ALFONSO OSSORIO(1901-1985)
COLLECTION PRIVEE, PARIS
ALFONSO OSSORIO (1901-1985)

Le guerrier, la colombe et la chouette

Details
ALFONSO OSSORIO (1901-1985)
Le guerrier, la colombe et la chouette
signé 'OSSORIO' (au dos)
huile sur toile
256.5 x 170 cm. (101 x 67 in.)
Provenance
Ancienne collection Michel Tapié, Paris
Exhibited
Turin, Galleria Civita d'Arte Moderna, Strutture et Stile, 1962.
Post lot text
'LE GUERRIER, LA COLOMBE ET LA CHOUETTE'; SIGNED ON THE REVERSE; OIL ON CANVAS.

Brought to you by

Alexandre Carel
Alexandre Carel

Lot Essay

Michel Tapié est un critique d'art majeur de l'après guerre. Ses recherches esthétiques l'emmèneront très tôt au-delà des frontières européennes, aux Etats-Unis, au Japon et au Moyen-Orient. En 1952 il publie son fameux Un Art Autre dans lequel il nous explique qu'au delà de nos systèmes de représentation nous devons changer tout notre système de valeur pour apprécier l'art moderne. Il a accompagné de nombreux artistes comme Pollock, Dubuffet, Mathieu, Tapies, le groupe Guta, Zenderoudi, bien sur Ossorio et de nombreux autres.
C'est probablement en 1951 chez Paul Fachetti lors de l'exposition Ossorio que les deux hommes se rencontrent puisque Tapié travaillait la galerie. Dès 1952, Tapié cite Ossorio, dans son ouvrage Un Art Autre, aux cotés d'artistes majeurs de l'époque : Dubuffet, Fautrier, Michaux, Mathieu et Pollock. Tapié signe les catalogues des expositions Ossorio chez Stadler en 1960 et 1961 ainsi que des expositions de groupe auxquelles il participe : Métamorphisme en 1961, D'un style Baroque en 1963 et Devenir de l'abstraction en 1967.
Dans sa théorie esthétique, Tapié met Ossorio dans une catégorie qu'il nomme le Baroque Ensembliste. L'oeuvre présentée fut importante pour Tapié, comme le montre la photo, elle était au-dessus de son bureau au International Center of Aesthetic Research Turin. Elle est reproduite dans plusieurs ouvrages majeurs de Tapié pour illustrer cette catégorie de Baroque Ensembliste :Morphologie Autre en 1960, Ossorio, Baroque ensembliste en 1961, Strutture e Stile en 1962 ou Musée Manifeste en 1969.
Afin de comprendre l'importance d'Ossorio pour Tapié, voici quelques lignes écrites pour l'exposition de 1960 chez Stadler : ' Maintenant que nous arrivons à une saturation de cette période oû l'art a eu l'air de n'avoir peur de rien sauf d'en dire trop - sauf des idées, sinon parfois dans des voies volontairement restrictives - nous pouvons voir combien les artistes totalement lucides dans leur comportement ont été rares. Ossorio est peut-être le seul qui ait tenté consciemment l'oeuvre complète, quelque complexément qu'elle ait pu être posée et pour les jeux structurels et pour les incidences psycho-sensorielles du message de leur contenu. Ayant hautainement tenté, et résolu, l'aventure a une envergure que ne peut supporter la médiocrité générale de l'étique contemporaine, son oeuvre, ce moment de saturation des gestes-matières accidentels, ne peut que nous stupéfier par sa multivalence efficace, qui est bien la puissance des nouvelles magies '.

More from Art Contemporain

View All
View All