Jean Fautrier (1898-1964)
Artist's Resale Right ("droit de Suite"). If the … Read more
Jean Fautrier (1898-1964)

Nu debout

Details
Jean Fautrier (1898-1964)
Nu debout
signé 'Fautrier' (en bas gauche)
huile sur toile
35.5 x 27.5 cm.
Peint vers 1926.

signed 'Fautrier' (lower left)
oil on canvas
14 x 10 7⁄8 in.
Painted circa 1926.
Provenance
Galeries Jeanne Castel et Paul Guillaume, Paris
Collection Domenica Walter-Guillaume, Paris
Collection privée
Vente anonyme, Mes Ader, Picard, Tajan, Paris, 28 mars 1990, lot 1
Galerie de la Présidence, Paris
Collection privée (acquis auprès de celle-ci)
Vente anonyme, Sotheby’s, Londres, 23 octobre 1997, lot 13
Galerie Michael Werner, Cologne
Collection privée, Allemagne
Puis par descendance au propriétaire actuel
Exhibited
New York, Galerie Michael Werner (février-avril); Cologne, Galerie Michael Werner (avril-mai), Jean Fautrier, 1998, No. 9 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition).
Special notice

Artist's Resale Right ("droit de Suite"). If the Artist's Resale Right Regulations 2006 apply to this lot, the buyer also agrees to pay us an amount equal to the resale royalty provided for in those Regulations, and we undertake to the buyer to pay such amount to the artist's collection agent.

Brought to you by

Josephine Wanecq
Josephine Wanecq Associate Specialist, Head of Day Sale

Lot Essay

L'authenticité de cette œuvre a été confirmée par le Comité Jean Fautrier. Cette œuvre sera reproduite dans le catalogue raisonné actuellement en préparation par Madame Marie-José Lefort.

« De combien de peintres de la génération de Fautrier pouvons- nous dire aujourd'hui qu'ils ne doivent rien à personne ? Voici un peintre que d'éclatants écarts depuis vingt ans ramènent toujours au tragique. — En le représentant toujours moins, en l'exprimant toujours davantage [...] et la première tentative pour décharner la douleur contemporaine jusqu'à trouver ses idéogrammes pathétiques, — jusqu'à la faire pénétrer de force, dès aujourd'hui, dans le monde de l'éternel ». André Malraux

"Of how many painters of Fautrier's generation can we say today that they owe nothing to anyone? Here is a painter that dazzling deviations for twenty years always bring back to the tragic, - by representing it always less, by expressing it always more. [...] And the first attempt to unburden contemporary pain until finding its pathetic ideograms, - until forcing it into the world of the eternal as of today." André Malraux

More from Post War & Contemporary Art

View All
View All