ils sont tirés d’un manuscrit du scribe Vinzenz Rockner, et avaient déjà été employés pour l’impression du Livre de prières de Maximilien (tiré à 10 exemplaires en 1513). Imitant avec une grande précision l’écriture calligraphique, le texte s’associe aux grandes illustrations pour donner l’illusion d’un document unique, plus proche du manuscrit que du livre illustré.
Les 118 gravures sur bois qui illustrent le livre ont été réalisées d’après les dessins originaux de plusieurs des meilleurs artistes de leur temps, dont Hans Burgkmaier, Hans Schäufelein et Leonhard Beck.
L’édition originale, qui paraît en 1517, n’était pas destinée à être commercialisée, les exemplaires devaient plutôt être offerts en cadeaux par l’empereur. Ce n’est qu’à partir de la deuxième, parue en 1519, que l’ouvrage est mis dans le commerce. Une troisième édition paraît la même année -le présent exemplaire en est issu. Elle ne se distingue de sa devancière que par quelques différences orthographiques et typographiques. Le présent exemplaire est conforme au relevé de Davies et Murray. Davies, Fairfax Murray, German, 330, Brunet, V, col. 767 – 768 ; Adams, P 962 -- Brunet V, 787 -- -- Gœdeke I, 336 -- Muther 845 -- Dodgson II, 123-25 -- Van Praet, Bibl. du Roi, IV, 233-6.

In-folio (350 x 245 mm). Troisième édition. Collation : a-z8, A-P8 (P5 blanc) sauf d, i, o, r, v, z et C, F, I, M, O seulement 6 feuillets, cahier A8. 118 bois gravés d’après Hans Schäuffelein, Leonhard Beck et d’autres artistes. La plupart des planches ont été partiellement coloriées par une main ancienne. Quelques croquis, notamment sur la page de titre. (rousseurs et mouillures éparses réparties sur l’ensemble de l’ouvrage, déchirures sur quelques feuillets en marges inferieures, le coin inferieure droit du feuillet R2 a été arraché, cahier n présent un petit trou de vers). Reliure dépoque : peau de truie estampée à froid sur ais de bois, décor d’une succession d’encadrements à motif diverses, restes de fermoirs, titre à l’encre sur le dos (griffures au dos, frottements et manques aux coins, taches aux plats, griffure au plat inférieur). Provenance : ex-libris manuscrit d’Henrich comte de Helfenstein, baron de Gundelfingen, daté de 1616, sur la page de titre. Cette page porte également l’inscription Bibliotheca Wiesentsteig, 1626, qui est un domaine des comtes de Helfenstein – sur le contreplat, ex-libris Patrick le Lay (1942-2020).

One of the finest illustrated books of the German Renaissance, in a blindstamped contemporary binding.

Brought to you by

Adrien Legendre
Adrien Legendre Head of Department

Check the condition report or get in touch for additional information about this

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

More from Livres rares et Manuscrits

View All
View All